Portail:Préfecture de Kanagawa

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portail   Catégories   Index   Dernières modifications   Projet   Discussion

Portail de la
préfecture de Kanagawa

Drapeau de la préfecture de Kanagawa
Bienvenue sur le portail de la préfecture de Kanagawa de Wikipédia !

Ce portail est dédié à la préfecture de Kanagawa au Japon.

250 articles sont actuellement liés au portail de la préfecture de Kanagawa

linkProjet:Japon Participer


Si vous souhaitez participer à la rédaction et à l'amélioration des articles sur la préfecture de Kanagawa, vous êtes invité à visiter son projet Fairytale filenew2.png Pour laisser un message, cliquez ici.


Présentation[modifier]

Carte topographique de la préfecture de Kanagawa

La préfecture de Kanagawa (神奈川県, Kanagawa-ken?) est une préfecture du Japon située dans le sud de Tokyo. Elle mesure 2 415 km2, pour une population de 9 millions d'habitants, dont 3,6 dans sa capitale Yokohama.

Siège du pouvoir shogunal lors de l'époque de Kamakura, la préfecture connait un regain d'activité à partir du milieu du XIXe siècle. Suite à la Convention de Kanagawa, la ville de Yokohama s'ouvre au commerce avec des navires étrangers, entrainant son essor, et la base navale de Yokosuka permet elle la modernisation de la flotte militaire du Japon.

Le Daibutsu de Kamakura.


Lumière sur[modifier]

Le cuirassé Nagato en 1945.

L'attaque de Yokosuka est un raid aérien mené par la US Navy le contre l'arsenal naval de Yokosuka pendant les dernières semaines de la guerre du Pacifique.

En , la troisième flotte des États-Unis dirigée par l'amiral William F. Halsey mène une série de raids aériens et de bombardements navals contre des cibles au Japon. Alors que la plupart des navires de guerre japonais sont ancrés près de la base navale de Kure et dans la mer intérieure de Seto, le cuirassé japonais Nagato et plusieurs navires de guerre plus petits sont parqués à l'arsenal naval de Yokosuka dans la baie de Tokyo.

Le Nagato est la principale cible du raid, mais les positions anti-aériennes et d’autres navires de guerre situés à l'arsenal naval de Yokosuka sont également visés par l’attaque. D'autres avions de l'US Navy et de la Royal Navy frappent aussi des aérodromes de la région de Tokyo. Alors que le Nagato n'est que légèrement endommagé, l'aviation américaine coule un destroyer, un sous-marin et deux navires d'escorte ; elle endommage cinq petits vaisseaux. Les pilotes alliés détruisent également plusieurs locomotives et quarante-trois avions japonais. La défense antiaérienne japonaise abat douze avions américains et deux britanniques.

Après l'attaque de Yokosuka, les attaques de la flotte alliée se portent contre le corps principal de la marine impériale à Kure, puis la troisième flotte et des éléments de la Royal Navy poursuivent leurs frappes contre des cibles au Japon jusqu'à la fin des combats le .

Articles labellisés[modifier]

Article de qualité Articles de qualité

  • à venir...

Bon article Bons articles

Proposer un article : bon article / article de qualité

Le saviez-vous ?[modifier]

Article au hasard[modifier]

Nous vous proposons de lire au hasard l'article :

« Gare de Yokohama »

Vous pouvez aussi retenter votre chance.

Sélection d'articles de la préfecture[modifier]

Crystal Clear app kchart.png Économie et entreprises

Crystal Clear app Community Help.png Société

P culture.svg Culture

Navigation[modifier]

Portails connexes Autres projets Wikimedia
Flag of Japan.svg Japon Commons-logo.svg Commons