Renaissance (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Renaissance (musique))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Renaissance (homonymie).
Renaissance
Description de cette image, également commentée ci-après

Renaissance en 2012

Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Rock progressif
Années actives 1969–1987
1998–2002
Depuis 2009
Labels Island Records, Sire Records (US), Warner Bros. Records, Elektra Records (US), BTM Records, I.R.S. Records, Giant Electric Pea, Illegal Records, Repertoire Records, HTD Records, Friday Music
Site officiel nlightsweb.com
Composition du groupe
Membres Annie Haslam, David J. Keyes, Rave Tesar, Frank Pagano, Jason Hart, Ryche Chlanda

Renaissance est un groupe de rock progressif britannique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Renaissance est fondé en 1969 par les ex-Yardbirds Keith Relf (guitare, chant) Jim McCarty (batterie), avec l'ex-Nashville Teens John Hawken (piano), Louis Cennamo (basse) et la sœur de Keith, Jane Relf (chant). La musique du groupe est très éloignée de celle des Yardbirds, mêlant musique classique et folk.

Cette formation sort son premier album, Renaissance, produit par Paul Samwell-Smith (un autre ex-Yardbirds) en 1969. Le groupe se délite peu à peu durant l'enregistrement de son second album : McCarty part le premier, mais reste une sorte d'« éminence grise », continuant à écrire des chansons pour le groupe. Keith Relf et Louis Cennamo quittent également Renaissance (ils fonderont Armageddon en 1974), et John Hawken est forcé de faire appel à des membres de son ancien groupe pour boucler l'enregistrement d'Illusion, qui connaît une distribution limitée : il ne sort qu'en Allemagne, et doit attendre 1976 pour être édité au Royaume-Uni. Hawken et Jane Relf quittent Renaissance à leur tour après sa sortie.

Le groupe finit par se stabiliser en 1971. Il se compose alors de John Camp (basse), John Tout (piano), Mike Dunford (guitare), Terry Sullivan (batterie) et Annie Haslam (chant). Ce quintette reste constant jusqu'en 1979 et sort sept albums qui rencontrent un bon succès aux États-Unis. Le groupe se produit alors sur scène avec un orchestre symphonique. Les chansons du groupe sont en majorité composées par Dunford, qui envoie ses compositions par la poste à l'écrivain Betty Thatcher qui se charge d'écrire les paroles[1]. En 1978, le single Northern Lights se classe dans le Top 10 au Royaume-Uni.

En 1979, John Tout et Terry Sullivan quittent Renaissance. Dans les années 1980, le son classique du groupe est abandonné au profit d'un son synthpop plus moderne. Réduit au duo Dunford-Haslam, Renaissance disparaît en 1987. Le groupe s'est reformé depuis : en 1998, pour l'album studio Tuscany et une tournée au Japon, puis en 2009 pour célébrer son quarantième anniversaire.

Membres[modifier | modifier le code]

Formation originale[modifier | modifier le code]

Formation « classique »[modifier | modifier le code]

Formation actuelle[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums en concert[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Livret du disque Live at Carnegie Hall