Liste de formes de gouvernements

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cet article présente une liste des différents types de gouvernements selon différentes classifications. Les listes ne sont pas mutuellement exclusives et ont souvent des définitions qui se recoupent.

La question de la souveraineté (voir Liste alphabétique hiérarchisée) qui définit l'exercice du pouvoir permet de catégoriser les gouvernements selon le système politique (qui gouverne, selon quelle organisation?). Les idées politiques permettent plutôt d'analyser l'étendue du pouvoir exercé et les domaines dans lesquels il s'exerce. Par exemple, le Marxisme-léninisme définit un pouvoir intervenant dans la socialisation de la force du travail alors que le capitalisme est basé sur la propriété privée des moyens de production.

Peinture représentant le Grand Conseil de Venise en session. Son siège est situé dans la plus vaste salle du palais des Doges.

Liste de formes de gouvernements[modifier | modifier le code]

Liste alphabétique hiérarchisée[modifier | modifier le code]

Cette liste regroupe les principaux systèmes politiques (reconnus par les sciences politiques) par ordre alphabétique. Les diverses sous-catégories apparaissent groupées sous la catégorie principale.

Du point de vue de l'autonomie régionale[modifier | modifier le code]

Cette liste se base sur les différentes approches des systèmes politiques par rapport à la souveraineté, à l'autonomie des régions dans l'État.

Cas particulier :

  • Régionalisme et autonomies (au sens espagnol). Certains auteurs considèrent le régionalisme comme appartenant à la catégorie du fédéralisme fait débat. Certains auteurs défendent l'idée selon laquelle c'est une forme d'État unitaire étant allé très loin dans son processus de décentralisation. D'autres auteurs le qualifieront que cette forme d'état est à mi-chemin entre l'État unitaire et l'État fédéral.[4]


Du point de vue de la participation politique

Cette liste se base sur la participation politique (suffrage).

  • Gouvernement de personne (ou, ce qui revient au même : de tous sur tous par le consensus)
  • Gouvernement par la foule
  • Gouvernement par la majorité
  • Gouvernement par une minorité
  • Gouvernement d'un seul

Selon la classification de Weber[modifier | modifier le code]

Max Weber distingue trois types idéaux de gouvernement politique et d'autorité :

Selon l'approche étymologique[modifier | modifier le code]

Finalement cette liste présente une approche étymologique des formes de gouvernement. Ces formes peuvent être réelles, possibles ou imaginaires et sont différentiables par des combinaisons de préfixes et de suffixes. Presque toutes utilisent deux suffixes: « archie » qui veut dire commandement (exemple; anarchie, pas de commandement) et « cratie » qui vient du grec « kratos » et veut dire force et pouvoir (exemple : démocratie, pouvoir du peuple). La principale exception est le mot république qui vient du latin « res publica », qui veut dire « affaire publique » ou plus littéralement « chose du peuple ».

  • adhocratie - gouvernement de forme non structurée
  • anarchie - absence de gouvernement (au profit de l'auto-gouvernement ou "self-government")
  • aristocratie - gouvernement par une minorité dominante
  • autarchie - gouvernement de soi-même
  • autocratie - gouvernement par un individu
  • athéocratie - gouvernement ayant banni la religion[5]
  • bureaucratie - gouvernement par l'administration
  • confédération - union d'états souverains
  • corpocratie - gouvernement influencé par les grandes entreprises (néologisme [6], acception distincte du corporatisme.)
  • chromatocratie - gouvernement par des individus choisis selon leur couleur de peau.
  • démarchie - gouvernement par la population divisée en groupes (dèmes)
  • démocratie - gouvernement par le peuple, soit directe (par référendum ou assemblée populaire) soit par des élections (forme représentative)
  • dictature militaire - gouvernement par les forces armées – peut-être aussi appelée junte
  • doxocratie - gouvernement par l'opinion et les sondages
  • ethnocratie - ou démocratie ethnique, gouvernement par un groupe ethnique particulier
  • géminocratie - gouvernement par des frères jumeaux[7]
  • géniocratie - gouvernement par des personnes ayant une intelligence au-dessus de la moyenne[8]
  • gérontocratie - gouvernement par les plus âgés[9]
  • gynocratie - gouvernement par les femmes
  • hiérarchie - gouvernement par un corps ordonné ; peut s'appliquer aux prêtres
  • hiérocratie - gouvernement par les prêtres ou ministres du culte au sein d'une communauté de fidèles
  • kakistocratie - gouvernement par les plus mauvais
  • kleptocratie - gouvernement par les voleurs- ce terme ne désigne pas une forme de gouvernement revendiquée par ceux qui exercent le pouvoir mais l'appréciation négative, par ses détracteurs, d'un régime où la corruption est excessive.
  • klerostocratie - gouvernement par tous, par tirage au sort (sélection au hasard, loterie) [réf. nécessaire]
  • matriarcat - gouvernement par les femmes ou les mères
  • méritocratie - gouvernement fondé par le mérite et non les privilèges
  • minarchisme - gouvernement prônant un État minimum
  • monarchie - gouvernement par un individu
  • népotisme - gouvernement dans lequel les dirigeants favorisent leurs proches
  • nomocratie - gouvernement dans lequel les lois régissent
  • ochlocratie - gouvernement par la foule
  • oligarchie - gouvernement par quelques individus; parfois un nombre est spécifié :
    • dyarchie - gouvernement par deux personnes, comme dans une monarchie duale
    • triumvirat - gouvernement par trois hommes
    • tétrarchie - gouvernement par quatre personnes
    • heptarchie - gouvernement par sept personnes
  • panarchie - gouvernement universel (accepte la coexistence d'autres formes)
  • particratie - gouvernement par des partis politiques
  • patriarcat - gouvernement par les pères – le sénat romain s'appelait "Patres" (pères) fut assez près de ce modèle
  • phallocratie - gouvernement des hommes
  • plantacratie - gouvernement par les propriétaires de plantation[10]
  • ploutocratie - gouvernement par les riches
  • polyarchie - gouvernement par beaucoup, vague antonyme de la monarchie et de l'oligarchie [11]
  • polysynodie - gouvernement par conseil(s)
  • pornocratie - gouvernement où des courtisanes ont une influence
  • république - gouvernement dans laquelle les gouvernants sont désignés par l'élection du peuple
  • réseaucratie - gouvernement par des représentants où l'accession à la gouvernance se fait via un réseau
  • stochocratie - gouvernement par des représentants nommés par tirage au sort
  • stratocratie - gouvernement militaire (élective ou non), gouvernés par un ou plusieurs haut militaires
  • synarchie - souveraineté jointe, comme le condominium d'Andorre [12]
  • technocratie - gouvernement par des experts techniques
  • thalassocratie - souveraineté sur les mers
  • théocratie - gouvernement par une divinité au travers du clergé ou selon un code de droit religieux
  • timocratie - gouvernement par la classe possédante
  • voyoucratie - supériorité des individus et réseaux criminels, voire mafieux, sur un certain état de droit où le gouvernement légitime s'efface.

Liste d'idées politiques[modifier | modifier le code]

Ces idéologies influencent considérablement la mise en pratique de la forme de gouvernement choisie par un État.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Bodin, Les Six Livres de la République, (1583), Paris, Le livre de poche, LP17, n° 4619. Classiques de la philosophie, , 607 p. (lire en ligne), p. 199.

    « "Nous avons dit que la Monarchie est une sorte de République, en laquelle la souveraineté absolue gît en un seul Prince." »

  2. Nicolas Machiavel, Le Prince : Oeuvres complètes, Paris, Bibliothèque de la Pléiade, , 1553 p. (ISBN 978-2-07-010323-2), p. 290

    « Tous les États toutes les seigneuries qui eurent et ont commandement sur les hommes, furent et sont ou République ou Principauté. »

  3. Nicolas Machiavel, Sur la première décade de Tite-Live : Oeuvres complètes, Paris, Bibliothèque de la Pléiade, , 1553 p. (ISBN 978-2-07-010323-2), p. 384

    « Je dois d'abord faire observer que la plupart de ceux qui ont écrit sur la politique distinguent trois sortes de gouvernement - Principauté, ou [République], Optimates et Populares. »

  4. « Définition : Etat régional », sur www.toupie.org (consulté le 10 décembre 2019)
  5. voir aussi Athéologie.
  6. lire (en) corporatocracy. Introduit par le (en) Global Justice Movement.
  7. cas de la Pologne, depuis lundi 10 juillet 2006
  8. Cette forme de pouvoir est promue par le mouvement raëlien.
  9. voir la gérousia spartiate.
  10. caractérise les sociétés esclavagistes du Nouveau Monde lors des Empires coloniaux, par exemple les colonies des British West Indies.
  11. terme introduit par Robert A. Dahl, professeur de Yale, lire l'(en) article anglais.
  12. Attention, en France le terme est associé à une théorie du complot des années 1930.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]