Schuyler Colfax

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Colfax.

Schuyler Colfax
Illustration.
Fonctions
17e vice-président des États-Unis

(4 ans)
Élection 3 novembre 1868
Président Ulysses S. Grant
Gouvernement Administration Grant
Prédécesseur Andrew Johnson
Successeur Henry Wilson
25e président de la Chambre des représentants des États-Unis

(5 ans, 2 mois et 24 jours)
Prédécesseur Galusha A. Grow
Successeur Theodore M. Pomeroy (en)
Représentant des États-Unis

(13 ans, 10 mois et 27 jours)
Circonscription 9e district de l'Indiana
Prédécesseur Norman Eddy (en)
Successeur John P. C. Shanks (en)
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance New York (États-Unis)
Date de décès (à 61 ans)
Lieu de décès Mankato (Minnesota, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti whig (avant 1854)
Parti républicain (après 1854)
Conjoint Ellen Maria Colfax

Signature de

Schuyler Colfax
Vice-présidents des États-Unis

Schuyler Colfax, né le à New York et mort le à Mankato (Minnesota), est un homme d'État américain. Membre du Parti républicain, il est représentant de l'Indiana entre 1855 et 1869, président de la Chambre des représentants entre 1863 et 1869 puis vice-président des États-Unis entre 1869 et 1873 dans l'administration du président Ulysses S. Grant.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1836, il accompagne ses parents dans l'Indiana.

Correspondant judiciaire pour l'Indiana State Journal, il commence sa carrière politique au sein du Parti whig.

Membre de la convention constitutionnelle de l'État en 1850, il échoue dans sa tentative de se faire élire à la Chambre des représentants.

Rallié au Parti républicain après un passage chez les Know Nothing, il est finalement élu en 1855 à la Chambre des représentants, où il siège jusqu'en 1869, et dont il est le président à partir de 1863.

En 1868, il est élu vice-président des États-Unis sur le ticket républicain dirigé par le général Ulysses S. Grant.

Il exerce cette fonction du au . Ayant compté parmi les « députés du chemin de fer », qui recevaient des compagnies ferroviaires des actions quasi-gratuites et adaptaient la loi à leurs intérêts (privatisations, subventions, etc.)[1], il est éclaboussé par le scandale et échoue à obtenir une nouvelle investiture en 1872 pour le second mandat de Grant.

Il meurt le à Mankato (Minnesota), et est enterré au cimetière de South Bend (Indiana).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Frank Browning et John Gerassi, Histoire criminelle des États-Unis, Nouveau monde, , p. 288.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Ovando James Hollister, Life of Schuyler Colfax, New York, Funk & Wagnalls, (OCLC 1370045).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]