Paul Devinat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paul Devinat
Fonctions
Parlementaire français
Député 1946-1958
Gouvernement IVe République
Groupe politique RRRS
Biographie
Date de naissance
Date de décès (à 90 ans)
Résidence Saône-et-Loire

Ernest Paul Devinat, né le à Mâcon (Saône-et-Loire) et décédé le à Paris, est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ernest Paul Devinat est né le 2 janvier 1890 à Mâcon au domicile de ses parents - fils de Laurent Émile Devinat directeur de l'École normale âgé de 32 ans et de Marie Voirin âgée de 25 ans sans profession, son épouse.

Il effectue ses études aux lycée Buffon et Louis-le-Grand et à la faculté des lettres de Paris. Agrégé d'histoire et de géographie, il commence sa carrière comme professeur à l'Institut français de Londres en 1920. Il devient ensuite Chef de Service à la Société des Nations, au sein du Bureau international du travail, il y reste jusqu'en 1929. Il est alors est nommé Directeur de l'Institut d'organisation scientifique du travail. Entre 1930 et 1935 il est conseiller technique pour les affaires économiques à la présidence du Conseil. Paul Devinat se forme à la politique en dirigeant de nombreux cabinets sous la Troisième République : notamment auprès de Laurent Eynac, ministre du Commerce (1933-1934), des Travaux publics (1935-1936) et de l’Air (1940), ainsi que Henri Queuille, au ministère des Travaux publics (1937) et à l'Agriculture (1938). Il arrive au poste de conseiller maître à la Cour des comptes e 1941. Pendant la guerre, il entre dans la Résistance. À la Libération, Paul Devinat est nommé plusieurs fois secrétaire d’État, notamment aux Travaux publics et à l’Aviation civile, où il se consacre aux problèmes de la construction aéronautique et à la réforme d'Air France.

Il est décédé dans le 7e arrondissement de Paris le 1er mai 1980 ; il avait épousé à Cannes (Alpes-Maritimes) le 16 juillet 1915 Renée Marie Mac-Leod.

Fonctions gouvernementales[modifier | modifier le code]

Autres mandats[modifier | modifier le code]

  • Député (radical) de la Saône-et-Loire (1946-1958)

Décorations[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives nationales