Isabelle de Portugal (1428-1496)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Isabelle de Portugal.
Isabelle de Portugal
Description de l'image IsabellaPortugal.jpg.

Titre

Reine consort de Castille


(6 ans 10 mois et 5 jours)

Prédécesseur Marie d'Aragon
Successeur Jeanne de Portugal
Biographie
Dynastie Aviz
Naissance 1428
Décès
Arévalo (Castille)
Sépulture Chartreuse Santa María de Miraflores
Père Jean de Portugal
Mère Isabelle de Bragance
Conjoint Jean II de Castille
Enfants Isabelle Ire de Castille
Alphonse de Castille
Description de l'image Coat of Arms of Isabella of Portugal, Queen Consort of Castile.svg.

Isabelle de Portugal, née en 1428 et morte en 1496 à Arévalo, est reine consort de Castille par son mariage avec Jean II de Castille. Elle est la mère d'Isabelle Ire de Castille, dite Isabelle la Catholique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Fille de Jean de Portugal, et d'Isabelle de Bragance, Isabelle est née en 1428 d'une famille d'ascendance royale portugaise du côté de son père et d'une branche illégitime du roi Jean Ier de Portugal du côté de sa mère. Sa famille est durement touchée par la peste et par des pathologies relevant de troubles psychologiques ou psychiatriques : son oncle Édouard Ier de Portugal, par exemple, sera profondément dépressif tout au long de sa vie jusqu'à sa mort en 1438. En 1442, à l'âge de 14 ans, Isabelle perd son père prématurément. En 1443, son frère aîné Diogo meurt à son tour. Elle reçoit alors de son oncle Pierre de Portugal l'héritage de son père.

Mariage[modifier | modifier le code]

En 1445, la reine consort de Castille, Marie d'Aragon, meurt. Alvaro de Luna demande une aide militaire à son oncle et régent Pierre pour combattre les princes d'Aragon. Il s'ensuivra la bataille d'Olmedo, qui débute le 10 mai 1445 et dont l'issue donne la victoire aux troupes d'Alvaro de Luna. Après cette bataille, Alvaro propose de marier Isabelle avec Jean II de Castille. Son oncle accepte et le mariage a lieu à Madrigal de las Altas Torres, le 22 juillet 1447.

De cette union naîtront :

Reine de Castille[modifier | modifier le code]

Au début de son règne, la cour lui est hostile, dominée par le connétable de son mari, Alvaro ; ce dernier est issu de la noblesse et des princes d'Aragon qui pouvaient être des personnes dangereuses pour la couronne. Son mari, lui, était indolent, faible, maladif comme son père, intelligent et un homme vieux et influencé par le connétable, Alvaro de Luna. Elle réussira, avec la grande ligue de noblesse, à évincer le connétable et se vengera en l'envoyant sur l'échafaud, sous l'influence de son mari en 1453.

Personnalité et physique[modifier | modifier le code]

De sa famille, elle a hérité le courage, la ténacité, les troubles mentaux et physiquement, elle ressemble à sa grand-mère paternelle Philippa de Lancastre, la même peau très blanche, les mêmes yeux bleus et les cheveux blonds qu'elle transmettra à sa fille Isabelle. Le Marquis de Santillana compose pour elle des versets sur une œuvre divine :

Dios os hizo sin enmienda / de gentil persona y cara, / y sumando sin contienda, / cual Giotto no os pintara.

Retraite[modifier | modifier le code]

La démence d'Isabelle de Portugal, peinture de Pelegrí Clavé, 1855.

À la mort de son mari en 1454, son beau-fils Henri IV de Castille prend sa succession. Mais la noblesse n'accepte pas d'avoir comme roi un jeune homme qui a le même caractère que son père et elle apporte alors son soutien au fils d'Isabelle, Alphonse de Castille, qui sera couronné en juin 1465 sous le nom de Alphonse XII, à l'âge de 12 ans. Cet événement est appelé la farsa de Ávila. Mais trois ans après son couronnement, Alphonse XII décède, probablement empoisonné, en 1468. Henri reprend les rênes du pouvoir et régnera encore pendant six ans. Isabelle se retire avec ses deux enfants au château d'Arévalo, finissant comme reine douairière et souffrant de déficiences mentales chroniques et graves, ainsi que de démence.

Décès[modifier | modifier le code]

Elle meurt en août 1496 à Arévalo et y est enterrée. Plus tard, sa fille Isabelle, devenue reine de Castille après la mort de Henri IV, transférera les restes de sa mère à l'église conventuelle Saint-Paul de Valladolid à la demande de l'église catholique, au côté de son mari.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Gisant d'Isabelle de Portugal

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]