Ligne Shinkansen Tōkaidō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ligne Shinkansen Tōkaidō
Ligne de Tokyo à Shin-Osaka
⇒ Voir la carte de la ligne ⇐
Carte de la ligne
⇒ Voir l'illustration ⇐
Une rame Shinkansen série N700 sur la ligne Shinkansen Tōkaidō devant le Mont Fuji.
Pays Drapeau du Japon Japon
Villes desservies Tokyo, Yokohama, Nagoya, Kyoto, Osaka
Historique
Mise en service 1964
Concessionnaires JNR (1964 – 1987)
JR Central (depuis 1987)
Caractéristiques techniques
Longueur 515,4 km
Vitesse maximale
commerciale
285 km/h
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification 25 kV – 60 Hz
Nombre de voies Double voie
Signalisation ATC-NS
Trafic
Propriétaire JR Central
Exploitant(s) JR Central
Trafic Shinkansen

La ligne Shinkansen Tōkaidō (東海道新幹線, Tōkaidō Shinkansen[1]?) est une ligne à grande vitesse japonaise, affectée au transport de voyageurs entre Tokyo et Osaka. Inaugurée en 1964, il s'agit de la plus ancienne ligne à grande vitesse dans le monde, et de la plus fréquentée du Japon avec 450 000 passagers par jour en 2016[2] .

Historique[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

Les années suivant la Seconde Guerre mondiale ont été marquées par un regain rapide de l'économie au Japon. Cette croissance économique a généré une forte augmentation de la demande de transport de passagers et de marchandises.

Pour répondre à l'augmentation du trafic, la ligne historique Tōkaidō reliant Tokyo à Osaka est électrifiée en 1956. Mais cela se montre insuffisant et la ligne reste saturée.

Décision[modifier | modifier le code]

Une commission gouvernementale est mise sur pied en 1958, dans le but de trouver une solution permettant d'augmenter le trafic de passagers. Trois choix sont évalués :

Bien qu'étant la plus coûteuse à implémenter, la dernière solution fut retenue, signant la naissance de la ligne Shinkansen Tōkaidō.

Choix techniques[modifier | modifier le code]

Les choix techniques utilisés sur cette ligne font d'elle la première ligne à grande vitesse au monde, et marquent le début de la grande vitesse ferroviaire.

Alimentation électrique[modifier | modifier le code]

L'alimentation des trains au Japon se fait habituellement avec une tension continue de 1,5 kV.

La puissance électrique utilisée pour tracter une rame de Shinkansen est telle (près de 9 MW), que le courant résultant rendrait la distribution électrique sous 1,5 kV problématique. La solution à ce problème consiste à utiliser une tension électrique supérieure.

Le mode d'électrification retenu fut donc une tension de 25 kV alternative à fréquence industrielle (60 Hz dans cette partie du Japon).

Signalisation en cabine[modifier | modifier le code]

Avec une vitesse de croisière à l'origine de 210 km/h, la reconnaissance de la signalisation placée le long de la voie devient problématique, ce qui nécessite de remonter les informations de signalisation directement à la cabine du conducteur.

Construction[modifier | modifier le code]

Page de calendrier annonçant le début du Shinkansen en octobre 1964.

La construction de la ligne Shinkansen Tōkaidō a débuté en 1959 et s'est achevée en 1964. Le service commercial a été inauguré le 1er octobre 1964, quelques jours avant les Jeux olympiques de Tokyo de 1964.

Exploitation[modifier | modifier le code]

Cette ligne était exploitée par l'entreprise publique Japanese National Railways (JNR) jusqu'en 1987, date à laquelle JNR fut privatisée et découpée géographiquement pour donner naissance à 7 compagnies. Depuis 1987, la compagnie JR Central basée à Nagoya possède et exploite la ligne.

En 2017, la ligne Shinkansen Tōkaidō a rapporté plus de 1 200 milliards de Yen[2].

Services[modifier | modifier le code]

Les trains sillonnant la ligne Shinkansen Tōkaidō sont répartis en trois types de services :

  • Nozomi (のぞみ, signifiant espoir), qui ne desservent que les six plus grandes gares de la ligne (Tokyo, Shinagawa, Shin-Yokohama, Nagoya, Kyoto et Shin-Osaka) ;
  • Hikari (ひかり, signifiant lumière), qui s'arrêtent à ces six gares, plus d'autres gares de moyenne importance (la desserte varie selon les trains) ;
  • Kodama (こだま, signifiant écho), qui s'arrêtent à toutes les gares.


La vitesse de croisière maximale est de 285 km/h. Le trajet de Tokyo à Shin-Osaka (515,4 km) est parcouru en 2 heures 22 par les services Nozomi[3].

En 2017, 365 liaisons ont été programmées quotidiennement, dont 217 Nozomi, 65 Hikari et 83 Kodama[2].

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Shinkansen série 700.
Shinkansen série N700.

En mars 2017, le matériel roulant de la JR Central circulant sur la ligne se compose de 133 rames, toutes de 16 voitures[2] :

La ligne a aussi été parcourue par les Shinkansen série 0 de 1964 à 1999, les Shinkansen série 100 de 1985 à 2003, les Shinkansen série 300 de 1992 à 2012 et les Shinkansen série 500 de 1997 à 2010.

Trafic[modifier | modifier le code]

En 2014, le trafic annuel de la ligne Shinkansen Tōkaidō était de 155 millions de passagers. Le retard moyen est estimé à moins d'une minute[4].

Liste des gares[modifier | modifier le code]

Gare Distance
depuis Tokyo
(km)
Services Correspondances (Réseaux / Lignes) Ville Préfecture
Tokyo
東京
0 N H K Chiyoda Tokyo
Shinagawa
品川
6,8 N H K
  • JR East : Yamanote, Keihin-Tōhoku, Tōkaidō, Yokosuka
  • Keikyū : Keikyū
Minato
Shin-Yokohama
新横浜
25,5 N H K Yokohama Kanagawa
Odawara
小田原
76,7 H K Odawara
Atami
熱海
95,4 H K
  • JR East : Tōkaidō (direction Tokyo), Itō
  • JR Central : Tōkaidō (direction Nagoya)
Atami Shizuoka
Mishima
三島
111,3 H K
  • JR Central : Tōkaidō
  • Réseau Izuhakone : Sunzu
Mishima
Shin-Fuji
新富士
135,0 K Fuji
Shizuoka
静岡
167,4 H K Shizuoka
Kakegawa
掛川
211,3 K
  • JR Central : Tōkaidō
  • Tenryū Hamanako Railroad : Tenryū Hamanako
Kakegawa
Hamamatsu
浜松
238,9 H K
  • JR Central : Tōkaidō
  • Entetsu : Enshū
Hamamatsu
Toyohashi
豊橋
274,2 H K Toyohashi Aichi
Mikawa-Anjō
三河安城
312,8 K
  • JR Central : Tōkaidō
Anjō
Nagoya
名古屋
342,0 N H K Nagoya
Gifu-Hashima
岐阜羽島
367,1 H K
  • Meitetsu : Hashima
Hashima Gifu
Maibara
米原
408,2 H K Maibara Shiga
Kyoto
京都
476,3 N H K Kyoto Kyoto
Shin-Osaka
新大阪
515.4 N H K Osaka Osaka

N : Nozomi - H : Hikari - K : Kodama

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Littéralement, « nouvelle ligne principale de la route côtière de l'Est »
  2. a b c et d (en) JR Central, « Central Japan Railway Company Annual Report 2017 » [« Rapport annuel JR Central 2017 »] [PDF], sur http://english.jr-central.co.jp (consulté le 26 septembre 2018)
  3. (en) JR Central, « About Shinkansen - High speed » [« Au sujet des Shinkansen - Grande vitesse »], sur http://english.jr-central.co.jp (consulté le 26 septembre 2018)
  4. (en) JR Central, « About Shinkansen - Outline » [« Au sujet des Shinkansen - Grandes lignes »], sur http://english.jr-central.co.jp (consulté le 26 septembre 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]