Haakon VII de Norvège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Haakon VII
Haakon VII de Norvège.
Haakon VII de Norvège.
Titre
Roi de Norvège

(&&&&&&&&&&01893551 ans, 10 mois et 3 jours)
Couronnement
Prédécesseur Oscar II (roi de Suède et de Norvège)
Successeur Olav V
Biographie
Hymne royal Kongesangen
Dynastie Maison de Glücksbourg
Nom de naissance Christian Frederik Carl Georg Valdemar Axel af Glücksborg
Date de naissance
Lieu de naissance Gentofte (Danemark)
Date de décès (à 85 ans)
Lieu de décès Oslo (Norvège)
Sépulture Crypte royale de la citadelle d’Akershus
Père Frédéric VIII de Danemark
Mère Louise de Suède
Conjoint Maud de Galles
Enfant(s) Olav V Roi de Norvège
Héritier Olav, prince héritier (1906-1957)

Haakon VII de Norvège
Monarques de Norvège

Haakon VII, né prince Charles de Danemark (en danois, prins Carl til Danmark) le au palais de Charlottenlund et décédé le au palais royal d’Oslo, est un roi de Norvège issu de la maison d’Oldenbourg, élu à la suite de la dissolution de l’union entre la Suède et la Norvège.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le prince Charles de Danemark naquit le au palais de Charlottenlund, près de Copenhague. Son père, le prince héritier de Danemark (le futur roi Frédéric VIII), était le fils du roi Christian IX et de feu la reine Louise de Danemark. Sa mère, Louise de Suède, était la fille du roi Carl XV et de feu la reine Louise de Suède.

Il épousa sa cousine germaine Maud de Galles le au palais de Buckingham. Son père, le prince de Galles, était le fils de la reine Victoria et de feu le prince consort Albert. Sa mère, la princesse de Galles, était la sœur du père de Charles de Danemark.

Charles de Danemark et Maud de Galles eurent un fils, Alexandre Édouard Christian Frédéric (), le futur roi Olav V.

Après la dissolution de l’union entre la Suède et la Norvège en 1905, un comité du gouvernement norvégien proposa plusieurs membres de familles royales européennes comme candidats au trône de Norvège. Peu à peu, le prince Charles devint le candidat privilégié : il avait un fils, qui pourrait lui succéder, et son épouse appartenait à la famille royale britannique, ce qui était avantageux pour la Norvège nouvellement indépendante.

Un référendum confirma que 79 % de la population norvégienne étaient favorables à une monarchie, les autres penchant pour une république. Le prince Charles se vit officiellement offrir le trône de Norvège par le Storting (parlement norvégien) le . Après que son grand-père le roi Christian IX eut approuvé la proposition, il devint roi de Norvège sous le nom de Haakon VII. Il fut couronné le dans la cathédrale de Nidaros, à Trondheim.

Il perdit son épouse le .

La Norvège fut envahie par les troupes navales et aériennes allemandes le . Le roi refusa de se soumettre aux volontés des envahisseurs, qui lui demandaient de prendre pour ministre d'État un nazi, de sorte que la Norvège n’aurait plus été qu’un pantin aux mains du Troisième Reich. Le 7 juin, il fut évacué par les forces anglaises et emmené à Londres, pour former un gouvernement en exil dans la capitale britannique. Il fut sommé d’abdiquer le 27 juin, sans quoi tous les jeunes Norvégiens en âge de combattre seraient envoyés en camp de concentration, mais il déclina l’ultimatum.

Pendant toute la Seconde Guerre mondiale, il fut ainsi un symbole de la résistance contre l’occupation allemande, si bien que les résistants norvégiens firent du monogramme H7 le symbole de leur cause, de leur solidarité et de leur fidélité envers leur roi exilé.

Il tomba dans sa salle de bain en juillet 1955. Cette chute lui brisa le fémur et provoqua d’autres complications, ce qui le força à rester dans un fauteuil roulant. Dépressif, il perdit tout intérêt pour ce qui se passait dans son pays. Il mourut le à Oslo. À sa mort, son fils Olav V lui succéda.

Titres[modifier | modifier le code]

  • 1872-1905 : Son Altesse royale le prince Carl de Danemark
  • 1905-1957 : Sa Majesté le roi de Norvège


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Tim Greve, Haakon VII of Norway: Founder of a New Monarchy, C Hurst & Co Publishers Ltd, 1983 (ISBN 0905838661)

Liens externes[modifier | modifier le code]