Arnage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arnage
La gare.
La gare.
Blason de Arnage
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement Le Mans
Canton Le Mans-6
Intercommunalité Le Mans Métropole
Maire
Mandat
Thierry Cozic
2014-2020
Code postal 72230
Code commune 72008
Démographie
Gentilé Arnageois
Population
municipale
5 191 hab. (2015 en augmentation de 1,43 % par rapport à 2010)
Densité 482 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 55′ 34″ nord, 0° 11′ 16″ est
Altitude Min. 38 m
Max. 56 m
Superficie 10,76 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte administrative de Sarthe
City locator 14.svg
Arnage

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte topographique de Sarthe
City locator 14.svg
Arnage

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Arnage

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Arnage
Liens
Site web www.arnage.fr

Arnage est une commune française, située dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, peuplée de 5 191 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Située à la sortie du Mans, en direction d'Angers, la ville d'Arnage est au carrefour d'une voie navigable, la Sarthe, d'une ancienne route nationale, la RN 23 déclassée en RD 323, de la ligne ferroviaire Caen-Le Mans-Tours, à proximité de l'aéroport Le Mans-Arnage, et des autoroutes Paris-Nantes, Paris-Rennes et Alençon-Le Mans-Tours.

Le TGV Atlantique met Arnage à une heure de Paris.

La ville est desservie par le service de transport de la SETRAM par les lignes de bus 5 et 21.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Arnage
Allonnes Le Mans
Spay Arnage Mulsanne
Moncé-en-Belin

Toponymie[modifier | modifier le code]

La petite histoire dit que bien longtemps avant la création officielle de la commune, les villageois avaient décidé de se débarrasser d'une méchante sorcière en la jetant dans la rivière (la Sarthe). Mais à l'aide de ses pouvoirs de sorcière, elle sut refaire surface et les villageois effrayés se sont écriés « A' r'nage ! ». Si l'histoire n'est pas avérée, elle est cependant d'une grande poésie. Un très grand carnaval dit « de la sorcière » perpétue aujourd'hui cette légende.

En réalité et de façon moins poétique, le nom d'Arnage vient du latin arena qui signifie « champ de sable ». Il est à noter que le sol de la commune est très sableux.

Le gentilé est Arnageois.

Histoire[modifier | modifier le code]

Arnage est créée en 1853 — décret du 4 juin 1853 — par le démembrement des communes de Moncé-en-Belin, Pont-Lieue et Spay. Plus de 280 habitants de Moncé, 230 de Pont-Lieue et 300 de Spay deviennent Arnageois.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1966 1983 Maurice Le Mat    
1983 2001 Guy Gautier PS  
2001[1] mars 2014 André Langevin PS Employé d'assurances
mars 2014[2] en cours Thierry Cozic PS Attaché territorial
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1856. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2015, la commune comptait 5 191 habitants[Note 2], en augmentation de 1,43 % par rapport à 2010 (Sarthe : +0,87 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
967 994 1 038 1 027 948 899 867 869 925
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
926 948 988 1 070 969 1 062 1 189 1 505 2 301
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
3 315 3 697 5 004 5 367 5 600 5 565 5 229 5 177 5 143
2015 - - - - - - - -
5 191 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Sur le territoire de la commune se trouve l'aérodrome du Mans. Il est géré par la chambre de commerce et d'industrie du Mans et de la Sarthe.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le virage d'Arnage est un virage célèbre sur le circuit des 24 Heures du Mans, au même titre que Mulsanne. Il a donné lui aussi son nom à un modèle d'automobile Bentley[7].
  • Église Saint-Gilles.
  • Le lac de la Gémerie, d'une surface de 14 hectares, est le seul plan d’eau de l'agglomération mancelle où l'on peut se baigner[8].

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]