Gilles Binchois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gilles Binchois
Description de cette image, également commentée ci-après

Gilles Binchois

Naissance vers 1400
probablement à Mons
Décès
Soignies
Activité principale Compositeur
Style école musicale de Bourgogne
Activités annexes prévôt du chapitre de Soignies

Gilles Binchois est le nom le plus courant sous lequel est connu le compositeur hennuyer Gilles de Binche ou Gilles de Bins, né à Mons vers 1400 et décédé le à Soignies.

C'est l'un des plus célèbres compositeurs du début du XVe siècle et l'un des premiers représentants de l'école musicale de Bourgogne, point de départ de l'École franco-flamande. Bien que souvent considéré comme de moindre importance que ses contemporains Guillaume Dufay et John Dunstable, du moins par les musicologues vivant à la même époque, son influence est présumée avoir été supérieure à celle de ces deux musiciens, car ses œuvres furent citées, empruntées et utilisées comme matériel de base plus souvent que celles d'autres compositeurs du Moyen Âge.

De 1452 à sa mort en 1460, à la collégiale Saint-Vincent de Soignies, Gilles Binchois fut prévôt du chapitre canonial de cette église[1].

Son œuvre[modifier | modifier le code]

Bien qu'il ait été d'abord connu comme auteur de musique religieuse — tel son Te Deum, la plus ancienne mise en polyphonie de cette hymne liturgique à nous être parvenue —, on le connaît surtout pour ses œuvres profanes, qui chantent l'amour courtois. La cinquantaine de chansons connues — des rondeaux et quelques ballades —, souvent mélancoliques, se sont inspirées de poèmes d'auteurs parfois très célèbres, comme Charles d'Orléans, ou moins connus comme Alain Chartier.

Guillaume Dufay (à gauche) et Gilles Binchois

Discographie[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Une rue porte également son nom à Binche : Rue Gilles Binchois dans le quartier de la gare.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :