Université Cornell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université Cornell
Université Cornell
Devise « I would found an institution where any person can find instruction in any study », Ezra Cornell, 1865[1]
Nom original Cornell University
Informations
Fondation 1865
Type Université privée
Régime linguistique Anglais américain
Dotation 6,8 milliards $[2]
Localisation
Coordonnées 42° 26′ 55″ nord, 76° 28′ 43″ ouest
Ville Ithaca
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de l'État de New York New York
Direction
Président Martha E. Pollack
Chiffres clés
Enseignants 3 241
Undergraduates 13 665
Postgraduates 6 679
Divers
Mascotte The Big Red (Le Grand Rouge)
Site web cornell.edu

Géolocalisation sur la carte : New York

(Voir situation sur carte : New York)
Université Cornell

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Université Cornell

L'université Cornell (en anglais, Cornell University ou plus simplement Cornell) est une université privée américaine située principalement dans la petite ville d'Ithaca dans l’État de New York (États-Unis). Elle possède également un campus dans la ville de New York ainsi qu'un autre au Qatar.
Fondée en 1865, Cornell fait partie du groupe des huit prestigieuses universités de l'Ivy League et compte dans ses rangs 50 lauréats du prix Nobel, 1 médaille Fields, 18 Prix Pulitzer, 5 chefs d'Etats, 21 médaillés olympiques, 8 astronautes de la NASA et enfin 14 milliardaires qui lui sont affiliés (étudiants ou professeurs)[3].

Cornell est ainsi régulièrement classée parmi les 15 meilleures universités au monde[3],[4].

Historique[modifier | modifier le code]

Fondée en 1865 par Ezra Cornell et Andrew Dickson White, elle a été ouverte en 1868 avec la construction de Morrill Hall qui a été le premier bâtiment construit sur le campus principal d’Ithaca.

En 1913, du 29 août au 20 septembre, le Cornell Cosmopolitan Club de l'université Cornell a organisé le 8e et avant-dernier congrès de la Corda Fratres, Fédération internationale des étudiants[5]. Les universités de trente nations étaient représentées. Le fondateur de la Corda Fratres, Efisio Giglio-Tos représentait la section italienne de la Corda Fratres. Les responsables de l'organisation étaient George W. Nasmyth, nouveau président de la Fédération internationale, Louis P. Lochner, responsable de la publication « The Cosmopolitan Student » et secrétaire du Comité central de la Corda Fratres et Carlos L. Locsin, président du Cornell Congress Committee en 1913-1914. Les « cordafratrini » (membres de la Corda Fratres) participants furent accueillis le 11 septembre avec les plus grands encouragements par le Secrétaire d'État américain William Jennings Bryan. Ils seront invités à un grand nombre de banquets donnés en hommage à l'amitié euro-américaine et recevront un message du président des États-Unis Woodrow Wilson.

Localisation[modifier | modifier le code]

Elle se caractérise par d'importants dénivelés (l'université se trouve sur un plateau, la ville d'Ithaca en contrebas d'une pente très raide) et des températures pouvant descendre à −25 °C en hiver.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

La tour Quill & Dagger de l'université Cornell

Cornell est composée de neuf facultés privées et quatre facultés publiques que sont : The New York State College of Agriculture and Life Science, College of Human Ecology, School of Industrial and Labor Relation et enfin le College of Veterinary Medecine. Les facultés publiques de Cornell bénéficient d'une aide de 131.9 million de dollars de l'Etat de New York permettant un meilleur accès à l'enseignement pour les étudiants en difficulté financière. Cette dualité publique-privée est unique au sein de la Ivy League.

Chaque faculté exerce une grande autonomie, leur permettant de définir leur propre programme académique, leur taux d'admission et leur propre diplôme. Cette organisation académique a inspiré de nombreuses autres universités dans le monde telle que l'Université de Stanford, L'Université de Sydney ou encore l'Université de Birmingham au Royaume-Uni.

Grâce à un système de radio-identification, ses bibliothèques de prêt sont accessibles 24 heures sur 24 aux étudiants munis de leur badge et sans opération administrative particulière lors des emprunts.

Bien qu’université privée, le terrain sur lequel elle est construite est une institution fédérale garantie par l’État de New York. Elle est à ce titre, partenaire de l'université d'État de New York.

Son musée d'art, le Herbert F. Johnson Museum of Art[6] a été conçu par I.M. Pei.(celui de la rénovation du Louvre à Paris). Le mécène qui a financé la construction de ce musée est Herbert Fisk Johnson, Jr., diplômé de Cornell en 1922, est le fabricant de la cire du même nom mondialement connue.

L'université Cornell est également célèbre en infographie tridimensionnelle pour la « boîte de Cornell »[7], une boîte blanche avec deux faces (de côté) coloriées (une rouge et une bleue (ou verte)) dans laquelle sont placés des cubes et une ouverture au sommet d'où provient une lumière diffuse. Cette boîte sert à mesurer les « mélanges » naturels de couleurs, pour fournir une base aux algorithmes de radiance, processus d'infographie permettant de créer un plus grand photoréalisme (les couleurs influent entre elles). Réaliser sa « boîte de Cornell » est désormais un exercice courant pour les étudiants infographistes.

Le Cornell Lab of Ornithology réalise des recherches sur la biodiversité animale, principalement en ce qui concerne les oiseaux. En 2005, ce laboratoire a fait parler de lui en annonçant la redécouverte du Pic à bec ivoire, déclaré éteint depuis 1996 par l'UICN[8]. Cette annonce n'a pas été entérinée pour le moment.

Cette université a fait la « une » de la presse américaine (par exemple le magazine Life) à la suite de l'occupation le 19 avril 1969 du Willard Straight Hall (en) par des étudiants noirs armés. L'affrontement avec des habitants d'Ithaca a été évité grâce au sang-froid du président de l'université et du chef de la police.

Son département de Romance Studies (littératures française, espagnole, italienne) était particulièrement dynamique au début des années 1970, recevant des personnalités intellectuelles telles que Julia Kristeva, Michel Foucault, Michel Serres, Hélène Cixous, Gianni Celati, etc. Jean-Paul Sartre avait, en 1965, décliné une invitation, invoquant l'engagement militaire des États-Unis au Viêt Nam[9],[10].

Admissions[modifier | modifier le code]

Les statistiques d'admissions de l'Université Cornell sont parmi les plus sélectives des États-Unis. Pour l'année 2016, Cornell a reçu 44 966 candidatures pour 6277 admis, affichant un taux d'admission de 13,96%[11]. Le taux d'admission pour 2017 fût le plus bas de l'histoire de l'Université, avec 12,5% des candidatures acceptés[12]. Les scores médians au SAT des étudiants admis varient entre 650 et 750 en "critical reading" et 680-780 en mathématiques.

Plus de 120 pays sont représentés dans le corps estudiantin. En 2014, 25,7% des étudiants en licence se sont identifiés comme faisant partie d'une ethnie ou d'une minorité.

Bourse[modifier | modifier le code]

La section 9 de la "charter" de l'Université de Cornell dispose que l'Université "se doit d'être ouverte à toutes candidatures (...) sans distinction du rang social, de la classe sociale ou du lieu de domicile du candidat."[13]

En 2010, 1 641 des 3 181 premières années admis à Cornell (40%) ont reçu une bourse. La même année, l'Université a annoncé son objectif d'égaliser n'importe quelle offre de bourse proposée à un candidat parallèlement admis dans une autre université de l'Ivy league ainsi que MIT, Duke ou Stanford[14].

Outre l'attribution de bourse sur critères sociaux, Cornell distribue de nombreuses aides financières sur la base du mérite[15]. Les titulaires de ses bourses doivent prévaloir d'un excellent parcours académique.

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Le campus qui comprend aujourd'hui plus de 260 bâtiments principaux sur 745 acres (soit 3 km² environ), est composé de :

Cornell Law School[modifier | modifier le code]

Bibliothèque de droit de Cornell.

Fondée en 1887, Cornell Law School est situé sur le campus principal de Cornell, dans la ville d'Ithaca. Elle est l'une des cinq facultés de droit de la Ivy League et offre 3 programmes (Juris Doctor; LL.M ; JSD) ainsi que de nombreux doubles diplômes, notamment avec L'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

L'école de droit de Cornell est historiquement considérée comme un centre majeur de recherche en droit international et comparé. La première promotion (Class of 1891) comportait déjà deux étudiants étrangers venus du Japon. Dès 1948, l'école de droit de Cornell met en place un des premiers programme de spécialisation en droit international des États-Unis. 20 ans plus tard, l'école commence la publication du désormais respecté Cornell International Law Journal[17]. En 1994, est fondée sous l'influence du professeur John Barcelo[18], un partenariat avec L'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne[19] ainsi qu'avec l'Université de Berlin cristalisant ainsi l'approche internationale et comparative de l'université. Ces parternariats permettent chaque année à des étudiants de Cornell et des universités partenaires d'être diplômés à la fois d'un JD américain et d'une Master I français ou L.L.P allemand.

Cornell Law School compte parmi ses anciens étudiants, de nombreux chefs d'Etat, magistrats à la Cour Suprême d'États (notamment du New Jersey et New York), un magistrat à la Cour Pénale Internationale, des représentants du Congrès, Gouverneurs, CEO d'entreprises cotées en bourse, ainsi que fondateurs et managing partners de cabinets internationaux, à l'image de White & Case[20].

Selon le classement U.S. News, Cornell Law School est classée treizième meilleure école de droit du pays[21] et huitième selon Business Insider, se placant ainsi devant Yale et Berkeley[22].

Elle se distingue particulièrement pour son LL.M. classé premier en 2008, 2010, 2011 et 2012 devant l'université de Pennsylvanie, l'université de New York ou Columbia[23]. Pour l'année 2016-2017, 993 candidatures ont été déposées pour seulement 111 admis, affichant un taux d'admission de seulement 11,17%[24]. Beaucoup d'étudiants de LL.M. se présentent simultanément à l'examen du barreau de New York avec un taux de réussite supérieur à toutes les autres universités de l'État de New York[25].

Enfin, Cornell Law School est classée quatrième meilleure université pour le placement d'étudiants dans les cent plus gros cabinets d'avocats.

Cornell School of Hotel Adminitration[modifier | modifier le code]

Wikitext.svg
La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (octobre 2017). Découvrez comment la « wikifier ».
Campus de Cornell sous la neige

La School of Hotel Administration (plus communément appelée "Hotel School") est une unité spécialisée dans le management hotelier du Cornell Johnson College of Business. Fondée en 1922, elle est la plus ancienne des écoles hôtelières au monde[26] . Elle constitue l'unique formation du genre dans la Ivy league.

L'école offre notamment le plus populaire des cours proposés à Cornell : 4300 "Introduction to Wines"[27], un cour d'Œnologie où près de 900 étudiants chaque année s'initient aux vins du monde.

L'école a été classée en 2017, N°1 mondial dans le domaine de l'"hospitality and hotel management" par le magazine CEOWORLD.[28]

Certains des anciens étudiants de cette école se sont distingués par la création de chaines de restauration rapide mondialement connus telles que : Arby's, Burger King, KFC ou Dunkin' Donnuts. D'autres ce sont spécialisés dans l'hotelerie de luxe tel que Ira Drukier, propriétaire du Greystone Hotel à New York où Haris Rosen, propriétaire des Rosen Hotels and Resorts.[2]

Vie étudiante[modifier | modifier le code]

Pour l'année 2016-2017, Cornell compte plus de 1000 organisations étudiantes. Le Cornell University Glee Club (en) créé en 1868 est la plus vielle de ces organisations[29]. À l'instar d'autres universités de la Ivy league, Cornell est l'hôte de plusieurs sociétés secrêtes à l'image de Quill and Dagger ou Sphinx Head.

Cornell possède un important réseau de fraternités et sororités avec plus de 70 maisons réparties sur le campus[30], impliquant respectivement 33% des étudiants et 24% des étudiantes de Cornell. Alpha Phi Alpha, la première fraternité américaine ayant ouvert ses portes à des étudiants noirs, fût fondée en 1906 à Cornell.

Slope Day est une célèbration anuelle et historique de l'Université Cornell dans laquelle se déroule une série de concerts pour fêter le dernier jour de classe. (ici une performance de Kendrick Lammar)

Sport[modifier | modifier le code]

Dans le domaine sportif, les Big Red de Cornell défendent les couleurs de l’université Cornell. La mascotte, bien que non officielle est l'ours "Touchdown"[31]. L'université évolue en NCAA Division I en tant que membre de l'Ivy League.

Cornell maintient de fortes rivalités informelles avec d'autres universités dans le domaine sportif. La plus connue d'entres elles est celle à l'égard de l'équipe de hockey sur glace de Harvard. Les premiers echos de cette rivalité date de 1910[32]. Celle-ci a notamment été évoquée dans le roman et film Love Story. La tradition veut que lorsque l'equipe d'Harvard joue à Ithaca, les supporteurs des Big Red jettent des poissons sur la glace durant la présentation de l'équipe adverse[33].

Palmarès (non exhaustif)[modifier | modifier le code]

Harvard vs Cornell, Ivy championship, février 2016

Hockey sur glace masculin

  • NCAA 1967, 1970
  • ECAC 1967, 1968, 1969, 1970, 1973, 1980, 1986, 1996, 1997, 2003, 2005, 2010
  • Ivy 1966, 1967, 1968, 1969, 1970, 1971, 1972, 1973, 1977, 1978, 1983, 1984, 1985, 1996, 1997, 2002, 2003, 2004, 2005, 2012, 2014

Hockey sur glace féminin

  • NCAA Frozen Four 2010, 2011, 2012
  • ECAC 2010, 2011, 2013, 2014
  • Ivy 1976, 1977, 1978, 1979, 1980, 1981, 1990, 1996, 2010, 2011, 2012, 2013, 2017

Lutte greco-romaine[34]

  • EIWA champions 1910, 1912-1917, 1922, 1923, 1926, 1930, 1958, 1992, 1993, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017
  • Ivy League champions 1957-1960, 1962-1966, 1973, 1974, 1987-1993, 1995, 1999, 2001, 2003-2017
  • NCAA Runner-up 2010, 2011

Aviron poids léger

  • IRA National 1992, 2006, 2007 2008 2014, 2015, 2017
  • Eastern Sprints 1949, 1963, 1964, 1965, 1967, 1992, 2006, 2008, 2014, 2015, 2017

Baseball[35]

  • Ivy 1972, 1977, 1979, 1982, 2012
  • EIBL 1939, 1940, 1952, 1972, 1977

Polo masculin

  • National 1937, 1955, 1956, 1958, 1959, 1961, 1962, 1963, 1966, 1992, 2005

Polo féminin

  • National 1979, 1984, 1985, 1986, 1987, 1988, 1991, 2000, 2001, 2002, 2003, 2004, 2011, 2015, 2016

Lacrosse masculin

  • NCAA 1971, 1976, 1977
  • Ivy 1966, 1968, 1969*, 1970, 1971, 1972, 1974, 1975, 1976, 1977, 1978, 1979, 1980*, 1981, 1982, 1983*, 1987, 2003*, 2004*, 2005, 2006*, 2007, 2008*, 2009*, 2010*, 2011, 2013, 2014*, 2015* (*shared title)

Lacrosse féminin

  • Ivy 2006*, 2017* (* shared)

Tennis Masculin

  • Ivy 2011, 2017* (* shared title)

Scientométrie[modifier | modifier le code]

  • Vue sur la "Clock Tower", bâtiment emblématique de Cornell. En second plan, Cayuga Lake.
    Classements mondiaux
    • Times Higher Education : 18e
    • ARWU : 13e
    • QS : 14e
    • 4icu Web Ranking : 5e
  • Classements nationaux
    • Forbes : 25e
    • Washington Monthly : 19e
    • ARWU : 11e
    • U.S. News & World Report : 15e

Anciens élèves et professeurs[modifier | modifier le code]

Elle compte notamment ou a compté parmi ses professeurs plusieurs prix Nobel, dont Hans Bethe, Richard Feynman, des professeurs en sciences naturelles et en sciences sociales reconnus mondialement, des enseignants célèbres comme Vladimir Nabokov, Frances Perkins ou Carl Sagan qui a notamment conçu la « plaque message » emportée par la sonde spatiale Pioneer 10[36], et également des anciens étudiants célèbres, comme Louis Bromfield, Keith Olbermann, Steve Reich, Ratan Tata, Reginald Fils-Aimé ou Hubert Reeves. Le joueur de l'Avalanche du Colorado Ryan O'Byrne a aussi étudié à l'Université Cornell. Greg Graffin, le chanteur du groupe punk Bad Religion a également obtenu un doctorat à l'Université Cornell. Élise L'Esperance, cancérologue de réputation mondiale, fut la première femme professeur de cette université (1920). George Friedman, fondateur et dirigeant de la société de renseignement Stratfor, y a obtenu un Doctorat (Ph.D.) en gouvernance[37],[38]

Cornell Club of New York[modifier | modifier le code]

The Cornell Club of New-York, aussi appelé The Cornell Club est un club privé situé à Midtown Manhattan, New York City. Son accès est reservé aux anciens étudiants et professeurs de Cornell ainsi qu'au alumni de certaines universités partenaires à l'image de Brown ou Georgetown[39]. Le club est situé au 6th East 44th Street entre Madison Avenue et la Cinquième Avenue.

Le Club comporte 48 chambres d'hotel, deux restaurents, un bar, une salle de sport, une bibliothéque ainsi que plusieurs salles de réunion[40]. La carte de membre du Cornell Club donne d'autre part accès aux terrains de squash du Yale Club ainsi qu'un accès reservé dans d'autres clubs privés dans le monde, à l'image du Saint James Club de Paris.

"Cornellians" Célèbres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Je voudrais fonder un établissement où toute personne peut trouver l'instruction dans n'importe quelle étude ».
  2. http://news.cornell.edu/stories/2017/09/endowment-performance-solid-hits-highest-total-ever.
  3. a et b « Classement académique des universités mondiales - 2015 | World University Ranking - 2015 | Top 500 universities | Shanghai Ranking - 2015 », sur www.shanghairanking.com (consulté le 16 mars 2016)
  4. « QS World University Rankings® 2015/16 », sur Top Universities (consulté le 16 mars 2016)
  5. Le congrès est annoncé par un article du New York Times du samedi 10 novembre 1912.
  6. (en) Herbert F. Johnson Museum of Art
  7. (en) The Cornell Box - Cornell University Program of Computer Graphics
  8. (en) Cornell Lab of Ornithology, « The search for the Ivory-billed Woodpecker », sur www.birds.cornell.edu, Cornell University (consulté le 20 avril 2009)
  9. (en) Sartre Says Viet Nam Fight Shows Minority Rule in U.S. - Cornell Daily Sun, Volume LXXXI, Issue 123, 20 April 1965. Page 1
  10. (en) Extrême-Occident: French intellectuals and America - Jean-Philippe Mathy, page 159
  11. « Common Data Set », sur irp.dpb.cornell.edu (consulté le 27 septembre 2016)
  12. (en) « Admission Cornell »
  13. (en) Report of the Commissioner of Education, with Circulars and Documents Accompanying the Same, U.S. Government Printing Office, (lire en ligne)
  14. (en) « Cornell to match financial aid offers of peer universities | Cornell Chronicle », sur news.cornell.edu (consulté le 14 novembre 2017)
  15. (en) « International Students & Scholars Office | International Students and Scholars Office », sur isso.cornell.edu (consulté le 14 novembre 2017)
  16. (en) Hilarie M. Sheets, « At Cornell Tech, Art Engineered for the Imagination », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne)
  17. « cornell international law journal - Bing », sur www.bing.com (consulté le 17 novembre 2017)
  18. (en) Instructional and Web Services, Cornell Information Technologies, « John_Barcelo, International Development, Finance and Trade Law, International Commercial Arbitration, European Union Law », sur www.lawschool.cornell.edu (consulté le 17 novembre 2017)
  19. (en) Instructional and Web Services, Cornell Information Technologies, « JD-LLM at Universite de Paris I Pantheon Sorbonne », sur www.lawschool.cornell.edu (consulté le 17 novembre 2017)
  20. (en) « Famous Cornell Law School Alumni », Ranker
  21. (en) « Best Law Schools », sur U.S. News
  22. (en) Emmie Martin et Tanza Loudenback, « The 50 best law schools in America », Business Insider,
  23. LL.M/Master of Law: Classement des LL.M Américains © - American Universities Admission Program
  24. (en) Instructional and Web Services, Cornell Information Technologies, « Cornell Law School: Facts and Statistics », sur www.lawschool.cornell.edu (consulté le 6 décembre 2017)
  25. (en) Instructional and Web Services, Cornell Information Technologies, « Cornell 1 in Bar-Pass Rate », sur www.lawschool.cornell.edu (consulté le 19 octobre 2017)
  26. (en) « School of Hotel Administration ranked No. 1 in world | Cornell Chronicle », sur news.cornell.edu (consulté le 19 octobre 2017)
  27. (en) « HADM 4300: Introduction to Wines », sur sha.cornell.edu (consulté le 9 novembre 2017)
  28. (en) « Top 50 Hospitality And Hotel Management Schools In The World, 2015-2016 - CEOWORLD magazine », sur ceoworld.biz (consulté le 9 novembre 2017)
  29. « Home », sur Cornell University Glee Club (consulté le 27 septembre 2016)
  30. « Cornell Frat Rankings 2017 », sur cornellfrat.com (consulté le 30 novembre 2017)
  31. (en) « For 150th Anniversary, Cornell Unofficial Mascot Will Be Memorialized in Bronze | The Cornell Daily Sun », sur cornellsun.com (consulté le 9 novembre 2017)
  32. « cornell hockey rivalry - Bing », sur www.bing.com (consulté le 9 novembre 2017)
  33. Jake, « Harvard vs. Cornell - Fish Throwing and Sieve Chant (2017) », (consulté le 9 novembre 2017)
  34. (en) « DI Wrestling », sur NCAA.com (consulté le 9 novembre 2017)
  35. ( langue non reconnue : anglaise) « http://www.ivyleaguesports.com/sports/bsb/BASE_Record_Book.pdf »
  36. (en)http://www.solarviews.com/eng/pn10-11.htm
  37. [1] Literary Festivals
  38. Biographie de Friedman sur le site officiel de Stratfor.
  39. (en) « The Cornell Club - New York Membership », sur www.cornellclubnyc.com (consulté le 24 novembre 2017)
  40. (en) « The Cornell Club - New York Accommodations », sur www.cornellclubnyc.com (consulté le 24 novembre 2017)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]