Liste d'élections en 1966

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chronologie des élections

Cet article recense les élections ayant eu lieu durant l'année 1966. Il inclut les élections législatives et présidentielles nationales dans les États souverains, ainsi que les référendums au niveau national.

Les élections dans les années 1960 comprennent des élections libres et multipartites dans les États démocratiques indépendants ; des élections préparant des colonies à l'indépendance dans le cadre de la décolonisation ; mais aussi des semblants d'élection dans des États sous régime dictatorial. Dans le contexte de la Guerre froide, ces derniers peuvent être des États socialistes membres du bloc de l'Est et donc subordonnés à l'Union soviétique, des dictatures militaires de droite alignées auprès des États-Unis, ou encore des États autoritaires africains nouvellement indépendants et appartenant à divers courants idéologiques, de droite comme de gauche.

Parmi les États démocratiques, trois connaissent une alternance au gouvernement en raison d'élections en 1966. Au Costa Rica (février), le candidat de centre-droit José Trejos succède au président de centre-gauche Francisco Orlich. En Finlande, les sociaux-démocrates remportent les élections législatives du mois de mars, et prennent la tête d'un gouvernement de coalition allant du centre à la gauche radicale. En Uruguay, le Parti Colorado (hétéroclite), au pouvoir de 1865 à 1959 puis passé dans l'opposition, retrouve le pouvoir à l'occasion des élections législatives et présidentielle du mois de novembre.

Cette même année, des élections à parti unique ou à coalition unique ont lieu en Union soviétique (juin) et dans ses États satellites de Bulgarie (février) et de Mongolie (juin), ainsi que sous la dictature maoïste et anti-révisionniste en Albanie (juillet). Les électeurs sont appelés à approuver les candidats du régime ; aucune candidature d'opposition n'est possible. Dans le même temps, parmi les dictatures militaires de droite en Amérique latine, des élections de façade ont lieu au Guatemala (mars), au Salvador (mars), en Bolivie (juillet) et au Brésil (novembre). C'est le cas également au Viêt Nam du Sud (septembre). Là aussi, aucune opposition réelle au régime n'est tolérée.

La Mauritanie est le seul État africain à parti unique à organiser une élection en 1966. Le président Moktar Ould Daddah y est automatiquement réélu, lors d'une élection au mois d'août où il est le seul candidat autorisé. En mars, des élections ont lieu en Afrique du Sud dans le cadre du régime de l'apartheid, qui exclut la majorité noire du droit de vote. Le Parti national du premier ministre Hendrik Verwoerd, auteur de ce régime, conserve le pouvoir.

Dans le contexte de la décolonisation de l'Empire britannique, des élections démocratiques à Nauru (janvier), aux Fidji (octobre) et en Barbade (novembre) dotent ces pays des gouvernements autonomes qui les mèneront à l'indépendance.

Par mois[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
25 janvier Drapeau de Nauru Nauru Législatives Ces élections préparent cette colonie australienne à l'indépendance. Il n'y existe pas de partis politiques à cette date. Tous les députés sont élus sans étiquette. Hammer DeRoburt demeure chef du Conseil gouvernemental. De nouvelles élections ont lieu l'année suivante, en amont de l'indépendance du pays en 1968.

Février[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
6 février Drapeau du Costa Rica Costa Rica Législatives et présidentielle Alternance. Le Parti Libération Nationale (centre-gauche) conserve la majorité absolue des sièges au Parlement, mais son candidat à la présidentielle, Daniel Oduber Quirós, est battu. Son adversaire José Joaquín Trejos Fernández (Parti de l'unification nationale : centre-droit) est élu avec 50,5 % des voix.
6 février Drapeau du Liechtenstein Liechtenstein Législatives Le gouvernement de coalition composé du Parti progressiste des citoyens (national-conservateur) et de l'Union patriotique (chrétienne-démocrate) conserve la totalité des sièges. Le PPC conserve son avance d'un siège sur l'Union patriotique. Gerard Batliner (PPC) demeure premier ministre.
25 février Drapeau de la Bulgarie Bulgarie Législatives La Bulgarie à cette date est un État à coalition unique. Seul le Front patriotique, dominé par le Parti communiste, est autorisé à présenter des candidats, que les citoyens sont invités à approuver. Les candidats du Front recueillent officiellement 99,85 % de suffrages favorables. Todor Jivkov demeure premier ministre.

Mars[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
6 mars Drapeau de l'Autriche Autriche Législatives Le Parti populaire (ÖVP : chrétien-démocrate, conservateur), qui disposait d'une majorité relative des sièges, remporte cette fois la majorité absolue. Le Parti socialiste (SPÖ) décide de se retirer du gouvernement de coalition avec l'ÖVP. Josef Klaus (ÖVP) demeure chancelier.
6 mars Drapeau du Guatemala Guatemala Législatives et présidentielle Le Guatemala à cette date est une dictature militaire, dans un contexte de guerre civile contre des mouvements de guérilla de gauche. Pour les élections de 1966, l'armée autorise néanmoins la candidature de civils. Le Parti révolutionnaire (centre-gauche) remporte la majorité absolue des sièges au Congrès. Son candidat Julio César Méndez Montenegro, qui promet de s'émanciper de la tutelle de l'armée et d'introduire des réformes démocratiques, remporte l'élection présidentielle avec 44,8 % des voix, devant notamment le candidat du régime militaire, Juan de Dios Aguilar de León. Le président Méndez demeure toutefois sous le contrôle des formées armées, auxquelles il est rapidement contraint de donner carte blanche dans leur gestion de la répression des partisans des guérillas. L'armée emploie des « escadrons de la mort » en toute impunité. Les assassinats, les actes de torture et les disparitions forcées à l'encontre des opposants à la dictature se poursuivent, de même que des massacres commis par l'armée à l'encontre des populations autochtones.
13 mars Drapeau du Salvador Salvador Législatives Le Salvador à cette date est une dictature militaire. Une opposition politique chrétienne-démocrate est toutefois autorisée. Le Parti de la conciliation nationale (droite, parti lié à la dictature militaire) conserve la majorité absolue des sièges.
20 mars Drapeau de la Colombie Colombie Législatives C'est la période du Front national. Cet accord, qui a mis fin à la guerre civile, octroie par avance la moitié des sièges au Parti conservateur, et la moitié au Parti libéral. Les autres partis (notamment le Parti communiste) ne sont plus autorisés à participer aux élections, à moins de pouvoir présenter des candidats sous l'étiquette d'un des deux grands partis. Les élections deviennent une compétition entre les différentes factions des deux partis qui se partagent le pouvoir. Comme prévu par l'accord, les conservateurs et les libéraux conservent chacun la moitié des sièges dans les deux chambres. Une élection présidentielle a lieu en mai.
20 et 21 mars Drapeau de la Finlande Finlande Législatives Alternance. Le Parti du centre (agrarien, libéral), qui était à la tête d'un gouvernement de coalition de centre-droit, est devancé par le Parti social-démocrate, qui remporte la majorité relative avec un peu plus d'un quart des sièges. Rafael Paasio (social-démocrate) devient premier ministre à la tête d'un gouvernement de coalition incluant le Parti du centre et la Ligue démocratique du peuple (alliance de communistes et de socialistes).
26 et 28 mars Drapeau de Malte Malte Législatives Premières élections après l'indépendance du pays en 1964. Les précédentes avaient eu lieu en 1962. Le Parti nationaliste (centre-droit), qui disposait jusque là de la moitié des sièges exactement, remporte cette fois la majorité absolue au Parlement. Giorgio Borg Olivier demeure premier ministre.
30 mars Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud Législatives C'est la période de l'apartheid. La majorité noire est exclue de toute participation aux élections. La minorité dite coloured élit quatre représentants, mais ne peut voter que pour des candidats blancs. Le Parti national (nationalisme afrikaner, pro-apartheid, droite à extrême-droite) conserve la majorité absolue des sièges. Hendrik Verwoerd demeure premier ministre.
31 mars Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Législatives Élections anticipées, le gouvernement étant handicapé par une majorité trop faible à la Chambre des communes. Le Parti travailliste (centre-gauche) accroît nettement sa majorité absolue des sièges. Harold Wilson demeure premier ministre.

Avril[modifier | modifier le code]

Il n'y a pas d'élection nationale en avril 1966.

Mai[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
1er mai Drapeau de la Colombie Colombie Présidentielle C'est la période du Front national. Cet accord, qui a mis fin à la guerre civile, prévoit que le Parti conservateur et le Parti libéral puissent alterner à la présidence. En 1966, la présidence doit revenir au Parti libéral, qui présente trois candidats et invite les citoyens à les départager. Ce scrutin fait suite aux élections législatives du mois de mars. Alternance automatique. Carlos Lleras Restrepo (Parti libéral) est élu avec 71,8 % des voix.
26 mai Drapeau de la Gambie Gambie Législatives Le Parti progressiste populaire (centriste, agrarien) conserve la majorité absolue des sièges. Sir Dawda Jawara demeure premier ministre.

Juin[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
1er juin Drapeau de l'Irlande Irlande Présidentielle Élu au suffrage universel, le président de la République a un rôle essentiellement cérémoniel. Le Premier ministre exerce le pouvoir exécutif réel. À l'âge de 83 ans, Éamon de Valera (Fianna Fáil : centre-droit) est réélu avec 50,5 % des voix, face à Tom O'Higgins (Fine Gael : centre-droit).
1er juin Drapeau de la République dominicaine République dominicaine Législatives et présidentielle Ces élections font suite au coup d'État de 1963 qui a renversé le président Juan Bosch, démocratiquement élu. Une révolte en avril 1965 contre la junte qui en résulte a produit une guerre civile, puis à une invasion américaine en soutien aux partisans de la junte. Ces élections se tiennent sous l'égide de l'Organisation des États américains. Le nouveau Parti réformiste (droite populiste) remporte la majorité absolue des sièges aux deux chambres du Congrès. Leur candidat Joaquín Balaguer, fidèle de l'ancien dictateur Rafael Trujillo, est élu président de la République avec 57,7 % des voix, devant notamment Juan Bosch (Parti révolutionnaire : centre-gauche).
12 juin Drapeau de l'URSS URSS Législatives L'URSS est un État à parti unique. Les citoyens sont appelés à approuver les candidats proposés par le Parti communiste et par les organisations de masse qui lui sont liées. Les candidats sont élus avec un taux d'approbation d'ensemble de 99,8 %. Alexis Kossyguine demeure président du Conseil des ministres. Le pouvoir principal est exercé par Léonid Brejnev, premier secrétaire du Parti communiste.
26 juin Drapeau de la Mongolie Mongolie Législatives La Mongolie à cette date est un État à parti unique. Tous les candidats doivent être approuvés par les autorités. Le Parti du peuple (marxiste-léniniste) conserve la très grande majorité des sièges, les autres revenant à des élus sans étiquette approuvés par le parti. Yumjagiyn Tsedenbal, secrétaire général du comité central du parti, demeure premier ministre.

Juillet[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
3 juillet Drapeau de la Bolivie Bolivie Législatives et présidentielle À la suite du coup d'État de novembre 1964, le pays est une dictature militaire. Le Front de la révolution bolivienne, alliance dominée par le Mouvement populaire chrétien (conservateur, agrarien, parti de la junte), remporte la majorité absolue aux deux chambres du Congrès. Son candidat, le général René Barrientos, arrivé au pouvoir par le coup d'État, remporte l'élection présidentielle avec 67,2 % des voix face à cinq autres candidats.
10 juillet Drapeau de l'Albanie Albanie Législatives L'Albanie à cette date est un État à parti unique. Seul le Front démocratique (fédération des organisations de masse liés au Parti du travail (maoïste, anti-révisionniste)) est autorisé à présenter des candidats, que les citoyens sont invités à approuver. Les candidats du Front recueillent officiellement 100 % de suffrages favorables (ou très exactement 99,996 %), et conservent tous les sièges. Le taux de participation est officiellement de 100 %. Mehmet Shehu demeure premier ministre.

Août[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
7 août Drapeau de la Mauritanie Mauritanie Présidentielle La Mauritanie à cette date est un État à parti unique. Seul candidat, Moktar Ould Daddah (Parti du peuple) est automatiquement réélu.

Septembre[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
11 septembre Drapeau du Cambodge Cambodge Législatives Le Cambodge à cette date est de facto un régime autoritaire à parti unique. Toute opposition réelle est réprimée. Néanmoins, prince Norodom Sihanouk, chef de l'État, autorise le parti à présenter plusieurs candidats par circonscription, invitant ainsi les citoyens à les départager. Ceci permet une mise en compétition des différentes factions du parti. Le parti Sangkum (nationaliste, conservateur, socialiste), seul en lice, conserve mécaniquement tous les sièges. Mais la grande majorité des sièges sont remportés par la faction conservatrice du parti. Le général Lon Nol, issu de la faction de droite, est nommé premier ministre. En 1970 il mène un coup d'État militaire et renverse le prince Sihanouk.
11 septembre Drapeau de la République du Viêt Nam Viêt Nam du Sud Législatives Élection d'une assemblée constituante. Le Viêt Nam du Sud à cette date est une dictature militaire. La très grande majorité des sièges sont remportés par des candidats sans étiquette. Nguyễn Cao Kỳ demeure premier ministre, mais des élections ont lieu en 1967 sur la base d'une nouvelle Constitution.

Octobre[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
octobre Drapeau des Fidji Fidji Législatives Premières élections au suffrage universel ; précédemment, les autochtones et les femmes ne pouvaient pas voter. Les Fidji à cette date sont une colonie britannique s'acheminant vers l'indépendance. Le Parti de l'Alliance (conservateur, représentant l'autorité des chefs autochtones et soutenu principalement par les électeurs autochtones et blancs) remporte la majorité absolue des sièges. Ratu Sir Kamisese Mara devient premier ministre. Le pays accède à l'indépendance en 1970.

Novembre[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
3 novembre Drapeau de la Barbade Barbade Législatives Élection du gouvernement qui mènera cette colonie britannique à l'indépendance. Le Parti travailliste démocrate (centre-gauche à gauche) conserve sa majorité absolue des sièges. Errol Barrow demeure premier ministre. Le pays devient indépendant le 30 novembre.
7 novembre Drapeau de Trinité-et-Tobago Trinité-et-Tobago Législatives Premières élections après l'indépendance du pays en 1962. Les précédentes avaient eu lieu en 1961. Le Mouvement national du peuple (conservateur) conserve la majorité absolue des sièges. Eric Williams demeure premier ministre.
8 novembre Drapeau des États-Unis États-Unis Législatives Premières élections après l'entrée en application de la loi Voting Rights Act, qui vise à assurer que le droit de vote des noirs soit effectif. Le Parti démocrate (centre-gauche) conserve la majorité absolue des sièges dans les deux chambres du Congrès.
8 novembre Drapeau des Samoa américaines Samoa américaines Référendum Les Samoa américaines sont un territoire non incorporé et non organisé sous souveraineté des États-Unis. Ce référendum appelle les citoyens à approuver une proposition de Constitution. La proposition est approuvée par une majorité des votants. La nouvelle Constitution entre en application l'année suivante, après avoir été approuvée par le gouvernement américain.
15 novembre Drapeau du Brésil Brésil Législatives À la suite du coup d'État de mars 1964, le pays est une dictature militaire. Seuls deux partis politiques sont désormais autorisés : le parti de la junte, et un parti représentant l'opposition. L'Alliance rénovatrice nationale (droite, parti de la junte) remporte une large majorité des sièges dans les deux chambres.
22 novembre
et 6 décembre au Groënland
Drapeau du Danemark Danemark Législatives Parlement sans majorité. Les Sociaux-démocrates (centre-gauche) conservent leur majorité relative des sièges, avec une très nette avance sur leurs adversaires. Jens Otto Krag (social-démocrate) demeure premier ministre.
26 novembre Drapeau de l'Australie Australie Législatives La coalition du Parti libéral (centre-droit, libéral-conservateur) et du Parti rural (centre-droit, conservateur, agrarien), remporte ses huitièmes élections consécutives, et conserve la majorité absolue des sièges. Harold Holt (Parti libéral) demeure premier ministre.
26 novembre Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Législatives Le Parti national (centre-droit) conserve la majorité absolue des sièges. Keith Holyoake demeure premier ministre.
27 novembre Drapeau de l'Uruguay Uruguay Législatives et présidentielle Alternance. Le Parti Colorado (hétéroclite), principal parti d'opposition, remporte de justesse la majorité absolue aux deux chambres de l'Assemblée générale. Son candidat Óscar Diego Gestido est élu président de la République avec 49,3 % des voix, face aux candidats de cinq autres partis (dont le président sortant Alberto Héber Usher, du Parti national (droite)).
27 novembre Drapeau de l'Uruguay Uruguay Référendum Les citoyens sont invités à voter pour ou contre une réforme du système politique du pays - et à départager plusieurs propositions de réforme. Chaque citoyen peut soit voter pour l'une des propositions, ou bien contre l'ensemble (et donc en faveur du statu quo). Les diverses propositions émanent de l'Assemblée générale (parlement), d'une initiative citoyenne, ou encore de certains partis politiques. La proposition mise en avant par l'Assemblée générale est adoptée par 64,9 % des votants. Il s'agit de mettre fin au modèle exécutif collégial, ré-introduire un régime présidentiel, interdire au président de la République d'exercer deux mandats consécutifs, mais lui permettre de dissoudre le parlement.

Décembre[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
14 décembre Drapeau de l'Espagne Espagne Référendum L'Espagne à cette date est une dictature. Les Espagnols sont appelés à approuver une nouvelle Constitution, qui crée un poste de « chef du gouvernement » (nommé par le chef de l'État), et prévoit à terme une restauration de la monarchie après la mort du dictateur Francisco Franco. Seuls les chefs de famille peuvent voter lors de ce référendum. La nouvelle Constitution est approuvée officiellement par 98,1 % des votants. Franco se nomme lui-même chef du gouvernement, exerçant cette fonction conjointement avec celle de chef de l'État.