Mulsanne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mulsanne
Mulsanne
La mairie.
Blason de Mulsanne
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement Le Mans
Intercommunalité Le Mans Métropole
Maire
Mandat
Jean-Yves Lecoq
2020-2026
Code postal 72230
Code commune 72213
Démographie
Gentilé Mulsannais
Population
municipale
5 232 hab. (2018 en augmentation de 9,64 % par rapport à 2013)
Densité 343 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 54′ 42″ nord, 0° 14′ 56″ est
Altitude Min. 44 m
Max. 82 m
Superficie 15,25 km2
Type Commune urbaine
Unité urbaine Le Mans
(banlieue)
Aire d'attraction Le Mans
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton d'Écommoy
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire
Voir sur la carte administrative des Pays de la Loire
City locator 14.svg
Mulsanne
Géolocalisation sur la carte : Sarthe
Voir sur la carte topographique de la Sarthe
City locator 14.svg
Mulsanne
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mulsanne
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mulsanne
Liens
Site web www.mulsanne.fr

Mulsanne est une commune française, située dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, peuplée de 5 232 habitants[Note 1].

Son territoire accueille par la partie sud-est le tracé du circuit des 24 Heures qu'elle partage avec Le Mans, Arnage et Ruaudin.

La commune fait partie de la province historique du Maine[1], et se situe dans le Haut-Maine (Maine roux).

Géographie[modifier | modifier le code]

L'agglomération de Mulsanne est située à 12 km au sud du centre du Mans. La commune est desservie par une ligne de bus (no 24) régulière les reliant plusieurs fois par jour.

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

  • Les Hunaudières.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Mulsanne est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 2],[3],[4],[5]. Elle appartient à l'unité urbaine du Mans, une agglomération intra-départementale regroupant 20 communes[6] et 219 080 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue[7],[8].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction du Mans dont elle est une commune de la couronne[Note 3]. Cette aire, qui regroupe 144 communes, est catégorisée dans les aires de 200 000 à moins de 700 000 habitants[9],[10].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des forêts et milieux semi-naturels (46,5 % en 2018), une proportion sensiblement équivalente à celle de 1990 (48,4 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : forêts (41,6 %), zones urbanisées (13,4 %), prairies (11,8 %), espaces verts artificialisés, non agricoles (9,6 %), zones agricoles hétérogènes (8,5 %), terres arables (8,3 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (4,9 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (1,9 %)[11].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[12].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Les formes Murcenae, Murcenna et Mulsenna sont attestées respectivement au XIe siècle, en 1330 et en 1373[13]. L'origine est obscure[13].

Le gentilé est Mulsannais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Mulsanne

Les armoiries de Mulsanne se blasonnent ainsi :
De sinople au chevron en courbe d'argent chargé d'une automobile contournée au trait de sable à dextre et d'une ligne discontinue de même en chef et en pointe à senestre, accompagné en chef de deux abeilles d'or, au chef d'azur soutenu aussi d'argent chargé d'un avion biplan en demi-profil du même[14].

Les armoiries tiennent compte à la fois de l’origine supposée du nom de la commune, de sa notoriété et de son histoire récente. La variété des couleurs utilisées a également son importance.

  • Le fond vert de la pointe évoque les champs, prairies et bois, ainsi que l’activité agricole qui subsiste encore sur la commune,
  • Les abeilles rappellent l’origine supposée du nom de Mulsanne : de Mulsus, peut-être parce que l’on y recueillait beaucoup de miel.
  • Le chevron symbolise le virage de Mulsanne, et la voiture les « 24 Heures du Mans », grâce auxquelles le nom de la commune est connu dans un bon nombre de pays.
  • L’azur du chef représente le ciel qui vit le vol de l’avion piloté par Wilbur Wright, aux Hunaudières, en 1908.
  • La burelle d’argent fait référence à une piste d’atterrissage.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1883 1919 Gervais Pousse    
1919 1938 vicomte de Villiers    
1938 1944 Auguste Barthelemy    
mai 1945 octobre 1945 Isaïe Champion    
1945 1947 Victor Berger    
1947 1952 Isaïe Champion    
1952 1953 Émile Lubineau    
mai 1953 mars 1965 Clément Barthelemy    
mars 1965 mars 1983 Robert Chevrier DVD[réf. nécessaire]  
mars 1983 juin 1995 Michel Liégeois PS  
juin 1995 mars 2008 Bernard Gasse PS Retraité
mars 2008[15] mars 2014 Jean-Claude Ferré DVD Retraité SNCF
mars 2014[16] En cours Jean-Yves Lecoq[17] DVD Responsable de contrôle

Le conseil municipal est composé de vingt-neuf membres dont le maire et huit adjoints[17].

La commune fait aujourd’hui partie de Le Mans Métropole avec les communes du Mans, d'Aigné, d'Allonnes, d'Arnage, de Champagné, de La Chapelle-Saint-Aubin, de Chaufour-Notre-Dame, de Coulaines, de Fay, de La Milesse, de Pruillé-le-Chétif, de Rouillon, de Ruaudin, de Saint-Georges-du-Bois, de Saint-Saturnin, de Sargé-lès-le-Mans, de Trangé et d'Yvré-l'Évêque.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[18]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[19].

En 2018, la commune comptait 5 232 habitants[Note 4], en augmentation de 9,64 % par rapport à 2013 (Sarthe : −0,54 %, France hors Mayotte : +1,78 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
540610702761825832951981950
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
869747758768767755694695663
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
6296026065465945935611 014697
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
8038913 0553 7765 0585 2134 8474 4314 935
2018 - - - - - - - -
5 232--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[20] puis Insee à partir de 2006[21].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Avec ses deux zones artisanales et commerciales, la commune concentre sur son territoire plus de 140 entreprises, représentant plus de 1 500 emplois.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le virage de Mulsanne, circuit des 24 Heures du Mans
L'église Sainte-Madeleine.

Activité, label et manifestations[modifier | modifier le code]

Riche de plus de cinquante associations sportives et culturelles, la ville fait preuve de dynamisme et d’une grande diversité dans son offre culturelle. Sa salle de cinéma équipée pour les malentendants, dans les locaux du centre socioculturel Simone-Signoret, appartient au réseau « Art et Essai » et propose tout au long de l’année une programmation variée tant en direction du jeune public que des adultes.

Label[modifier | modifier le code]

La commune est une ville fleurie (une fleur) au concours des villes et villages fleuris[24].

Sports[modifier | modifier le code]

L'Association sportive Mulsanne-Teloché fait évoluer deux équipes de football en ligue du Maine et une troisième équipe en division de district[25].

Le golf des 24 Heures et le siège du Mans Football Club se situent sur le territoire de la commune.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2018.
  2. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  3. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé, en , celle d'aire urbaine afin de permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  4. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Claude-Marin Saugrain, Dictionnaire universel de la France ancienne et moderne et de la Nouvelle France, vol. 2, , p. 1422
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée ».
  3. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  4. « Commune urbaine - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  5. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  6. « Unité urbaine 2020 du Le Mans », sur https://www.insee.fr/ (consulté le ).
  7. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le ).
  8. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le ).
  9. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Le Mans », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques (consulté le ).
  10. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le ).
  11. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  12. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  13. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse, .
  14. « GASO, la banque du blason - Mulsanne Sarthe » (consulté le ).
  15. « Jean-Claude Ferré, nouveau maire de Mulsanne », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le ).
  16. « Nouveau maire, Patrice Landy succède à Claude Ferré », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le ).
  17. a et b Réélection 2020 : « Municipales à Mulsanne. Le conseil municipal désigne Jean-Yves Lecoq, maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le ).
  18. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  19. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  20. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  21. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  22. Bentley Mulsanne
  23. « Château des Hunaudières », notice no PA00109887, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  24. « Palmarès du concours des villes et villages fleuris » (consulté le ).
  25. « Site officiel de la Ligue du Maine – AS Mulsanne-Teloché » (consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :