NGC 89

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NGC 89
Image illustrative de l’article NGC 89
La galaxie spirale barrée NGC 89
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Phénix
Ascension droite (α) 00h 21m 24,3s[1]
Déclinaison (δ) −48° 39′ 55″
Magnitude apparente (V) 13,5[2]
14,2 dans la Bande B[2]
Brillance de surface 13,14 mag/am2[2]
Dimensions apparentes (V) 1,2 × 0,6[2]
Décalage vers le rouge +0,010964 ± 0,000063[1]
Angle de position 148°[2]

Localisation dans la constellation : Phénix

(Voir situation dans la constellation : Phénix)
Phoenix IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 3 287 ± 10 km/s
Distance 45,56 ± 3,20 Mpc (∼149 millions d'a.l.)[1]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie spirale barrée
Type de galaxie SB0/a?(s) pec[1] SB0-a[2] SB(rs)ab? pec[3]
Dimensions environ 20,28 kpc (∼66 100 a.l.)[1]
Découverte
Découvreur(s) John Herschel[3]
Date [3]
Désignation(s) PGC 1374
ESO 194-11
AM 0018-485[2]
Liste des galaxies spirales barrées

NGC 89 est une galaxie spirale barrée située dans la constellation du Phénix. Sa vitesse par rapport au fond diffus cosmologique est de 3 089 ± 17 km/s, ce qui correspond à une distance de Hubble de 45,6 ± 3,2 Mpc (∼149 millions d'a.l.)[1]. NGC 89 a été découverte par l'astronome britannique John Herschel en 1834. Notons que la base de données NASA/IPAC ainsi que Wolfgang Steinicke[2] considèrent cette galaxie comme lenticulaire. Cette classification est sans doute basée sur d'anciennes photographies, car on voit clairement la présence de bras spiraux ainsi que d'une barre sur la photographie du quartette de Robert.

NGC 89 est en réalité une galaxie spirale.

NGC 89 présente une large raie HI et c'est aussi une galaxie LINER, c'est-à-dire une galaxie dont le noyau présente un spectre d'émission caractérisé par de larges raies d'atomes faiblement ionisés[1].

Elle est située près de NGC 87, NGC 88 et NGC 92. C'est un groupe de quatre galaxies en interaction qui porte le nom de quartette de Robert.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g (en) « Results for object NGC 89 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le )
  2. a b c d e f g et h « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke» sur le site ProfWeb, NGC 1 à 99 »
  3. a b et c (en) Courtney Seligman, NGC 89, « Celestial Atlas Table of Contents » (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 81  •  NGC 82  •  NGC 83  •  NGC 84  •  NGC 85  •  NGC 86  •  NGC 87  •  NGC 88  •  NGC 89  •  NGC 90  •  NGC 91  •  NGC 92  •  NGC 93  •  NGC 94  •  NGC 95  •  NGC 96  •  NGC 97