Philippe de Monte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la musique classique
Cet article est une ébauche concernant la musique classique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Philippe de MonteFilippo di Monte, Philippus Monte, Philippus de Monte
Description de cette image, également commentée ci-après

Philippe de Monte à 73 ans.

Naissance 1521
Malines (Belgique)
Décès
Prague
Activité principale Compositeur
Style Renaissance
Activités annexes Maître de chapelle
Éditeurs Gardano

Philippe de Monte (né en 1521 à Malines (Belgique) et décédé le à Prague) est un compositeur flamand de la Renaissance. Il a surtout composé de la musique religieuse.

Il est aussi connu sous les noms Filippo di Monte, Philippus Monte et Philippus de Monte.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une formation musicale enfance à la cathédrale Saint-Rombaut de Malines, où il est enfant de chœur, il se rend en Italie – une destination commune pour un jeune compositeur flamand au XVIe siècle – où il se fait un nom comme compositeur, chanteur et professeur. Il vit et travaille surtout à Naples pendant un certain temps, puis à Rome. Il gagne ensuite l'Angleterre où il s'installe de 1554 à 1555, pendant le règne de la reine Marie Ire.

En 1568, Monte est nommé comme successeur de Jacobus Vaet au poste de maître de chapelle de Maximilien II du Saint-Empire. Il parvient à recruter de nouveaux musiciens pour la chapelle, et Roland de Lassus lui-même note la qualité étonnante de la musique à Vienne juste deux ans après l'arrivée de Monte à son poste. Au cours de ses dix premières années à la cour impériale, Monte est également professeur.

La plus grande partie de sa musique est publiée à Venise sous la direction de Gardano, éditeur exclusif de Monte en Italie.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Une quarantaine de messes, des litanies, des odes, des motets et un Magnificat.
  • Musique profane : madrigaux, chansons et livret de sonnets de Ronsard.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe de Monte, Mass si Ambulavero & motets, The Choir of New College Oxford, Edward Higginbottom, CRD 3520 (2002)
  • Alexander Utendal et Philippus de Monte, Motets, Capilla Flamenca et Oltremontano, Passacaille 937 (2002)
  • Philippe de Monte, Cinquecento, Hyperion CDA67658 (2008)
  • Amorisi Pensieri, œuvres de Philippe de Monte, Jean Guyot, Jacobus Vaet et Jacob Regnard, Cinquecento, Hyperion CDA68053 (2014)

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]