NGC 428

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NGC 428
Image illustrative de l’article NGC 428
La galaxie spirale intermédiaire NGC 428
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Baleine
Ascension droite (α) 01h 12m 55,7s[1]
Déclinaison (δ) 00° 58′ 54″ [1]
Magnitude apparente (V) 11,5 [2]
11,9 dans la Bande B [2]
Brillance de surface 14,16 mag/am2[2]
Dimensions apparentes (V) 4,0 × 2,9 [2]
Décalage vers le rouge +0,003853 ± 0,000002 [1]
Angle de position 120° [2]

Localisation dans la constellation : Baleine

(Voir situation dans la constellation : Baleine)
Cetus IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 1 155 ± 1 km/s [1]
Distance 12,33 ± 0,92 Mpc (∼40,2 millions d'a.l.)[1]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie spirale intermédiaire
Type de galaxie SAB(s)m[3],[1] SBm[2]
Dimensions environ 18,15 kpc (∼59 200 a.l.)[1]
Découverte
Découvreur(s) William Herschel[3]
Date [3]
Désignation(s) PGC 4367
MCG 0-4-36
UGC 763
CGCG 385-28
IRAS 01103+0043[2]
Liste des galaxies spirales intermédiaires

NGC 428 est une galaxie spirale intermédiaire magellanique située dans la constellation de la Baleine. Sa vitesse par rapport au fond diffus cosmologique est de 836 ± 22 km/s, ce qui correspond à une distance de Hubble de 12,3 ± 0,9 Mpc (∼40,1 millions d'a.l.)[1]. NGC 428 a été découvert par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1786.

NGC 428 a été utilisé par Gérard de Vaucouleurs comme une galaxie de type morphologique SAB(s)m dans son atlas des galaxies[4],[5].

La classe de luminosité de NGC 428 est V et elle présente une large raie HI. Elle renferme également des régions d'hydrogène ionisé[1]. Selon la base de données Simbad, NGC 428 est une galaxie à noyau actif[6].

Avec une brillance de surface égale à 14,16 mag/am2, on peut qualifier NGC 428 de galaxie à faible brillance de surface (LSB en anglais pour low surface brightness). Les galaxies LSB sont des galaxies diffuses (D) avec une brillance de surface inférieure de moins d'une magnitude à celle du ciel nocturne ambiant.

À ce jour, plus d'une douzaine de mesures non basées sur le décalage vers le rouge (redshift) donnent une distance de 12,482 ± 2,437 Mpc (∼40,7 millions d'a.l.)[7], ce qui est à l'intérieur des valeurs de la distance de Hubble.

Supernova[modifier | modifier le code]

La supernova SN 2013ct a été découvert dans NGC 428 le 10 mai par l'astronome amateur néo-zélandais Stu Parker[8] l'un des astronomes amateurs du groupe BOSS (BOSS-Backyard Observatory Supernova Search)[9]. Cette supernova était de type Ia[10].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 420  •  NGC 421  •  NGC 422  •  NGC 423  •  NGC 424  •  NGC 425  •  NGC 426  •  NGC 427  •  NGC 428  •  NGC 429  •  NGC 430  •  NGC 431  •  NGC 432  •  NGC 433  •  NGC 434  •  NGC 435  •  NGC 436