Jane D. Hartley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hartley.
Jane D. Hartley
Description de l'image JaneDHartley.jpg.
Naissance (67 ans)
Waterbury, Connecticut
(États-Unis)
Profession
Conjoint
Ralph Schlosstein

Ambassadeur des États-Unis en France

Paris (France)

Prédécesseur Charles Rivkin

Jane Dorothy Hartley, née le à Waterbury, est une femme d'affaires et diplomate américaine. Elle est ambassadrice des États-Unis en France et à Monaco de 2014 à 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hartley est nommée ambassadrice en France en mai 2014[1],[2],[3].

Jane Hartley aux côtés de John Kerry et Laurent Fabius.

En juin 2015, à la suite de l'affaire des révélations sur l'espionnage américain de dirigeants politiques français, la présidente de la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale Élisabeth Guigou invite Jane Hartley à venir devant les députés mais l'ambassadrice refuse de venir s'exprimer devant la commission[4].

Le 13 septembre 2016, Wikileaks diffuse des fuites sur le Comité national démocrate (DNC) provenant de l'équipe de hackers Guccifer 2.0 (en) qui venait de participer via streaming à une conférence de cybersécurité à Londres[5]. Ainsi, 678,4 mégaoctets de documents ont été partagés détaillant les donations et coordonnées de donateurs[6]. Un nombre conséquent des donateurs les plus importants est promu à des hautes positions politiques ou diplomatiques, dont Jane D. Hartley, qui par ce système type dit de pay to play, a donné 605 000 dollars au DNC, avant sa nomination par le président Barack Obama à l'ambassade des États-Unis en France et à Monaco[7].

Le 16 janvier 2017, le président de la République François Hollande lui remet les insignes de commandeur de la Légion d'honneur[8].

Elle quitte ses fonction le , la veille de l'investiture de Donald Trump.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :