NGC 53

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NGC 53
La galaxie spirale barrée NGC 53
La galaxie spirale barrée NGC 53
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Toucan
Ascension droite (α) 00h 14m 42,8s[1]
Déclinaison (δ) −60° 19′ 43″
Distance 62,6 ± 4,6 Mpc (∼204 millions d'a.l.)[2]
Magnitude apparente (V) 12,7[3]
13,5 dans la Bande B[3]
Brillance de surface 13,7 mag/as2[3]
Dimensions apparentes (V) 2.0 × 1.4[1]
Redshift +0,015237 ± 0,000087[1]
Angle de position 172°[3]
Vitesse radiale 4 568 ± 26 km/s[4]

Localisation dans la constellation : Toucan

(Voir situation dans la constellation : Toucan)
Tucana IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie spirale
Type de galaxie (R')SB(r)b[1] SBb[3] (R)SB(r)ab[5]
Dimensions 120 000 a.l[6].
Découverte
Découvreur(s) John Herschel[5]
Date 15 septembre 1836
Désignation(s) PGC 982•
ESO 111-20•
FAIR 3•
AM 0012-603•
Liste des galaxies spirales

NGC 53 est une galaxie spirale barrée avec un anneau située dans la constellation du Toucan à environ 204 millions d'années-lumière de la Voie lactée. Elle a été découverte par l'astronome britannique John Herschel en 1836[5]. Il a décrit la galaxie comme à peine visible, petite et étendue[5]. Elle a un diamètre d'environ 120 000 années-lumière, soit d'une taille semblable à celle de la Voie lactée[5].

La classe de luminosité de NGC 53 est II.[1]

Des mesures non basées sur le décalage vers le rouge (redshift) donnent une distance de environ 72,300 Mpc (∼236 millions d'a.l.)[7]. L'incertitude sur cette distance n'est pas donnée sur la base de données de NED et sa valeur est à l'extérieur des distances obtenues à partir du décalage vers le rouge.

NGC 53 par 2MASS (proche-infrarouge)

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « NGC 53 » (voir la liste des auteurs).
  1. a b c d et e (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 53 (consulté le 11 janvier 2016)
  2. On obtient la distance qui nous sépare d'une galaxie à l'aide de la loi de Hubble : v = Hod, où Ho est la constante de Hubble (70±5 (km/s)/Mpc) . L'incertitude relative Δd/d sur la distance est égale à la somme des incertitudes relatives de la vitesse et de Ho.
  3. a b c d et e (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 7 février 2016)
  4. On obtient la vitesse de récession d'une galaxie à l'aide de l'équation v = z×c, où z est le décalage vers le rouge (redshift) et c la vitesse de la lumière. L'incertitude relative de la vitesse Δv/v est égale à celle de z étant donné la grande précision de c.
  5. a b c d et e (en) Courtney Seligman, « NGC 53 (= PGC 982) », sur http://cseligman.com
  6. On obtient le diamètre d'une galaxie par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  7. « Your NED Search Results », sur ned.ipac.caltech.edu (consulté le 31 janvier 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 45  •  NGC 46  •  NGC 47  •  NGC 48  •  NGC 49  •  NGC 50  •  NGC 51  •  NGC 52  •  NGC 53  •  NGC 54  •  NGC 55  •  NGC 56  •  NGC 57  •  NGC 58  •  NGC 59  •  NGC 60  •  NGC 61