Université nationale Sun Yat-sen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université nationale Sun Yat-sen
Image illustrative de l'article Université nationale Sun Yat-sen
Nom original 國立中山大學
Informations
Fondation 1924, refondée en 1980
Type Université publique
Régime linguistique Mandarin
Localisation
Coordonnées 22° 37′ 00″ N 120° 16′ 00″ E / 22.616667, 120.26666722° 37′ 00″ Nord 120° 16′ 00″ Est / 22.616667, 120.266667
Ville Kaohsiung
Pays Drapeau de la République de Chine Taïwan
Chiffres clés
Undergraduates 40 %
Postgraduates 60 %
Divers
Site web http://www.nsysu.edu.tw/

Géolocalisation sur la carte : République de Chine (Taïwan)

(Voir situation sur carte : République de Chine (Taïwan))
Université nationale Sun Yat-sen

L’université nationale Sun Yat-sen (NSYSU) (en chinois traditionnel : 國立中山大學 ; en chinois simplifié : 国立中山大学 ; en pinyin : Guólì Zhōngshān Dàxué) est une université publique située à Kaohsiung, à Taïwan, se composait de la côte du détroit de Taiwan. Il est essentiellement un think tank national, plus de la moitié de ses organisations sont des centres de recherche, il contient plusieurs instituts de recherche fondé par le gouvernement des États-Unis, la Commission européenne, et le gouvernement japonais[1],[2],[3].

À Taïwan, NSYSU (中山大學, Zhōngshān Dàxué) est renommée pour l'océanographie, l'ingénierie, le commerce et pour des programmes de gestion. L'université entretient des liens étroits avec les fonctionnaires en raison de près de professeurs aussi pays du bureaucratique du gouvernement.

Le campus NSYSU est un habitat et de la forteresse naturelle, il est entouré de quatre côtés par la mer et la montagne[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Au bord de la mer, l’université Nationale Sun Yat-sen est située dans la seconde ville de Taïwan, Kaohsiung. Son devancier, « l’université nationale de Guangdong » établie en 1924 à Guangdong en Chine par Sun Yat-sen, le leader révolutionnaire considéré également le père de la « Chine » moderne, est renommé en 1926 au nom actuel pour commémorer ce grand homme. À la suite de la Seconde Guerre mondiale et des guerres civiles entre les parties nationaliste et communiste, Taïwan sous le gouvernement de la République de Chine voit en 1980 la reconstruction de « l’Université Sun Yat-sen » sur l’île soutenue par les anciens étudiants de son devancier et le président de la République de l’époque Chiang Ching-Kuo (diplômé de l'Université Sun Yat-sen de Moscou).

Collèges[modifier | modifier le code]

Sélectionnée aussi parmi les autres pour la subvention nationale « Plan national du Développement des meilleures universités du monde et des excellents centres de recherches », NSYSU est l’espace académique le plus important dans le Sud de Formose en ayant 6 facultés (des lettres, de sciences, d’ingénierie, de gestions, des sciences marines et de sciences sociales), 20 départements, 37 parcours de Master et 27 parcours de Doctorat, dans lesquels on compte 9500 étudiants et 450 professeurs.

Enseignement et recherche[modifier | modifier le code]

Pour le moment, NSYSU est classée 455 au Classement académique des universités mondiales, selon le Times Higher Education Supplement (THES) (2007).

Au fil du temps, elle engendre une multitude d’hommes de talent pour le développement du pays parmi ceux on trouve des directeurs ou des cadres d’entreprise, des députés du parlement et des employés notamment dans les secteurs publics au sud de Taïwan.

Connue pour ses recherches sur la technologie du réseau sans fil, sa faculté de gestion et sa faculté des lettres où le fameux écrivain et poète Yu Guangzhong donne des cours, elle est classée au 3e rang parmi toutes les universités taïwanaises et au 163e au niveau mondial par Times Higher Education. Sa faculté de gestion est classée en 2009 par Eduniversal au 3e rang parmi toutes les autres facultés de gestion ou des affaires et au premier rang en Asie pour les recherches sur E-commerce. NSYSU accueille chaque année les étudiants étrangers issus de ses 112 établissements partenaires à l’étranger pour un court séjour en échange ou pour une formation double-diplôme.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]