Daniel D. Tompkins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Daniel D. Tompkins
Daniel D Tompins by John Wesley Jarvis.jpg
Fonctions
Vice-président des États-Unis
-
Gouverneur de New York
-
John Tayler (en)
Représentant des États-Unis
Membre de l’assemblée de l’État de New York
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 50 ans)
Tompkinsville (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Formation
Activités
Fratrie
Caleb Tompkins (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Autres informations
Religion
Parti politique
Membre de
Coat of Arms of Daniel D. Tompkins.svg
blason
signature de Daniel D. Tompkins
signature
Daniel D. Tompkins Memorial.JPG
plaque commémorative
Daniel D Tompkins vault cover.jpg
Vue de la sépulture.

Daniel D. Tompkins () est un entrepreneur, juriste, membre du Congrès, gouverneur de l'État de New York et le sixième vice-président des États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tompkins nait à Fox Meadows (actuellement Scarsdale) dans l’État de New York. Ses parents, Jonathan Griffin Tompkins et Sarah Ann Hyatt, sont issus de la classe moyenne[1]. Il est diplômé de Columbia en 1795, étudie le droit et est admis au barreau de New York en 1797.

Tompkins est membre de la convention constitutionnelle de l’État en 1801, membre de l’assemblée d’État en 1803 et élu à la Chambre des représentants, mais il démissionne avant le début du mandat pour siéger à la cour suprême[2] de l’État de New York, poste qu’il occupe de 1804 à 1807. Il est gouverneur de New York de 1807 à 1817. Il soutient la politique étrangère du président Thomas Jefferson et de son successeur[1], mais refuse le poste de Secrétaire d’État que lui propose James Madison. Il est élu vice-président sur le ticket républicain-démocrate de 1816 avec James Monroe comme président. Le même ticket étant réélu en 1820, il occupe le poste du au .

En 1820, alors qu'il est encore vice-président, il brigue le poste de nouveau le poste de gouverneur de New York contre le sortant DeWitt Clinton. L'élection a lieu en  ; Tompkins est battu, n'obtenant que 45 900 voix contre 47 447 à son adversaire[1].

En 1815, Tompkins établit sur la côte est de Staten Island un hameau qui deviendra le quartier de Tompkinsville. Dans les environs, il construit en 1817 un quai le long de la berge et fournit une liaison quotidienne par ferry à vapeur entre Staten Island et Manhattan. Tompkins préside la convention constitutionnelle de l’État de 1821.

Au début de la carrière de Tompkins, Washington Irving, le déclarait comme « l'un des hommes les plus dignes que j'aie jamais connus ... honnête, franc, prompt, infatigable[1]. » Au cours du temps, sa mauvaise santé et ses difficultés financières le font glisser dans l'alcoolisme[1]. Il meurt à Tompkinsville trois mois après la fin de son mandat de vice-président et est enterré à New York.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Certains témoignages[Qui ?] disent que le second prénom de Daniel Tompkins était Decius. Cependant, d’autres pensent que le D n’est qu’une initiale sans signification qu’il a ajouté lui-même lorsqu’il était étudiant à Columbia pour se distinguer d’un autre Daniel Tompkins.
  • En à peine plus de trois mois, Tompkins fut le vice-président qui décéda le plus rapidement après la fin de son mandat.

Hommages[modifier | modifier le code]

Un comté et une ville de l’État de New York portent son nom, ainsi que le Tompkins Square Park de l’East Village à New York.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e https://www.senate.gov/artandhistory/history/common/generic/VP_Daniel_Tompkins.htm
  2. Contrairement à la plupart des autres États, la cour suprême de New York n’en est pas la plus haute autorité judiciaire : voir New York Supreme Court et New York Court of Appeals (en)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :