Université de Leipzig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Université de Leipzig
Uni Leipzig - Siegel.png
Histoire et statut
Fondation
Type
université publique
Nom officiel
Universität Leipzig
(Alma mater Lipsiensis)
Régime linguistique
Fondateur
Recteur
Beate Schücking
Localisation
Campus
Localisation
Pays

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Saxe

(Voir situation sur carte : Saxe)
Point carte.svg
Chiffres-clés
Étudiants
28 125 (2011/12)
Effectif
5 300 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Enseignants-chercheurs
3 896
Chercheurs
dont 484 professeurs
Budget
320 417 k€
Divers
Devise
Aus Tradition Grenzen überschreitenVoir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
Site web

L'université de Leipzig, située dans le land de Saxe, est l'une des plus anciennes universités d'Allemagne.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1409, par le décret de Kuttenberg, le roi des Romains Venceslas donnait la primauté aux Tchèques sur les Allemands. Mécontents, les Allemands quittèrent alors Prague pour Leipzig et obtinrent des landgraves Frédéric Ier de Saxe et Guillaume II de Misnie la fondation d’une nouvelle université. À l’origine, elle comptait quatre facultés ; on en trouve maintenant quatorze, avec environ 29 000 étudiants, ce qui en fait la deuxième université de Saxe. Elle est en activité sans interruption depuis bientôt six siècles, et rassemble aujourd'hui plus de 150 départements, pour 190 programmes de formations débouchant notamment sur de nombreux masters et certificats d'aptitudes à l'enseignement. L'université de Leipzig est notamment réputée pour sa faculté de médecine.

Bibliothèque[modifier | modifier le code]

"Bibliotheca Albertina" de l'Université.

La bibliothèque universitaire de Leipzig a été créée en 1543. C'est l'une des plus anciennes bibliothèques universitaires allemandes, et elle sert de source d'information pour l'université de Leipzig comme en général pour le public de la région. Ses très riches collections historiques et spécialisées sont nationalement et internationalement reconnues. La bibliothèque comprend le bâtiment principal Bibliotheca Albertina et quarante annexes situées près de leurs institutions académiques respectives. Le fonds courant compte 5 millions de volumes et environ 7 700 périodiques. Les collections comportent d'importants manuscrits médiévaux et modernes, ainsi que des incunables, papyrus, autographes, ostraca et médailles. Le Codex Apel, un manuscrit de musique du XVIe siècle, est actuellement conservé à la bibliothèque de Leipzig.

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Professeurs[modifier | modifier le code]

Étudiants[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Stanley Sadie (préf. Stanley Sadie), The Grave Concise Dictionary of Music, Londres, Macmillan, (1re éd. 1988), 909 p. (ISBN 0-333-43236-3)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]