Marguerite d'Autriche (1567–1633)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marguerite d'Autriche.

Marguerite d'Autriche, née le à Wiener Neustadt et morte le à Madrid, est une princesse de la maison des Habsbourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en 1567, Marguerite est la fille de Maximilien II de Habsbourg, empereur des Romains depuis 1564, et de Marie d'Autriche, sa cousine devenue son épouse en 1548. Marguerite est la quinzième de leurs seize enfants, et cinquième fille, dont seulement neuf survécurent à l'enfance.

Durant sa jeunesse, elle est très influencée par le catholicisme strict de sa mère.

Fin 1581, âgée de quatorze ans, elle se dirige vers l'Espagne avec sa mère, étant destinée à épouser le roi Philippe II, veuf de l'archiduchesse Anne et de quarante ans son ainé. Arrivant de Gênes puis de Marseille, elles accostent à Collioure le puis se dirigent vers Perpignan dix jours plus tard pour y passer les fêtes de Noël. Marie d'Autriche et sa fille reprennent ensuite la route vers l'Espagne. Cependant, cette dernière préfère entrer au couvent et le roi ne se remariera pas[1]. Elle prend le voile sous le nom de Sœur Marguerite de la Croix dans l'ordre des clarisses au sein du monastère des Déchaussées royales à Madrid. Elle y meurt à l'âge de soixante-six ans et y est enterrée.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fabricio Cárdenas, 66 petites histoires du Pays Catalan, Perpignan, Ultima Necat, coll. « Les vieux papiers », , 141 p. (ISBN 978-2-36771-006-8, notice BnF no FRBNF43886275)