Action démocratique (Venezuela)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Action démocratique.

Action démocratique (Acción Democrática en espagnol, abrégé AD) est un parti politique vénézuélien social-démocrate. Il a été créé le par, entre autres, Rómulo Gallegos, Rómulo Betancourt et Andrés Eloy Blanco. Il est membre de l'Internationale socialiste et de la COPPPAL.

À ses origines, l'AD était un parti de la gauche socialiste soutenant le nationalisme, le progressisme et l'anti-impérialisme. Depuis les années 1980, le parti a adopté une idéologie sociale-démocrate centriste plus conservatrice.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le parti joua un rôle important aux premières heures de la démocratie au Venezuela. Ses dirigeants et militants ont aidé à faire tomber la dictature de Marcos Pérez Jiménez en janvier 1958. Cinq présidents vénézuéliens étaient issus de Action Démocratique entre 1960 et 1990. Vers la fin des années 1990, le parti perdit en crédibilité, notamment à la suite de la corruption et de la pauvreté qui ont régné durant la période où le parti était au pouvoir.

Lors des élections législatives du 30 juillet 2000, l'AD a remporté 29 des 165 sièges de l'Assemblée nationale. Lors des élections de décembre 2005, le parti a boycotté les élections, si bien qu'il ne compte plus aucun élu à l'Assemblée nationale.

Dans le monde du travail, la Confédération des travailleurs du Venezuela (CTV), confédération de syndicats, est réputée proche de l'Action démocratique.

Le , lors des élections législatives vénézuéliennes de 2015, l'opposition de la MUD remporte le scrutin, et le parti obtient 26 sièges sur 167.

Le , le parti remporte 4 États sur 23 lors des élections régionales vénézuéliennes de 2017, devenant la première force d'opposition au GPP, qui a remporté 18 sur 23[1]. Le 23 octobre, ceux-ci, Antonio Barreto Sira, Ramón Guevara, Alfredo Diaz et Laidy Gómez, prêtent serment devant la l'Assemblée nationale constituante, malgré la consigne de la MUD[2]. Henry Ramos Allup, chef d'AD, annonce que ces gouverneurs s'étaient « exclus d'eux-mêmes » sans toutefois décider de les exclure du parti[3]. Laidy Gomez, élue gouverneure de Tachira estime que « Dans nos Etats, il y a beaucoup de familles dans la misère. Nous assumons le coût politique pour défendre le vote de nos électeurs »[4].

Présidents du Venezuela issus de l'Action démocratique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]