Brugairolles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brugairolles.

Brugairolles
Brugairolles
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aude
Arrondissement Limoux
Canton La Piège-au-Razès
Intercommunalité Communauté de communes du Limouxin
Maire
Mandat
Alain Labatut
2014-2020
Code postal 11300
Code commune 11053
Démographie
Gentilé Brugairollaises, Brugairollais
Population
municipale
268 hab. (2016 en augmentation de 5,1 % par rapport à 2011)
Densité 32 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 07′ 32″ nord, 2° 09′ 33″ est
Altitude Min. 184 m
Max. 386 m
Superficie 8,47 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Brugairolles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Brugairolles
Liens
Site web http://communes-du-limouxin.fr/brugairolles

Brugairolles est une commune française, située dans le département de l'Aude en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Brugairollais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située dans le Razès sur le Sou, versant sud du massif de la Malepère (vignobles), à proximité de Limoux.

Ce village est l'une des « circulades » de l'Aude.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Brugairolles[1]
Montréal Villarzel-du-Razès
Cailhau Brugairolles
Cambieure Routier Malviès

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la commune représente l'occitan brugairòla qui désigne un champ de bruyères[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Brugairolles Blason D'argent aux trois fusées de gueules accolées en fasce.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2002   Elisabeth Oddero PS  
2001 2002 Jean Broquin Sans étiquette  
1989 2001 Bernard Gineste PS  
1959 1989 Roger Guitard PS  
1950 1959 Joseph Rieux    
1945 1950 Joseph Calmet    
1944 1945 Lucien Gabelle   Président Comité de Libération et Maire
1943 1944 Jean-François Poudou   président délégation spéciale
1937 1943 Pierre Lhère    
1936 1937 Eugène Gayda    
1921 1936 Pierre Rieux    
1920 1921 Edouard Calmet    
1919 1920 Eugène Gayda    
1914 1919 Benjamin Vidal   Adjoint faisant fonction de maire : Eugène Gayda maire mobilisé.
1913 1914 Eugène Gayda    
1899 1913 Théodore Tailhan    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2016, la commune comptait 268 habitants[Note 1], en augmentation de 5,1 % par rapport à 2011 (Aude : +2,24 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
500402460409463500535477444
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
431408370360337354384329315
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
344331318323333338316290249
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
252267221199207196236242248
2013 2016 - - - - - - -
260268-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château de Brugairolles (XIIe -XVIIIe) Propriété privée
  • Église Saint Julien et Sainte Basilisse XIXe siècle (vitraux et peintures murales récemment restaurées).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Philippe Collage
  • David Ferriol, joueur et international de rugby à XIII.
  • Yohan Delpech, fondateur du Festival du dessin d'humour et de la caricature, dessinateur humoristique connu sous le nom de "YDEL"

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Louis Alibert : Dictionnaire occitan-français (IEO, Toulouse 1966-1976).
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :