Levi Morton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Morton.
Levi Morton
Levi Morton - Brady-Handy portrait - tight 3x4 crop.jpg

Levi Morton (1824-1920)

Naissance

Shoreham (en) +
Décès
Nationalité
Langue maternelle
Activités
homme politique, diplomate +
Parti politique
Conjoint
Fonctions
-
député à la Chambre des représentants des États-Unis (d)
 précédé par Benjamin A. Willis (en)

 suivi par Roswell P. Flower (en)
-
ambassadeur des États-Unis en France
 précédé par Edward Follansbee Noyes (en)

 suivi par Robert Milligan McLane (en)
-
-
Gouverneur de New York
 précédé par Roswell P. Flower (en)

 suivi par Frank S. Black (en)
Levi P Morton-2 Signature.svg

signature

Levi Parsons Morton ( à Shoreham, dans le Vermont –  à Rhinebeck, dans l'État de New York) est un homme politique américain du XIXe siècle, élu républicain de l’État de New York, et le 22e vice-président des États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Homme d’affaires puis banquier à New York, il commence une carrière politique en 1876 en tentant de se faire élire à la chambre des représentants.

En 1878, le président Rutherford B. Hayes le fait représentant américain à l’exposition internationale de Paris.

En 1879, Morton est enfin élu à la chambre fédérale des représentants sous les couleurs républicaines.

En 1880, il refuse l’offre du candidat républicain à la présidence James Garfield, d’être son candidat pour la vice-présidence.

Morton est ensuite nommé ambassadeur des États-Unis en France de 1881 à 1885.

En 1888, il accepte d’être le candidat à la vice-présidence sur le ticket républicain au côté de Benjamin Harrison et est élu.

Morton assume les fonctions de vice-président du au .

De 1895 à 1897, il continue sa carrière politique en tant que gouverneur de New York.

Il meurt le à Rhinebeck, New York le jour de son 96e anniversaire.