École des hautes études commerciales de Varsovie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
École de hautes études commerciales de Varsovie SGH
École des hautes études commerciales de Varsovie.png
Histoire et statut
Fondation
Type
Université publique
Nom officiel
Szkoła Główna Handlowa w Warszawie (pl),
Warsaw School of Economics (en),
Schola Princeps Scientiarum Œconomicarum et Commercii[1] (la)
Recteur
Marek Rocki (depuis 2016)
Localisation
Localisation
Pays
Localisation sur la carte de Pologne
voir sur la carte de Pologne
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Varsovie
voir sur la carte de Varsovie
Red pog.svg
Chiffres-clés
Étudiants
18 000
Divers
Membre de
Site web
Siège de la SGH situé avenue Aleja Niepodległości (allée de l'Indépendance)

L’École des hautes études commerciales de Varsovie (Szkoła Główna Handlowa w Warszawie, SGH[3], Warsaw School of Economics) est un établissement public polonais d'enseignement supérieur et de recherche spécialisé dans l'économie, le commerce et la gouvernance.

Elle est une des grandes écoles les mieux placées dans les classements internationaux de son domaine[4],[5]

Historique[modifier | modifier le code]

C'est en 1906 que fut créée à Varsovie la première école supérieure de commerce en langue polonaise sur le territoire de l'Empire russe, sous le nom de Wyższe Kursy Handlowe im. Augusta Zielińskiego (Cours supérieur de commerce Auguste Zieliński). Elle devient en 1916 École supérieure de commerce (Wyższa Szkoła Handlowa) et commence à accueillir des jeunes filles en 1918. Elle s'intitule à partir de 1933 Szkoła Główna Handlowa[6], se rattachant à une tradition universitaire du XIXe siècle.

Après la seconde guerre mondiale, elle devient sous le régime communiste École supérieure de planification et de statistique (Szkoła Główna Planowania i Statystyki w Warszawie, SGPiS) et reprend son nom d'avant-guerre dès 1991.

Organisation[modifier | modifier le code]

Collèges[modifier | modifier le code]

  • Collège d'analyse économique (Kolegium Analiz Ekonomicznych)
  • Collège de politique économique et sociale (Kolegium Ekonomiczno-Społeczne)
  • Collège d'économie mondiale (Kolegium Gospodarki Światowej)
  • Collège de connaissance de l'entreprise (Kolegium Nauk o Przedsiębiorstwie)
  • Collège de management et de finances (Kolegium Zarządzania i Finansów)

Professeurs[modifier | modifier le code]

  • Leszek Balcerowicz, vice-président du conseil des ministres et ministre des finances (1989-1991 puis 1997-2000), gouverneur de la Banque centrale (2001-2007)
  • Oskar Lange (1904-1985), économiste et diplomate

Anciens élèves célèbres[modifier | modifier le code]

La majorité des ministres des Finances des gouvernements polonais depuis 1988 sont des diplômés de SGH/SGPiS, notamment tous ceux qui exercé cette fonction de 1988 à 1997.

  • Leszek Balcerowicz, vice-président du conseil des ministres et ministre des finances (1989-1991 puis 1997-2000), gouverneur de la Banque centrale (2001-2007)
  • Elżbieta Bieńkowska, ministre polonaise du développement régional (2007-2013), vice-président du conseil des ministres et ministre des infrastructures et du développement (à partir de novembre 2013) et sénatrice de Silésie[7]
  • Marek Borowski, vice-président du conseil des ministres et ministre des finances (1993-1994), maréchal de la diète (2001-2004)
  • Danuta Hübner, commissaire européenne pour la politique régionale (2004-2009), députée européenne (depuis 2009)
  • Stanisław Kluza, ministre polonais des finances (2006)
  • Grzegorz Kołodko, vice-président du conseil des ministres et ministre des finances (1994-1997 et 2002-2003)
  • Józef Oleksy, maréchal de la diète (1993-1995 et 2004-2005), ministre polonais de l'Intérieur (2004-2005) et président du conseil des ministres (1995-1996)
  • Marek Rocki, recteur de SGH (1999–2005), sénateur depuis 2005
  • Dariusz Rosati, ministre polonais des Affaires étrangères (1995-1997), député européen (depuis 2004)
  • Wieslaw Rozłucki, fondateur puis président (1991–2006) de la bourse de Varsovie
  • Michał Rutkowski, haut fonctionnaire à la Banque mondiale à Washington, DC
  • Stefan Starzyński, président (maire) de la ville de Varsovie de 1934 à la prise de la ville par les Allemands en 1939
  • Edward Szczepanik, dernier Premier ministre du gouvernement polonais en émigration (1986-1990)[8]

Partenariats internationaux[modifier | modifier le code]

Avec le Canada

  • HEC Montréal
Avec la Belgique
  • Université de Mons (Umons)
  • HEC Liège

Avec la France

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Statut
  2. EUA members directory
  3. Le nom polonais peut être traduit littéralement comme École centrale de commerce
  4. Ranking europejskich uczelni ekonomicznych., Financial Times du 29 septembre 2008
  5. EDUNIVERSAL – The 2009 Rankings
  6. Szkoła Główna peut être traduit littéralement comme école centrale ou école principale
  7. études principales en études iraniennes à l'Université Jagellonne, MBA à SGH
  8. (en) « History page by the Chancellery of the Prime Minister », KPRM.gov.pl, (consulté le 22 octobre 2010)