Norwegian School of Economics

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Norwegian School of Economics (NHH)
Histoire et statut
Fondation
1936
Type
Établissement public d’enseignement supérieur
Nom officiel
Norges Handelshøyskole
Régime linguistique
norvégien, anglais
Recteur
Øystein Thøgersen
Localisation
Localisation
Pays
Localisation sur la carte de Norvège
voir sur la carte de Norvège
Red pog.svg
Chiffres-clés
Étudiants
3 500
Enseignants
254 (dont 56 chercheurs)[2]
Budget
38,7 millions d’euros (2007)[1]
Divers
Membre de
Site web

La Norwegian School of Economics (Norges Handelshøyskole en norvégien), communément abrégée en NHH, est une école de commerce norvégienne basée à Bergen. Fondée en 1936 par le roi Haakon VII, elle est la plus ancienne école de commerce du pays. Elle est considérée comme le meilleur établissement d'enseignement supérieur en Sciences économiques et Administration des Affaires de Norvège[3],[4].

Avant sa création en 1936, les seuls établissements norvégiens offrant des formations en économie étaient les universités (principalement l'Université d'Oslo, depuis le 19ème siècle en tant que sous-discipline du droit). La gestion et le commerce n'étaient quant à eux pas considérés comme des disciplines académiques; ainsi il n'existait alors aucun programme reconnu dans ces domaines. NHH a été fondée dans le but d'offrir la première formation en business reconnue en Norvège. La formation était alors courte (d'une durée de deux ans) et dénommée handelskandidat ("candidat commercial"). En 1963, la formation est renommée et prend le nom de siviløkonom (littéralement "économiste civil", titre ayant des équivalents en Suède et au Danemark), et comprend quatre années d'études supérieures. De nos jours, NHH propose plusieurs masters et doctorats et a élargi son domaine de compétence à l'économie, particulièrement la microéconomie.

L’école est fortement orientée vers l’international. Elle participe à des programmes d’échange avec plus de 130 établissements dans plus de 30 pays. Parmi ses partenaires internationaux, on trouve des établissements prestigieux tels que : université Cornell, université Duke, université de Californie à Berkeley, New York University (Stern), Vanderbilt University (Owen), l'Université de Manchester, l'université McGill, Hong Kong University of Science and Technology (HKUST), Erasmus University Rotterdam (RSM), l'Université de Saint-Gall, Stockholm School of Economics ou encore l'Université Keio. Parmi ses partenaires français, on peut citer l'ESSEC, HEC Paris, Audencia, Sciences Po, l'EDHEC, l'EM Lyon ou encore Grenoble École de management[5].

NHH est la seule école norvégienne membre de l’alliance CEMS qui rassemble 20 écoles de commerces européennes dont HEC Paris, la London School of Economics, la Stockholm School of Economics, l'ESADE (Barcelone), ou encore l'université Bocconi (Milan)[6]. Elle est également la seule école du pays à être membre du partenariat PIM[7]. En décembre 2010, le classement du Financial Times des meilleures écoles de commerce la place au 1er rang national et au 31e rang européen[8]. En outre, NHH détient depuis 2001 l'accréditation EQUIS[9].

La Norwegian School of Economics est l'établissement d'enseignement supérieur le plus sélectif du pays en business administration et économie. En effet, l'entrée en première année du programme bachelor a reçu plus de candidatures que n'importe quel autre établissement pendant sept années consécutives (2007-2013)[10]. Le taux de sélection est d'environ 10,8% par année[11]. En 2016, NHH a reçu 4343 dossiers de candidatures à l'entrée en bachelor pour seulement 470 places disponibles[12]. L'admission dans le programme Master of Science in Economics and Business Administration est également très compétitive, puisque seul un candidat sur huit est admis en master: le taux d'admission n'est donc que d'environ 12%[13]. Le taux d'admission d'étudiants internationaux est encore plus faible: en 2016, NHH a reçu plus de 1500 candidatures d'étudiants étrangers; seuls 118 d'entre eux ont été admis au programme MSc in Economics and Business Administration[14].

Histoire[modifier | modifier le code]

1900-1936: Création d'une école de commerce en Norvège[modifier | modifier le code]

Les communautés d'entrepreneurs de Bergen et d'Oslo ont commencé à songer à la création d'une école de commerce en Norvège dès la fin du 19ème siècle. A cette époque, plusieurs écoles de commerce avaient déjà ouvert leurs portes à travers l'Europe, et les premières écoles de commerce de Scandinavie ouvrirent à l'aube du 20ème siècle sur le modèle des handelshochschule allemandes. Par exemple, la Stockholm School of Economics ouvrit en 1909; la Copenhagen Business School ouvrit ses portes en 1917. La même année, le Storting (parlement norvégien) prit des résolutions en faveur de la création d'une école de commerce nationale norvégienne.

1936-1963: Ouverture et début d'activité[modifier | modifier le code]

Après une période de lobbying et un travail acharné, surtout de la part de Kristoffer Lehmkuhl, NHH a finalement été ouverte par le roi Haakon VII le 7 septembre 1936, dix ans avant l'établissement de l'Université de Bergen. La forte implication de la communauté économique de Bergen dans ce projet explique non seulement la localisation de NHH, mais aussi les liens privilégiés de l'établissement avec les entreprises et ce dès son ouverture.

A l'époque, le corps professoral comprenait moins de 10 personnes et chaque promotion ne comptait qu'une soixantaine d'élèves. Le premier programme enseigné était dénommé Handelsdiplom (diplôme de commerce) et les diplômés se voyaient conférer le titre de Handelskandidat (diplômé en commerce). Le programme durait initialement deux ans; à partir de 1938, une année supplémentaire optionnelle a été ajoutée pour les étudiants souhaitant devenir professeur. En 1946, le programme Handelsdiplom a été rallongé d'un an et durait donc trois ans complets.

Après le second conflit mondial, l'influence américaine se fit sentir sur le pays et Bergen, y compris NHH. Les diplômés et les enseignants commencèrent à aller aux États-Unis pour poursuivre leurs études voire y travailler. Cette tendance se confirma et se renforça au cours des années 1960 et 1970. Dès le début des années 1950, un fort besoin d'un programme doctoral émergea. Ainsi, NHH reçut du gouvernement norvégien l'autorisation de délivrer des doctorats en 1956, et le premier docteur en économie reçut son diplôme l'année suivante.

1963-1980: Un nouveau campus et croissance rapide[modifier | modifier le code]

A la fin des années 1950, NHH avait largement dépassé ses objectifs initiaux et l'on construisit un nouveau campus situé à Sandviken, quartier proche du centre de Bergen. L'école emménagea dans son nouveau campus en 1963. Ce déménagement permit à NHH de s'agrandir encore plus, non seulement en termes d'étudiants inscrits, mais aussi en termes du nombres de professeurs. Ainsi, l'école passa de promotions composées de seulement 60 étudiants, à des promotions de plus de 200 étudiants.

Cette époque fut marquée par la forte croissance du corps professoral. Les nouvelles installations permirent d'accueillir davantage de professeurs, jeunes et talentueux, et par conséquence la recherche obtint une place de premier ordre. Beaucoup de diplômes partaient poursuivre leurs études (parfois jusqu'au doctorat) aux États-Unis et revenaient à NHH avec de l'expérience internationale et un intérêt croissant pour la recherche. Beaucoup profitaient de congés sabbatiques pour poursuivre leurs recherches à l'étranger, et le nombre de publications dans les revues internationales spécialisées augmenta fortement. Le professeur Karl Borch était le principal initiateur de cette internationalisation de la recherche[15].

C'est à cette époque que l'économiste et professeur Jan Mossin publia son article "Equilibrium in a Capital Asset Market" dans la revue Econometrica. Cet article contribua grandement au développement du Capital Asset Pricing Model (CAPM). A la même époque, Mossin revint à NHH après avoir obtenu son doctorat à l'université Carnegie Mellon, établissement où le futur lauréat du Prix Nobel d'économie Finn E. Kydland ira également effectuer son doctorat.

Le nombre de programmes enseignés à NHH augmenta à mesure que le corps professoral se développa. En 1963, le Handelsdiplom changea de dénomination et devint le siviløkonom; les diplômés de NHH recevait également ce titre à la fin de leurs études. En 1973, Dag Coward créa un programme de master (høyere revisorstudium, ou HRS) destiné aux étudiants souhaitant se spécialiser en audit, comptabilité et gestion financière des entreprises. Le siviløkonom devint un programme sur quatre ans en 1975.

1980-2000: Spécialisation et expansion internationale[modifier | modifier le code]

Au début des années 1980, un nouveau PhD fut mis en place et fut décerné pour la première fois en 1985. Le nombre de nouveaux docteurs en économie par année passa de 1 en 1985 à 12 en 1990.

L'effort de NHH envers la recherche et l'ouverture à l'international fut récompensé en 1984: l'école est alors classée au 7ème rang mondial et au 3ème rang européen par l'American Economic Review parmi les écoles de commerce des pays non anglophones en termes de publications.

En 1984, NHH signa son premier partenariat d'échanges avec la Stockholm School of Economics, et devint en 1986 la première école norvégienne toutes disciplines confondues à proposer un master entièrement enseigné en anglais (Master in International Business). NHH accorda dès lors de plus en plus d'importance aux échanges internationaux et à la signature de nouveaux partenariats pour permettre à ses étudiants d'effectuer un ou deux semestres à l'étranger. De plus, NHH rejoint la prestigieuse Community of European Management Schools and International Companies (ou CEMS) et le programme européen Erasmus en 1992, ainsi que le réseau PIM (Partnership in International Management) en 1995.

Le nombres d'enseignants comme celui d'étudiants continua de croître dans les années 1980 et 1990. En 1985, NHH comptait 1670 étudiants et 198 professeurs.

2000-aujourd'hui: Croissance continue et entrée dans le 21ème siècle[modifier | modifier le code]

Le programme siviløkonom passa de quatre à cinq ans en 2003. En accord avec le processus de Bologne, le programme se décompose en trois années de Bachelor of Science in Economics and Business Administration et deux années de Master of Science in Economics and Business Administration.

En 2004, Finn E. Kydland, ancien étudiant et désormais professeur à NHH, fut récompensé par le Prix Nobel d'économie, conjointement avec Edward C. Prescott de Arizona State University. Kydland était en plein cours magistral lorsque les nouveaux récipiendaires du célèbre prix furent annoncés.

En 2007, NHH créa un nouveau programme de master intégralement dispensé en anglais en Énergie, Ressources naturelles et Environnement (MSc in Energy, Natural Resources and the Environment).

Le 1er juillet 2011, le nom anglais de l'école a été raccourci, passant de Norwegian School of Economics and Business Administration à Norwegian School of Economics[16].

Enseignements[modifier | modifier le code]

NHH propose les formations suivantes[17] :

  • Une licence en Sciences économiques et Administration des affaires (Bachelor i økonomi og administrasjon) enseignée en norvégien.
  • Un master en audit et expertise comptable (Master i regnskap og revisjon) enseigné en norvégien.
  • Un master en Sciences économiques et Administration des affaires (Master i økonomi og administrasjon ou MSc in Economics and Business Administration) enseigné en norvégien ou en anglais. Ce master possède 8 majeures (spécialisations) enseignées en anglais[18] : une majeure en Énergie, Ressources naturelles et Environnement (Major in Energy, Natural Resources and the Environment), une majeure en affaires internationales (Major in International Business), une majeure en Économie (Major in Economics), une majeure en Finance (Major in Finance), une majeure en Marketing et Image de Marque (Major in Marketing and Brand Management), une majeure en Création et Développement d'Entreprise (Major in New Business Development), une majeure en Management et Stratégie (Major in Management and Strategy) et une majeure en Business Analytics (Major in Business Analytics).
  • Neuf doubles diplômes avec les établissements suivants[19]: HEC Paris (France), Lancaster University (Royaume-Uni), NOVA School of Business and Economics (Portugal), University of Queensland (Australie), UCL Louvain School of Management (Belgique), Universität Mannheim (Allemagne), Tecnológico de Monterrey (Mexique), Ivey Business School à l'Université de Western Ontario (Canada) et Università Commerciale Luigi Bocconi (Italie)
  • Un doctorat en Sciences économiques et Administration des affaires (Doktorgrad i økonomi og administrasjon ou PhD in Economics and Business Administration) enseigné en norvégien ou en anglais. NHH offre six spécialisations différentes au niveau doctoral: finance (Finance), sciences de la gestion et du management (Business and Management Sciences), comptabilité, audit et droit (Accounting, Auditing and Law), économie (Economics), communication professionnelle et interculturelle (Professional and Intercultural Communication) et en stratégie et management (Strategy and Management).
  • Des diplômes de formation continue dans les domaines suivants : finance appliquée à l’énergie (Certificate in Financial Energy Analysis), gestion stratégique (MBA i strategisk ledelse) et gestion de la marque (MBA in Brand Management).
  • Des séjours d’études d’une durée d’un ou deux semestres dans le cadre de programmes d’échange académique (exemple: Erasmus).

L'établissement délivre le titre de siviløkonom (littéralement "économiste civil", avec des équivalents en Suède et au Danemark) aux étudiants ayant suivi un cursus de cinq années en économie et business administration. Ce titre est protégé et réglementé par le Ministère de l'Éducation et de la Recherche norvégien, et ne peut ainsi être délivré qu'aux étudiants présentant des qualifications strictes et précises. Parmi les institutions norvégiennes d'enseignement supérieur pouvant délivrer le titre de siviløkonom, on trouve Oslo and Akershus University College (Høgskolen i Oslo og Akershus), Bødo Graduate School of Business (Handelshøyskolen i Bodø) ou encore BI Norwegian Business School (Handelshøyskolen BI), aux côtés de la Norwegian School of Economics.

En septembre 2010, le Financial Times a classé le MSc in Economics and Business Administration de NHH au 40e rang des meilleurs masters en management européens. Le MSc in Economics and Business Administration avec la majeure International Business est le diplôme CEMS de l’école (MIM)[20]. Il est classé à ce titre au 2e rang des meilleurs masters en management en Europe par le Financial Times[21].

Anciens élèves et enseignants notables[modifier | modifier le code]

Les anciens élèves de NHH occupent aujourd’hui de nombreux postes importants dans le paysage économique et politique norvégien et scandinave. À titre d'exemples :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] NHH, « NHH facts and figures 2007 », sur www.nhh.no, , p. 2
  2. NHH, « Information about NHH », sur www.nhh.no,
  3. Dagens Næringsliv, « NHH knuser BI », sur www.dn.no,
  4. Aftenposten, « BI på 64. plass av 65 skoler », sur www.aftenposten.no,
  5. (en-US) « Exchange partners on master's level 2018-2019 », sur NHH (consulté le 27 avril 2018)
  6. CEMS, « CEMS Academic Partners », sur www.cems.org,
  7. PIM, « PIM Member Schools », sur www.pimnetwork.org,
  8. Financial Times, « European Business school rankings 2010 », sur www.ft.com,
  9. (en-GB) Nick Pergoot, « EQUIS Accredited Schools », sur www.efmd.org (consulté le 17 mai 2018)
  10. (en-GB) « Norwegian School of Economics - NHH - Norges Handelshøyskole », sur Review of Everything in Your Local Lists - All Listings Reviews (consulté le 27 avril 2018)
  11. « SO-statistikk », sur www2.samordnaopptak.no (consulté le 27 avril 2018)
  12. (no) « NHH ned fra tronen », www.ba.no,‎ (lire en ligne)
  13. (en-US) « Application procedure MSc », sur NHH (consulté le 17 mai 2018)
  14. (en) « Annual report for NHH 2016-2017 » (consulté le 17 mai 2018)
  15. (en-US) « Karl H. Borch », sur NHH (consulté le 28 avril 2018)
  16. NHH Paraplyen, « NHH implements shorter English name », sur paraplyen.nhh.no, 31/06/2011
  17. NHH, « Formations dispensées à NHH », sur www.nhh.org,
  18. (en-US) « Master's Programmes for international students », sur NHH (consulté le 28 avril 2018)
  19. (en-US) « Double Degree », sur NHH (consulté le 28 avril 2018)
  20. CEMS, « CEMS MIM », sur www.cems.org,
  21. Financial Times, « Masters in management rankings 2010 », sur www.ft.com,
  22. Telenor, « CEO and Group Executive Management », sur www.telenor.com,
  23. Statoil, « Helge Lund », sur www.statoil.com,
  24. Norges Bank Investment Management, « Yngve Slyngstad », sur www.nbim.no,
  25. Bloomberg Businessweek, « Svein Aaser », sur investing.businessweek.com,
  26. The Nobel Foundation, « Finn E. Kydland - Autobiography », sur nobelprize.org,