NGC 68

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NGC 68
Image illustrative de l’article NGC 68
Groupe de galaxies NGC 68. NGC 68 est la galaxie située en bas à gauche de la galaxie spirale bleutée.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Andromède
Ascension droite (α) 00h 18m 18,5s[1]
Déclinaison (δ) 30° 4′ 18″
Distance 78,6 ± 5,7 Mpc (∼256 millions d'a.l.)[2]
Magnitude apparente (V) 13,2[3]
14,2 dans la Bande B[3]
Brillance de surface 13,6 mag/as2[3]
Dimensions apparentes (V) 1.2 × 1.1[1]
Décalage vers le rouge +0,019130 ± 0.000073[1]
Angle de position [3]
Vitesse radiale 5 735 ± 22 km/s[4]

Localisation dans la constellation : Andromède

(Voir situation dans la constellation : Andromède)
Andromeda IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie lenticulaire
Type de galaxie SA0^-[1] E-S0[3] E/SA0?[5]
Dimensions 89 000 a.l. [6]
Découverte
Découvreur(s) William Herschel[7]
Date 11 septembre 1784[7]
Désignation(s) PGC 1187•
UGC 170•
MCG 5-1-65•
ZWG 499.106•
VV 166•
ARP 113•
Liste des galaxies lenticulaires

NGC 68 est une galaxie elliptique qui se trouve à environ 250 millions d'années-lumière dans la constellation d'Andromède[5],[8]. Des mesures non basées sur le décalage vers le rouge (redshift) donnent une distance de 82,100 ± 13,982 Mpc (∼268 millions d'a.l.)[9], ce qui est à l'intérieur des distances calculées en employant la valeur du décalage.

La galaxie est découverte le 11 septembre 1784 par William Herschel, qui observait le groupe de galaxies NGC 68 comme étant un seul objet. Lorsque John Dreyer observe les galaxies pour les ajouter au catalogue NGC, il constate que l'unique galaxie recensée par Herschel est en fait trois galaxies adjacentes. Il les catalogue alors sous les noms de NCG 68, NGC 70 et NGC 71.

Groupe de galaxies de NGC 68.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 68 (consulté le 13 janvier 2016)
  2. On obtient la distance qui nous sépare d'une galaxie à l'aide de la loi de Hubble : v = Hod, où Ho est la constante de Hubble (70 ± 5 (km/s)/Mpc). L'incertitude relative Δd/d sur la distance est égale à la somme des incertitudes relatives de la vitesse et de Ho.
  3. a b c d et e (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 7 février 2016)
  4. On obtient la vitesse de récession d'une galaxie à l'aide de l'équation v = z×c, où z est le décalage vers le rouge (redshift) et c la vitesse de la lumière. L'incertitude relative de la vitesse Δv/v est égale à celle de z étant donné la grande précision de c.
  5. a et b (en) « NGC 68 sur le site du professeur Seligman » (consulté le 7 novembre 2018)
  6. On obtient le diamètre d'une galaxie par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  7. a et b (en) « NGC Discoverers », sur http://www.ngcicproject.org (consulté le 13 mars 2015)
  8. (en) « NGC 68> Deep Sky Objects Browser », DSO browser (consulté le 14 mai 2014)
  9. « Your NED Search Results », sur ned.ipac.caltech.edu (consulté le 31 janvier 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 60  •  NGC 61  •  NGC 62  •  NGC 63  •  NGC 64  •  NGC 65  •  NGC 66  •  NGC 67  •  NGC 68  •  NGC 69  •  NGC 70  •  NGC 71  •  NGC 72  •  NGC 73  •  NGC 74  •  NGC 75  •  NGC 76