NGC 473

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NGC 473
Image illustrative de l’article NGC 473
La galaxie lenticulaire NGC 473
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Poissons
Ascension droite (α) 01h 19m 55,1s[1]
Déclinaison (δ) 16° 32′ 41″ [1]
Magnitude apparente (V) 12,5 [2]
13,3 dans la Bande B [2]
Brillance de surface 13,39 mag/am2[2]
Dimensions apparentes (V) 1,9 × 1,2 [2]
Décalage vers le rouge +0,007108 ± 0,000009 [1]
Angle de position 153° [2]

Localisation dans la constellation : Poissons

(Voir situation dans la constellation : Poissons)
Pisces IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 2 131 ± 3 km/s [1]
Distance 26,82 ± 1,91 Mpc (∼87,5 millions d'a.l.) [1]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie lenticulaire
Type de galaxie SAB0/a?(r)[1] SB0-a[2] SAB0(r)a?[3]
Dimensions environ 22,54 kpc (∼73 500 a.l.)[1]
Découverte
Découvreur(s) William Herschel[3]
Date [3]
Désignation(s) PGC 4785
MCG 3-4-22
UGC 859
CGCG 459-30
IRAS 01172+1616 [2]
Liste des galaxies lenticulaires

NGC 473 est une galaxie lenticulaire située dans la constellation des Poissons. Sa vitesse par rapport au fond diffus cosmologique est de (1819 ± 22) km/s, ce qui correspond à une distance de Hubble de 26,8 ± 1,9 Mpc (∼87,4 millions d'a.l.)[1]. NGC 473 a été découvert par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1784.

À ce jour, une mesure non basée sur le décalage vers le rouge (redshift) donne une distance d'environ 29,800 Mpc (∼97,2 millions d'a.l.)[4]. Cette valeur est tout juste à l'extérieur des valeurs de la distance de Hubble.

Un disque entourant le noyau[modifier | modifier le code]

Grâce aux observation du télescope spatial Hubble, on a détecté un disque de formation d'étoiles autour du noyau de NGC 473. La taille de son demi-grand axe est estimée à 1690 pc (~5510 années-lumière)[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h (en) « Results for object NGC 473 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le )
  2. a b c d e f et g « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke» sur le site ProfWeb, NGC 400 à 499 »
  3. a b et c (en) Courtney Seligman, « Celestial Atlas Table of Contents, NGC 473 » (consulté le )
  4. « Your NED Search Results. Distance Results for NGC 473 », sur ned.ipac.caltech.edu (consulté le )
  5. S. Comerón, J. H. Knapen, J. E. Beckman, E. Laurikainen, H. Salo, I. Martínez-Valpuesta et R. J. Buta, « AINUR: Atlas of Images of NUclear Rings », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 402#4,‎ , p. 2462-2490 (DOI 10.1111/j.1365-2966.2009.16057.x, Bibcode 2010MNRAS.402.2462C, lire en ligne [PDF])

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 465  •  NGC 466  •  NGC 467  •  NGC 468  •  NGC 469  •  NGC 470  •  NGC 471  •  NGC 472  •  NGC 473  •  NGC 474  •  NGC 475  •  NGC 476  •  NGC 477  •  NGC 478  •  NGC 479  •  NGC 480  •  NGC 481