Coryphée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Au sens propre, le coryphée (grec κορυφαῖος, koryphaîos, de κορυφή, koryphḗ́, « sommet de la tête ») est le chef de chœur dans la tragédie et la comédie grecque antique. Il se situe le plus souvent au milieu de la scène, alors appelée orchestra, et est chargé de guider les choreutes. Il répond au chœur, le questionne ou répète ses propos. Il prend parfois la parole au nom du chœur et se trouve être le seul à dialoguer avec le personnage en scène, qui évolue pour sa part sur le proskenion. C'est un homme (éventuellement déguisé en femme), un citoyen (éventuellement déguisé en barbare), qui porte masque et costume[1].

Plus généralement :

  • dans le théâtre et l'opéra, son rôle est à peu près identique : faisant partie du chœur, il s'en détache pour s'adresser au public ou aux personnages en un solo plus ou moins développé, puis rentre dans le rang ;
  • dans le ballet classique, un coryphée est un danseur à qui l'on confie parfois un court rôle de soliste ;
  • dans la danse, le titre de coryphée est attribué au danseur ayant atteint le 4e échelon de la hiérarchie des emplois du danseur, après avoir été quadrille.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Demont et Anne Lebeau, Introduction au théâtre grec antique, Livre de Poche, 1996, pp. 63-66.