California High-Speed Rail

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

California
High-Speed Rail
Image illustrative de l’article California High-Speed Rail
Logo du projet

Image illustrative de l’article California High-Speed Rail
Représentation du train.

Situation Drapeau de la Californie Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Type Réseau de lignes à grande vitesse
Entrée en service Prévue en
Longueur du réseau 840 km (Phase 1)
1 300 km (Phase 2)
Gares 27
Écartement des rails 1435 mm
Exploitant Deutsche Bahn
Site internet hsr.ca.gov
buildhsr.com
Vitesse maximale 350 km/h

Image illustrative de l’article California High-Speed Rail
Carte figurant le tracé prévu du California High-Speed Rail. Le Desert Xpress devrait à terme être connecté au réseau pour offrir une liaison directe entre Los Angeles et Las Vegas.

Le California High-Speed Rail est un réseau de lignes à grande vitesse actuellement en construction en Californie, État de l'Ouest américain.

Il doit relier San Diego, au sud, aux villes de San Francisco et Sacramento, situées au nord. Il s'agit d'un tracé unique desservant d'abord Los Angeles, Bakersfield et Fresno avant de se séparer en deux branches à hauteur de Merced. D'une longueur totale de plus de 1 100 kilomètres, le chantier est lancé en 2012 après approbation du gouverneur démocrate Jerry Brown. Le réseau projette d'être exploité en une ligne unique. La construction a commencé en 2015 après une cérémonie d'inauguration à Fresno. L'achèvement du premier segment d'exploitation entre la gare de San José Diridon et Bakersfield est prévu en 2029, et la première phase entre San Francisco et Anaheim devrait être achevée en 2033. Les extensions de la phase 2 à Sacramento et San Diego sont encore en cours de planification.

La California High-Speed Rail Authority (CHSRA) estime que 90 à 100 millions de passagers pourraient emprunter le réseau une fois sa réalisation terminée.

Le projet devrait coûter 77,3 milliards de dollars[1].

Le 12 février 2019, le gouverneur Gavin Newsom annonce que le segment de la vallée centrale allant de Bakersfield à Merced (177 kilomètres - 110 miles) serait terminé, mais que le reste du système serait reporté indéfiniment en raison des dépassements de coûts et des retards[2],[3]. Le coût du segment Bakersfield à Merced est estimé à $12 400 000 000[4],[5],[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Brian Doherty, « California Bullet Train: Now 5 Years Later and $13 Billion More Expensive », Reason,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. (en-US) Sophia Bollag, « ‘Let’s be real.’ Gavin Newsom says he’ll cut back on California’s high speed rail plan », The Sacramento Bee,‎ (ISSN 0890-5738, lire en ligne, consulté le )
  3. Phil Willon et Taryn Luna, « Gov. Gavin Newsom pledges to scale back high-speed rail and twin-tunnels projects in State of the State speech », sur Los Angeles Times, (consulté le )
  4. (en) « Trump administration cancels $ 929-million grant for California bullet train », LAT,‎ (lire en ligne, consulté le ) :

    « The rail authority's most recent business report projected that costs for current construction in the Central Valley has jumped an additional $ 1.8 billion to $ 12.4 billion, a segment for which originally cost $ 6 billion »

  5. (en) Ralph Vartabedian, « California bullet train cost surges by $2.8 billion: 'Worst-case scenario has happened' », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. (en) Tim Sheeha, « Cost of high-speed rail project in the Valley leaps by $2.8 billion », Fresno Bee,‎ (lire en ligne, consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]