NGC 10

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NGC 10
Image illustrative de l’article NGC 10
La galaxie spirale intermédiaire NGC 10
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Sculpteur
Ascension droite (α) 00h 08m 34,5s
Déclinaison (δ) −33° 51′ 30″
Magnitude apparente (V) 12,5[1]
13,3 dans la Bande B[1]
Brillance de surface 13,65 mag/am2[1]
Dimensions apparentes (V) 2,4 × 1,2[1]
Décalage vers le rouge 0,022696 ± 0,000009[2]
Angle de position 26°[1]

Localisation dans la constellation : Sculpteur

(Voir situation dans la constellation : Sculpteur)
Sculptor IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 6 804 ± 3 km/s [2]
Distance 96,35 ± 6,75 Mpc (∼314 millions d'a.l.)[2]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie spirale intermédiaire
Type de galaxie SAB(rs)bc[2] SBbc[1]
Dimensions environ 79,76 kpc (∼260 000 a.l.)[2]
Découverte
Découvreur(s) John Herschel[3]
Date [3]
Désignation(s) PGC 634
ESO 349-32
MCG 6-1-24
AM 0006-340
IRAS 00060-3408[1]
Liste des galaxies spirales intermédiaires

NGC 10 est une galaxie spirale intermédiaire située dans la constellation du Sculpteur. Sa vitesse par rapport au fond diffus cosmologique est de 6 533 ± 19 km/s, ce qui correspond à une distance de Hubble de 96,4 ± 6,8 Mpc (∼314 millions d'a.l.)[2].

La classe de luminosité de NGC 10 est II et elle présente une large raie HI. De plus, elle renferme des régions d'hydrogène ionisé[2].

Des mesures non basées sur le décalage vers le rouge (redshift) donnent une distance de 85,357 ± 14,356 Mpc (∼278 millions d'a.l.)[4], ce qui est à l'intérieur de l'intervalle de la distance de Hubble.

NGC 10 par GALEX (ultraviolet)

Supernova[modifier | modifier le code]

La supernova SN 2011jo a été découverte le dans NGC 10 l'astronome amateur néo-zélandais Stu Parker[5]. Cette supernova était de type IIP[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke, NGC 1 à 99 », sur dpelletier.profWeb.ca (consulté le )
  2. a b c d e f et g (en) « Results for object NGC 10 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le )
  3. a et b (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le )
  4. « Distance Results for NGC 0010 », sur ned.ipac.caltech.edu (consulté le )
  5. (en) « STORY UPDATE: Astronomer maps and studies the stars from afar » (consulté le )
  6. (en) « Bright Supernovae - 2011 » (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 2  •  NGC 3  •  NGC 4  •  NGC 5  •  NGC 6  •  NGC 7  •  NGC 8  •  NGC 9  •  NGC 10  •  NGC 11  •  NGC 12  •  NGC 13  •  NGC 14  •  NGC 15  •  NGC 16  •  NGC 17  •  NGC 18