Liste d'élections en 1952

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1949 1950 1951  1952  1953 1954 1955
Décennies :
1920 1930 1940  1950  1960 1970 1980
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Liste d'élections
1949 1950 1951  1952  1953 1954 1955
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Chronologie des élections

Cet article recense les élections ayant eu lieu durant l'année 1952. Il inclut les élections législatives et présidentielles nationales dans les États souverains, ainsi que les référendums au niveau national.

C'est la période de la Guerre froide. Derrière le rideau de fer, les élections en Europe de l'Est se déroulent à parti unique (Pologne en octobre, Roumanie en novembre) : aucune opposition au gouvernement communiste n'est acceptée. La République dominicaine demeure également une dictature à parti unique particulièrement brutale, où le Parti dominicain (droite) est seul autorisé à se présenter aux simulacres d'élections en mai. Au Venezuela (décembre), le dictature militaire autorise certains partis d'opposition mais falsifie le résultat des élections. Le Salvador (mars) connaît des élections où les candidats de la dictature sont seuls en lice, tandis que le Mexique (juillet) n'est pas réellement non plus une démocratie. En Asie, les élections en Corée du Sud (août) se déroulent en pleine guerre, et sous un régime autoritaire et répressif.

À l'inverse, dans plusieurs États d'Europe de l'ouest, aux États-Unis et au Japon ont lieu des élections multipartites et démocratiques. Elles entraînent une défaite du gouvernement et une alternance du pouvoir aux États-Unis (novembre), où le républicain Dwight D. Eisenhower accède à la présidence.

La Libye, l'Inde, la Birmanie et le Ceylan organisent leurs premières élections nationales depuis leurs indépendances respectives. En Inde, où le long processus électoral s'achève en février, le parti du Congrès national indien dispose d'une large majorité des sièges, permettant à Jawaharlal Nehru de conserver la direction du gouvernement.

Par mois[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Il n'y a pas d'élection nationale en janvier 1952.

Février[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
19 février Drapeau de la Libye Libye Législatives Premières élections après l'indépendance du pays en décembre 1951. Seuls les hommes ont le droit de vote, et le scrutin ne se déroule pas à bulletin secret. Les candidats du gouvernement remportent une large majorité des sièges. Mahmoud al-Montasser (sans étiquette) demeure premier ministre.
25 octobre 1951 au 21 février 1952 Drapeau de l'Inde Inde Législatives Premières élections après l'indépendance du pays en 1947. (Les précédentes élections avaient eu lieu en 1945.) Elles se déroulent sur une période de quatre mois. Le Congrès national indien (socialiste, laïc) conserve une large majorité des sièges. Jawaharlal Nehru demeure premier ministre.
26 février Drapeau de la Thaïlande Thaïlande Législatives Le pays à cette date est une dictature militaire. Aucun parti politique n'est autorisé. Tous les députés sont élus sans étiquette. Le maréchal Plaek Pibulsonggram demeure premier ministre.
février Drapeau de l'Afghanistan Afghanistan Législatives Les élections se déroulent oralement, par acclamation, sans bulletin secret. L'élection est remportée par les candidats du gouvernement. Shah Mahmud Khan (sans étiquette) demeure premier ministre.

Mars[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
mars Drapeau du Salvador Salvador Législatives Le Salvador à cette date est une dictature militaire. Aucun candidat d'opposition ne se présente à cette élection, que l'opposition considère comme truquée. Le Parti révolutionnaire de l'unification démocratique, parti de la junte, remporte mécaniquement tous les sièges.

Avril[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
17 et 18 avril Drapeau des Maldives Maldives Référendum Les citoyens sont invités à approuver ou rejeter une proposition de Constitution qui ferait du pays une république, abolissant la monarchie. La proposition est approuvée par une large majorité des votants. Un coup d'État le 21 août restaure toutefois la monarchie.
juin 1951 à avril 1952 Drapeau de la Birmanie Birmanie Législatives Premières élections après l'indépendance du pays en 1948. (Les précédentes élections avaient eu lieu en 1947.) En raison d'insurrections ethniques et communistes, le scrutin se déroule sur une période de neuf mois. La Ligue anti-fasciste pour la liberté du peuple (alliance de socialistes et de communistes) et ses alliés conservent la majorité absolue des sièges. U Nu demeure premier ministre.

Mai[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
11 mai Drapeau du Panama Panama Législatives et présidentielle Ces élections font suite au coup d'État orchestré par la police nationale en 1951 pour renverser le dictateur corrompu Arnulfo Arias. Alternance. Le général José Antonio Remón Cantera (Coalition patriotique nationale : droite nationaliste) est élu avec 62,4 % des voix, face à deux autres candidats dont notamment Roberto Francisco Chiari Remón (Alliance civique : union de partis de gauche et du centre). La Coalition patriotique nationale remporte une majorité absolue des sièges à l'Assemblée nationale. Le président José Rémon sera assassiné en 1955.
16 mai Drapeau de la République dominicaine République dominicaine Législatives et présidentielle Le pays à cette date est une dictature à parti unique. Le Parti dominicain (droite) conserve mécaniquement tous les sièges au Parlement. Son candidat Héctor Trujillo est élu automatiquement président avec 100 % des voix. Il n'est toutefois qu'un président de façade, le pouvoir réel étant exercé par son frère Rafael Trujillo.
24 au 30 mai Drapeau de Ceylan Ceylan Législatives Premières élections nationales depuis l'indépendance du pays en 1948. Les précédentes avaient eu lieu en 1947. Les Tamouls, d'origine indienne, sont privés du droit de vote par des lois très controversées adoptées en 1948 et 1949, ce qui réduit l'électorat des partis d'opposition. Le Parti national uni (conservateur, libéral), qui disposait d'une majorité relative des sièges, remporte cette fois la majorité absolue. Dudley Senanayake demeure premier ministre.

Juin[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
1er juin Drapeau de l'Équateur Équateur Présidentielle Alternance. José María Velasco Ibarra (Fédération nationale vélasquiste) est élu avec 43 % des voix, face à trois autres candidats.
25 juin Drapeau de l'Irlande Irlande Présidentielle Étant le seul candidat, le président sortant Seán T. O'Kelly (Fianna Fáil, centriste) est automatiquement reconduit.
25 juin Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Législatives Parlement sans majorité. Le Parti travailliste (social-démocrate) et le Parti populaire catholique (chrétien-démocrate) obtiennent chacun trente sièges sur cent. Willem Drees (travailliste) demeure premier ministre.
29 juin Drapeau de l'Islande Islande Présidentielle Première élection présidentielle en Islande, car c'est la première fois qu'il y a plusieurs candidats. Cette élection fait suite au décès du président en exercice, Sveinn Björnsson (sans étiquette). Ásgeir Ásgeirsson (Parti social-démocrate) est élu avec 48,6 % des voix, face à deux autres candidats.

Juillet[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
7 juillet Drapeau du Mexique Mexique Législatives et présidentielle Le Mexique à cette date est sous un régime autoritaire, qui permet officiellement les partis d'opposition mais réprime toute dissension réelle. Le gouvernement est également entaché de corruption. Le Parti révolutionnaire institutionnel (centre-droit, corporatiste) conserve la quasi-totalité des sièges. Son candidat Adolfo Ruiz Cortines est élu président avec 74,3 % des voix, face à trois autres candidats.

Août[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
5 août Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud Présidentielle L'élection se déroule durant la guerre de Corée. Le pays est sous loi martiale, et sous un régime autoritaire. Le gouvernement, responsable de plusieurs massacres à l'encontre de militants de gauche, a fait arrêter les députés d'opposition quelques mois avant le scrutin. Syngman Rhee (Parti libéral : droite à extrême-droite, conservateur, autoritaire) est réélu avec 74,6 % des voix face à trois autres candidats.

Septembre[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
4 septembre Drapeau du Chili Chili Présidentielle Alternance. Carlos Ibáñez del Campo (sans étiquette, soutenu par des partis mineurs tels que le Parti socialiste populaire et le Parti travailliste agrarien) est élu avec 46,8 % des voix, face à trois autres candidats.
21 septembre Drapeau de la Suède Suède Législatives Le Parti social-démocrate des travailleurs conserve sa majorité relative des sièges, et dispose d'une majorité absolue avec l'appui de la Ligue agraire (centriste) et du Parti communiste. Tage Erlander (social-démocrate) demeure premier ministre.

Octobre[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
1er octobre Drapeau du Japon Japon Législatives Le Parti libéral (conservateur, libéral) conserve la majorité absolue des sièges. Shigeru Yoshida demeure premier ministre.
26 octobre Drapeau de la Pologne Pologne Législatives La Pologne à cette date est un État à coalition unique. Aucun parti d'opposition n'est toléré. Les autorités présentent une liste unique de candidats, avec autant de candidats qu'il y a de sièges à pourvoir. Les citoyens sont appelés à approuver cette liste. La liste du « Front de l'unité nationale », constitué du Parti ouvrier unifié (marxiste-léniniste) et des partis qui lui sont subordonnés, recueille officiellement 99,8 % de suffrages favorables. Józef Cyrankiewicz demeure premier ministre.

Novembre[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
4 novembre Drapeau des États-Unis États-Unis Présidentielle et législatives Alternance. Dwight D. Eisenhower (Parti républicain : conservateur) est élu président avec 55,2 % des suffrages populaires, face notamment à Adlai Stevenson (Parti démocrate). Les républicains remportent la majorité absolue des sièges à la Chambre des représentants et la majorité relative au Sénat.
16 novembre Drapeau de la Grèce Royaume de Grèce Législatives Alternance. Le nouveau parti Rassemblement grec (droite) obtient une très large majorité des sièges. Le maréchal Aléxandros Papágos devient premier ministre.
30 novembre Drapeau de la Roumanie Roumanie Législatives La Roumanie à cette date est un État à coalition unique. Aucun parti d'opposition n'est toléré. Les autorités présentent une liste unique de candidats, que les citoyens sont invités à approuver ou à rejeter. Les candidats du « Front démocratique populaire », dominé par le Parti ouvrier (marxiste-léniniste), recueille officiellement 98,4 % de suffrages favorables. Gheorghe Gheorghiu-Dej demeure président du conseil des ministres.
30 novembre Drapeau du Venezuela Venezuela Législatives Élection d'une assemblée constituante. Le pays à cette date est une dictature militaire. Le parti Action démocratique (socialiste), principal parti d'opposition, a été interdit, de même que le Parti communiste. Les partis d'opposition tolérés n'ont pas accès aux médias pour faire campagne. Les premiers résultats indiquent que le parti Union républicaine démocratique (centre-gauche, libéral), parti d'opposition, est en tête devant les candidats de la junte. Le gouvernement interrompt le décompte des voix, puis publie des résultats qui accordent à ses propres candidats une majorité relative des sièges. Les partis d'opposition boycottent l'assemblée constituante qui en découle.

Décembre[modifier | modifier le code]

Il n'y a pas d'élection nationale en décembre 1952.