Thomas Hendricks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hendricks.
Thomas Hendricks
Illustration.
Thomas Andrews Hendricks vers 1870.
Fonctions
21e vice-président des États-Unis
Président Grover Cleveland
Gouvernement Administration Cleveland I
Prédécesseur Chester A. Arthur
Successeur Levi Morton
Gouverneur de l'Indiana
Prédécesseur Conrad Baker (en)
Successeur James D. Williams (en)
Sénateur des États-Unis
représentant l'Indiana
Prédécesseur David Turpie (en)
Successeur Daniel D. Pratt (en)
Représentant des États-Unis
Circonscription 6e district de l'Indiana
Prédécesseur Willis A. Gorman (en)
Successeur Lucien Barbour (en)
Circonscription 5e district de l'Indiana
Prédécesseur William J. Brown (en)
Successeur Samuel W. Parker (en)
Biographie
Nom de naissance Thomas Andrews Hendricks
Date de naissance
Lieu de naissance près de Zanesville (Ohio, États-Unis)
Date de décès (à 66 ans)
Lieu de décès Indianapolis (Indiana, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Conjoint Eliza C. Morgan
Diplômé de Hanover College (en)
Profession Juriste

Signature de Thomas Hendricks

Thomas Hendricks
Vice-présidents des États-Unis

Thomas Andrews Hendricks, né le près de Zanesville (Ohio) et mort le à Indianapolis (Indiana), est un homme politique américain. Membre du Parti démocrate, il est représentant de l'Indiana entre 1851 et 1855, sénateur du même État entre 1863 et 1869, gouverneur du même État entre 1873 et 1877 puis vice-président des États-Unis en 1885 dans la première administration du président Grover Cleveland.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thomas A. Hendricks naît le près de Zanesville dans l'État américain de l'Ohio, mais ses parents déménagent en Indiana en 1820. Diplômé en droit en 1841, il est admis au barreau en 1843. Il épouse Eliza C. Morgan en 1845[1].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Élu à la Chambre des représentants de l'Indiana en 1848, Thomas Hendricks est ensuite élu à la chambre au Congrès américain sous les couleurs du Parti démocrate en 1851. En 1854, il perd son siège. En 1860, il tente une première fois de se faire élire au poste de gouverneur de l'Indiana mais est battu. De 1863 à 1869, il occupe les fonctions de sénateur de l'Indiana au Congrès américain. En 1872, il parvient à être élu gouverneur de l'Indiana, et exerce cette fonction jusqu'en 1877.

En 1876, Thomas Hendricks est le colistier sur le ticket démocrate mené par Samuel Tilden, mais c'est le républicain Rutherford B. Hayes qui est élu. Il est finalement élu 21e vice-président des États-Unis en 1884 avec la victoire du ticket démocrate mené par Grover Cleveland. Il entre en fonction le mais meurt quelques mois plus tard à Indianapolis le 25 novembre 1885[1]. Il y est enterré au cimetière de Crown Hill[2]. Le siège de vice-président reste vacant jusqu'à l'élection présidentielle suivante, où il est pourvu par Levi Morton.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Thomas A. Hendricks, 21st Vice President (1885) », sur site du Sénat américain
  2. (en) « Thomas Hendricks Gravesite », sur PresidentsUSA.net

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]