NGC 50

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NGC 50
Image illustrative de l’article NGC 50
La galaxie lenticulaire NGC 50
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Baleine
Ascension droite (α) 00h 14m 44,6s[1]
Déclinaison (δ) −7° 20′ 42″
Magnitude apparente (V) 12,3[2]
13,3 dans la Bande B[2]
Brillance de surface 13,89 mag/am2[2]
Dimensions apparentes (V) 2.3 × 1.7[1]
Décalage vers le rouge +0,019016 ± 0,000030
Angle de position 170°[2]

Localisation dans la constellation : Baleine

(Voir situation dans la constellation : Baleine)
Cetus IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 5 701 ± 9 km/s [1]
Distance 78,98 ± 5,54 Mpc (∼258 millions d'a.l.)[1]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie lenticulaire
Type de galaxie S0^- pec[1] E-S0[2] E/SAB0?[3]
Dimensions environ 44,53 kpc (∼145 000 a.l.)[1]
Découverte
Découvreur(s) Gaspare Stanislao Ferrari (it)[3]
Date [3]
Désignation(s) PGC 983
MCG -1-1-58 [2]
Liste des galaxies lenticulaires

NGC 50 est une galaxie lenticulaire située dans la constellation de la Baleine. Sa vitesse par rapport au fond diffus cosmologique est de 5 355 ± 26 km/s, ce qui correspond à une distance de Hubble de 79,0 ± 5,5 Mpc (∼258 millions d'a.l.)[1]. NGC 50 a été découvert par l'astronome italien Gaspare Stanislao Ferrari (it) en 1865.

Une mesure non basée sur le décalage vers le rouge (redshift) donne une distance d'environ 66,800 Mpc (∼218 millions d'a.l.)[4]. Cette valeur est comprise à l'intérieur des valeurs de la distance de Hubble.

NGC 50 par 2MASS (proche-infrarouge)

Supernova[modifier | modifier le code]

La supernova SN 2008db a été découverte le 15 mai dans NGC 50 par G. Pignata, J. Maza, M. Hamuy, R. Antezana, L. Gonzalez, P. Gonzalez, P.Lopez, S. Silva et G. Folatelli de l'université du Chili ainsi que par D. Reichart, K. Ivarsen, A. Crain, D. Foster, M. Nysewander et A. LaCluyze de l'université de Caroline du Nord ans le cadre du programme de recherche de supernovas CHASE (CHilean Automatic Supernova sEarch)[5]. Cette supernova était de type Ia[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g (en) « Results for object NGC 50 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le )
  2. a b c d e et f « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke» sur le site ProfWeb, NGC 1 à 99 »
  3. a b et c (en) Courtney Seligman, « Celestial Atlas Table of Contents, NGC 50 » (consulté le )
  4. « Your NED Search Results. Distance Results for NGC 50 », sur ned.ipac.caltech.edu (consulté le )
  5. (en) « Central Bureau for Astronomical Telegrams, Electronic Telegram No. 1407 » (consulté le )
  6. (en) « Bright Supernovae - 2008 » (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 42  •  NGC 43  •  NGC 44  •  NGC 45  •  NGC 46  •  NGC 47  •  NGC 48  •  NGC 49  •  NGC 50  •  NGC 51  •  NGC 52  •  NGC 53  •  NGC 54  •  NGC 55  •  NGC 56  •  NGC 57  •  NGC 58