Liste d'élections en 1827

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1824 1825 1826  1827  1828 1829 1830
Décennies :
1790 1800 1810  1820  1830 1840 1850
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Liste d'élections
1824 1825 1826  1827  1828 1829 1830
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Chemins de fer Droit Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Chronologie des élections

Cet article recense les élections ayant eu lieu en 1827.

Au milieu des années 1820, seuls le Royaume-Uni, les États-Unis, la France, la Norvège et le Portugal procèdent à des élections nationales régulières, toutes au suffrage censitaire masculin.

En 1827, les élections suivantes ont lieu :

Date Pays Élections Notes Résultats
3 juillet 1826 au 30 août 1827 Drapeau des États-Unis États-Unis Législatives Alternance. Les partisans d'Andrew Jackson, s'opposant au président John Quincy Adams, remportent une courte majorité absolue des sièges à la Chambre des représentants, et conservent leur courte majorité au Sénat.
17 et 24 novembre Drapeau du Royaume de France Royaume de France Législatives Les 3/5 des députés sont élus le 17 novembre, les 2/5 restants étant élus le 24 par la minorité d'électeurs les plus riches, qui votent donc deux fois.
Le gouvernement ultraroyaliste de Joseph de Villèle est impopulaire, et une partie de ses députés s'est rangée à l'opposition.
Alternance. Chambre sans majorité. Les candidats du gouvernement obtiennent quelque 42 % des sièges, le même nombre que les Doctrinaires, royalistes modérés et libéraux. Les sièges restants reviennent à des dissidents issus de la majorité sortante. Le roi Charles X accepte la démission de Joseph de Villèle en janvier 1828. Le vicomte de Martignac, royaliste modéré, prend la direction du gouvernement. N'ayant pas le soutien d'une majorité à la Chambre, il est limogé par le roi en août 1829, et remplacé par le prince de Polignac (ultraroyaliste).