Université Cornell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université Cornell
Image illustrative de l'article Université Cornell
Devise « I would found an institution where any person can find instruction in any study », Ezra Cornell, 1865[1]
Nom original Cornell University
Informations
Fondation 1865
Type Université privée
Régime linguistique Anglais américain
Dotation 5,32 milliards $[2]
Localisation
Coordonnées 42° 26′ 55″ Nord 76° 28′ 43″ Ouest / 42.44851, -76.47862
Ville Ithaca
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de l'État de New York New York
Direction
Président David J. Skorton
Chiffres clés
Enseignants 3 241
Undergraduates 13 665
Postgraduates 6 679
Divers
Mascotte The Big Red (Le Grand Rouge)
Site web cornell.edu

Géolocalisation sur la carte : New York

(Voir situation sur carte : New York)
Université Cornell

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Université Cornell

L'université Cornell (en anglais, Cornell University ou plus simplement Cornell) est une université privée américaine située principalement dans la petite ville d'Ithaca dans l’État de New York (États-Unis). Elle possède également un campus dans la ville de New York ainsi qu'un autre au Qatar.
Fondée en 1865, elle fait partie du groupe des huit prestigieuses universités de l'Ivy League et compte dans ses rangs 41 lauréats du prix Nobel qui lui sont affiliés (étudiants ou professeurs)[3].

L'université de Cornell est régulièrement classée parmi les 15 meilleures universités au monde[4],[5].

Historique[modifier | modifier le code]

Fondée en 1865 par Ezra Cornell et Andrew Dickson White, elle a été ouverte en 1868 avec la construction de Morrill Hall qui a été le premier bâtiment construit sur le campus principal d’Ithaca.

En 1913, du 29 août au 20 septembre, le Cornell Cosmopolitan Club de l'université Cornell a organisé le 8e et avant-dernier congrès de la Corda Fratres, Fédération internationale des étudiants[6]. Les universités de trente nations étaient représentées. Le fondateur de la Corda Fratres, Efisio Giglio-Tos représentait la section italienne de la Corda Fratres. Les responsables de l'organisation étaient George W. Nasmyth, nouveau président de la Fédération internationale, Louis P. Lochner, responsable de la publication « The Cosmopolitan Student » et secrétaire du Comité central de la Corda Fratres et Carlos L. Locsin, président du Cornell Congress Committee en 1913-1914. Les « cordafratrini » (membres de la Corda Fratres) participants furent accueillis le 11 septembre avec les plus grands encouragements par le Secrétaire d'État américain William Jennings Bryan. Ils seront invités à un grand nombre de banquets donnés en hommage à l'amitié euro-américaine et recevront un message du président des États-Unis Woodrow Wilson.

Localisation[modifier | modifier le code]

Elle se caractérise par d'importantes dénivellations (l'université se trouve sur un plateau, la ville d'Ithaca en contrebas d'une pente très raide) et des températures pouvant descendre à -25 °C en hiver.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

La tour Quill & Dagger de l'université Cornell

Grâce à un système de radio-identification, ses bibliothèques de prêt sont accessibles 24 heures sur 24 aux étudiants munis de leur badge et sans opération administrative particulière lors des emprunts.

Bien qu’université privée, le terrain sur lequel elle est construite est une institution fédérale garantie par l’État de New York. Elle est membre de l’Ivy League et un partenaire de l'université d'État de New York.

Elle se distingue particulièrement pour un diplôme de droit, le LL.M. (année postdoctorale accueillant les étudiants étrangers) où elle s'est classée première en 2008, 2010, 2011 et 2012 devant l'université de Pennsylvanie, l'université de New York ou Columbia[7]. Beaucoup d'étudiants de LL.M. se présentent simultanément à l'examen du barreau de New York.

Elle accueille la plus grande école d'administration hôtelière au monde[8]. Son musée d'art, le Herbert F. Johnson Museum of Art[9] a été conçu par I.M. Pei.(celui de la rénovation du Louvre à Paris). Le mécène qui a financé la construction de ce musée est Herbert Fisk Johnson, Jr., diplômé de Cornell en 1922, est le fabricant de la cire du même nom mondialement connue.

L'université Cornell est également célèbre en infographie tridimensionnelle pour la « boîte de Cornell »[10], une boîte blanche avec deux faces (de côté) coloriées (une rouge et une bleue (ou verte)) dans laquelle sont placés des cubes et une ouverture au sommet d'où provient une lumière diffuse. Cette boîte sert à mesurer les « mélanges » naturels de couleurs, pour fournir une base aux algorithmes de radiance, processus d'infographie permettant de créer un plus grand photoréalisme (les couleurs influent entre elles). Réaliser sa « boîte de Cornell » est désormais un exercice courant pour les étudiants infographistes.

Le Cornell Lab of Ornithology réalise des recherches sur la biodiversité animale, principalement en ce qui concerne les oiseaux. En 2005, ce laboratoire a fait parler de lui en annonçant la redécouverte du Pic à bec ivoire, déclaré éteint depuis 1996 par l'UICN[11]. Cette annonce n'a pas été entérinée pour le moment.

Dans le domaine sportif, les Big Red de Cornell défendent les couleurs de l’université Cornell. Son équipe de hockey sur glace, composée principalement de canadiens, est évoquée dans le film Love Story.

Cette université a fait la « une » de la presse américaine (par exemple le magazine Life) à la suite de l'occupation le 19 avril 1969 du Willard Straight Hall (en) par des étudiants noirs armés. L'affrontement avec des habitants d'Ithaca a été évité grâce au sang froid du président de l'université et du chef de la police.

Son département de Romance Studies (littératures française, espagnole, italienne) était particulièrement dynamique au début des années 1970, recevant des personnalités intellectuelles telles que Julia Kristeva, Michel Foucault, Michel Serres, Hélène Cixous, Gianni Celati, etc... Jean-Paul Sartre avait, en 1965, décliné une invitation, invoquant l'engagement militaire des États-Unis au Viêt Nam[12],[13].

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Le campus qui comprend aujourd'hui plus de 260 bâtiments principaux sur 745 acres (soit 3 km² environ), est composé de :

Scientométrie[modifier | modifier le code]

  • Classements mondiaux
    • Times Higher Education : 18e
    • ARWU : 13e
    • QS : 14e
    • 4icu Web Ranking : 5e
  • Classements nationaux
    • Forbes : 25e
    • Washington Monthly : 19e
    • ARWU : 11e
    • U.S. News & World Report : 15e

Anciens élèves et professeurs[modifier | modifier le code]

Le plus emblématique est certainement Andrew Bernard, qui se distingua chez Dunder Mifflin paper company à Scranton (Pennsylvanie). Elle compte notamment ou a compté parmi ses professeurs plusieurs prix Nobel, dont Hans Bethe, Richard Feynman, des professeurs en sciences naturelles et en sciences sociales reconnus mondialement, des enseignants célèbres comme Vladimir Nabokov, Frances Perkins ou Carl Sagan qui a notamment conçu la « plaque message » emportée par la sonde spatiale Pioneer 10[14], et également des anciens étudiants célèbres, comme Louis Bromfield, Keith Olbermann, Steve Reich, Ratan Tata, Reginald Fils-Aime ou Hubert Reeves. Le joueur de l'Avalanche du Colorado Ryan O'Byrne a aussi étudié à l'Université Cornell. Greg Graffin, le chanteur du groupe punk Bad Religion a également obtenu un doctorat à l'Université Cornell. Élise L'Esperance, cancérologue de réputation mondiale, fut la première femme professeur de cette université (1920). George Friedman, fondateur et dirigeant de la société de renseignement Stratfor, y a obtenu un Doctorat (Ph.D.) en gouvernance[15],[16]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Je voudrais fonder un établissement où toute personne peut trouver l'instruction dans n'importe quelle étude ».
  2. (en) « Cornell University Endowment », site de l'université Cornell.
  3. « Classement académique des universités mondiales - 2015 | World University Ranking - 2015 | Top 500 universities | Shanghai Ranking - 2015 », sur www.shanghairanking.com (consulté le 16 mars 2016)
  4. « Classement académique des universités mondiales - 2015 | World University Ranking - 2015 | Top 500 universities | Shanghai Ranking - 2015 », sur www.shanghairanking.com (consulté le 16 mars 2016)
  5. « QS World University Rankings® 2015/16 », sur Top Universities (consulté le 16 mars 2016)
  6. Le congrès est annoncé par un article du New York Times du samedi 10 novembre 1912.
  7. (en) LL.M/Master of Law. LL.M Rankings ©
  8. (en) Cornell School of Hotel Administration
  9. (en) Herbert F. Johnson Museum of Art
  10. (en) The Cornell Box - Cornell University Program of Computer Graphics
  11. (en) Cornell Lab of Ornithology, « The search for the Ivory-billed Woodpecker », sur www.birds.cornell.edu, Cornell University (consulté le 20 avril 2009)
  12. (en) Sartre Says Viet Nam Fight Shows Minority Rule in U.S. - Cornell Daily Sun, Volume LXXXI, Issue 123, 20 April 1965. Page 1
  13. (en) Extrême-Occident: French intellectuals and America - Jean-Philippe Mathy, page 159
  14. (en)http://www.solarviews.com/eng/pn10-11.htm
  15. [1] Literary Festivals
  16. Biographie de Friedman sur le site officiel de Stratfor.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]