Université nationale Sun Yat-sen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Université nationale Sun Yat-sen
NSYSU campus day03.JPG
Histoire et statut
Fondation
1924, refondée en 1980
Type
Nom officiel
國立中山大學
Régime linguistique
Localisation
Localisation
Pays
Localisation sur la carte de Taïwan
voir sur la carte de Taïwan
Red pog.svg
Divers
Site web

L’université nationale Sun Yat-sen (NSYSU) (en chinois simplifié : 国立中山大学 ; chinois traditionnel : 國立中山大學 ; pinyin : Guólì Zhōngshān Dàxué) est une université publique à forte intensité de recherche renommée en tant qu'études d'océanologie et de gestion à Kaohsiung, à Taïwan et les îles Pratas, mer de Chine méridionale. Il se compose principalement de spécialistes des think tanks et de nombreux centres de recherche.

Plus de la moitié des unités académiques de l'université sont des instituts de recherche et d'études supérieures, certains ont été fondés par le gouvernement des États-Unis, la Commission européenne, et le gouvernement japonais[1],[2],[3].

L'école de commerce de NSYSU, le collège des sciences de la mer, le collège des sciences sociales, les programmes de sciences appliquées et le salaire moyen des diplômés ont été classés les trois premiers à Taiwan dans différents classements internationaux, et l'université est également classée parmi les 400 meilleures universités dans le monde. L'université est organisé en six collèges, sa faculté de maintenir des liens solides avec l'industrie et les fonctionnaires du gouvernement. Ses anciens diplômés comprennent un président du Yuan législatif, un maire de Kaohsiung, et un chef de la direction de plus de 500 entreprises dans le monde.[4]

Situé à côté du port de Kaohsiung et d'une base militaire, le campus NSYSU est est entouré, de tous les côtés, par la mer et la montagne, cela en fait une forteresse naturelle[5],[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

L’université Nationale Sun Yat-sen est située sur le littoral, dans la seconde ville de Taïwan, Kaohsiung. Elle est précédée par, « l’université nationale de Guangdong » établie en 1924 à Guangdong en Chine par Sun Yat-sen, le leader révolutionnaire considéré également comme le père de la « Chine » moderne. En 1926, elle change de nom en hommage à celui-ci. À la suite de la Seconde Guerre mondiale et des guerres civiles entre les partis nationaliste et communiste, Taïwan, sous le gouvernement de la République de Chine, voit en 1980 la reconstruction de « l’Université Sun Yat-sen » sur l’île, soutenue par ses anciens étudiants et par le président de la République de l’époque, Chiang Ching-Kuo (diplômé de l'Université Sun Yat-sen de Moscou).

Collèges[modifier | modifier le code]

Sélectionnée pour la subvention nationale du « Plan national du Développement des meilleures universités du monde et des excellents centres de recherches », l'université est l’espace académique le plus important dans le Sud de Formose, avec 6 facultés (des lettres, de sciences, d’ingénierie, de gestions, des sciences marines et de sciences sociales), 20 départements, 37 parcours de Master et 27 parcours de Doctorat. Elle rassemble 9500 étudiants et 450 professeurs.

Campus[modifier | modifier le code]

Situé à côté du port de Kaohsiung et d'une base militaire, le campus du NSYSU est entouré de trois côtés par la montagne et fait également face aux eaux libres du détroit de Taiwan, ce qui en fait une forteresse naturelle. La plage de Sizihwan (l'une des huit vues de Taiwan) est située sur le campus, ce qui en fait l'un des plus beaux campus de Taiwan.[7] Il y a plusieurs caractéristiques comme:

Nature: l'étage montagnard, écosystème marin, récif corallien.
Artificiel: une station balnéaire, un tunnel, un site historique japonais.

Enseignement et recherche[modifier | modifier le code]

En 2007, NSYSU est classée au 455e rang du Classement académique des universités mondiales, selon le Times Higher Education Supplement (THES).

Au fil du temps, elle engendre une multitude d’hommes de talent pour le développement du pays, parmi lesquels on trouve des directeurs ou des cadres d’entreprise, des députés du parlement et des employés, notamment dans les secteurs publics du sud de Taïwan.

Connue pour ses recherches sur la technologie du réseau sans fil, sa faculté de gestion et sa faculté des lettres où le l'écrivain et poète Yu Guangzhong donne des cours, elle est classée au 3e rang parmi toutes les universités taïwanaises et au 163e au niveau mondial par Times Higher Education. Sa faculté de gestion est classée en 2009 par Eduniversal au 3e rang parmi toutes les autres facultés de gestion ou des affaires et au premier rang en Asie pour les recherches sur E-commerce. NSYSU accueille chaque année les étudiants étrangers issus de ses 112 établissements partenaires à l’étranger pour un court séjour en échange ou pour une formation double-diplôme.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://sysac.oia.nsysu.edu.tw/
  2. http://europa.oia.nsysu.edu.tw/
  3. http://cfjs.nsysu.edu.tw/files/11-1167-83.php?Lang=en
  4. Highly-ranked French engineering school - MINES PARISTECH
  5. 趙美貞,〈中山大學在高雄復校六年有成〉,收入國立中山大學校友會編,《國立中山大學的回顧與展望》(臺北:1986年11月11日),頁乙二四。
  6. 照亮世界的新光 諾貝爾物理獎得主天野浩ISSLED閉幕演講 - 國立中山大學National Sun Yat-sen University
  7. 趙美貞,〈中山大學在高雄復校六年有成〉,收入國立中山大學校友會編,《國立中山大學的回顧與展望》(臺北:1986年11月11日),頁乙二四。

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]