Ladern-sur-Lauquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lauquet (homonymie).

Ladern-sur-Lauquet
Ladern-sur-Lauquet
Place de l'église à Ladern-sur-Lauquet
Blason de Ladern-sur-Lauquet
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aude
Arrondissement Limoux
Canton Limoux
Intercommunalité Communauté de communes du Limouxin
Maire
Mandat
Raymond Cabanne
2014-2020
Code postal 11250
Code commune 11183
Démographie
Gentilé Ladernois
Population
municipale
267 hab. (2016 en augmentation de 3,89 % par rapport à 2011)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 06′ 21″ nord, 2° 21′ 09″ est
Altitude Min. 176 m
Max. 623 m
Superficie 24,64 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aude

Voir sur la carte administrative de l'Aude
City locator 14.svg
Ladern-sur-Lauquet

Géolocalisation sur la carte : Aude

Voir sur la carte topographique de l'Aude
City locator 14.svg
Ladern-sur-Lauquet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ladern-sur-Lauquet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ladern-sur-Lauquet

Ladern-sur-Lauquet est une commune française, située dans le département de l'Aude en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Ladernois.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située sur la Méridienne verte dans les Corbières sur le Lauquet.

D'après des calculs de l'IGN publiés en 2016, le centre géographique du département de l'Aude est situé dans la commune[1].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Ladern-sur-Lauquet[2]
Leuc Villefloure Mas-des-Cours
Verzeille Ladern-sur-Lauquet Fajac-en-Val
Saint-Hilaire Greffeil Villar-en-Val

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'origine la plus communément admise du nom est aladèrn qui, en occitan, désigne le nerprun alaterne, du latin alaternus. Il a été modifié en Ladern, puis Ladern-sur-Lauquet.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1150, une partie du territoire de Ladern appartenait à Roger 1er de Carcassonne, vicomte de Carcassonne, l'autre partie dépendant du monastère des filles de Rieunette. Ladern alors un lieu fortifié qu'on appelait Castrum Aladernum.

A la suite de la croisade des Albigeois les terres, les seigneuries, les grands revenus furent partagés entre les capitaines et les soldats. Ladern échut à Raymond de Saverdun, et resta aux parents de ce dernier pendant près d'un siècle.

Les familles Petri de Fanjeaux, en 1295, de la Jugie, en 1397, de Voisin en 1663, acquirent successivement en partie la seigneurie de Ladern, dont l'autre partie était toujours entre les mains des religieuses de Rieunette.

En 1629, Gabrielle de la Tour de Bonaffos était dame de Ladern.

En 1652, Alexandra Paul de Siran, acheta la coseigneurie de Ladern, qui, en 1662, passa à son frère Antoine de Guérin. Les de Siran, après avoir été pendant plusieurs siècles les seigneurs de Cavanac, de Leuc et autres lieux, quittèrent la contrée en 1769 pour aller se fixer dans le Nord.

En 1771, la terre de Ladern passa entre les mains des de Soubiran, dont l'aîné fut l'ami et le protecteur de Pierre Hyacinthe-Azaïs.[3]

En 1789, Joseph Ayrolles et Antoine de Foucaud deviennent coseigneurs de Ladern.


Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 En cours Guy Limouzi[4]    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6]. En 2016, la commune comptait 267 habitants[Note 1], en augmentation de 3,89 % par rapport à 2011 (Aude : +2,24 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
428476490558511521523507474
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
478452405379440446413427419
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
379443401377327348357302268
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
235201191184199228250253255
2016 - - - - - - - -
267--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Ladern-sur-Lauquet Blason D'or à un rustre de sable.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-François Hangouët, « Quels sont les centres des 96 départements métropolitains ? », IGN Magazine, no 82,‎ avril-mai-juin 2016, p. 15 (lire en ligne, consulté le 17 août 2017).
  2. Carte IGN sous Géoportail
  3. Francis Poudou, Canton de SAINT-HILAIRE, 11100 Narbonne, Vilatges Al Pais- Ciném'Aude 2000 (ISBN 2-9508178-5-8), Pages 215
  4. Site officiel de la préfecture de l‘Aude - liste des maires (doc pdf)
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.