Portail:Préfecture de Gifu

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portail   Catégories   Index   Dernières modifications   Projet   Discussion

Portail de la


préfecture de Gifu

Drapeau de la préfecture de Gifu
Bienvenue sur le portail de la préfecture de Gifu de Wikipédia !

Ce portail est dédié à la préfecture de Gifu au Japon.

191 articles sont actuellement liés au portail de la préfecture de Gifu

linkProjet:Japon Participer


Si vous souhaitez participer à la rédaction et à l'amélioration des articles sur la préfecture de Gifu, vous êtes invité à visiter son projet Fairytale filenew2.png Pour laisser un message, cliquez ici.


Présentation[modifier]

Carte de la préfecture de Gifu.

La préfecture de Gifu (岐阜県, Gifu-ken?) est une préfecture du Japon située au centre de la région du Chūbu, dans les Alpes japonaises. Elle mesure 10 598 km2, pour une population de 2 millions d'habitants, dont 411 129 dans sa capitale Gifu.

Villages historiques de Shirakawa-gō et Gokayama.


Lumière sur[modifier]

Soixante-neuf stations du Kiso Kaidō : page de titre de la série d'estampes ukiyo-e.

Les Soixante-neuf Stations du Kiso Kaidō (木曾街道六十九次, Kiso Kaidō Rokujūkyū-tsugi?) sont une série d'estampes japonaises ukiyo-e créées par Utagawa Hiroshige et Keisai Eisen entre 1834-1835 et 1842. Cette série représente l'ensemble des étapes de la grande route de Kiso Kaidō, allant de Edo (Tōkyō), où réside alors le shogun, à Kyōto, où réside l'empereur.

La série compte au total soixante-et-onze estampes horizontales (yoko-e), de format ōban (les soixante-neuf stations proprement dites, auxquelles il faut ajouter le point de départ, Nihonbashi, à Edo, ainsi que la deuxième estampe, consacrée à la station Nakatsugawa-juku). Il y a de plus une page de titre.

Le nom utilisé en principe pour la route du Kiso Kaidō était le Nakasendō, ce qui fait que l'on parle parfois des soixante-neuf stations du Nakasendō. Cette série d'estampes est en quelque sorte une suite de la série de Hiroshige, les « Cinquante-trois stations du Tōkaidō », qui représentait, elle, les étapes de la route du Tōkaidō, la plus célèbre du Japon.

Eisen produisit vingt-trois des stations, plus le point de départ, le Nihonbashi, Hiroshige réalisant le reste de la série du Kiso Kaidō, soit quarante-sept estampes.

Articles labellisés[modifier]

Article de qualité Articles de qualité

  • à venir...

Bon article Bons articles

Proposer un article : bon article / article de qualité

Le saviez-vous ?[modifier]

Articles au hasard[modifier]

Nous vous proposons de lire au hasard l'article :

« Minokamo »

Vous pouvez aussi retenter votre chance.

Sélection d'articles de la préfecture[modifier]

Crystal Clear app kchart.png Économie et entreprises

P culture.svg Culture

Navigation[modifier]

Portails connexes Autres projets Wikimedia
Flag of Japan.svg Japon Commons-logo.svg Commons