L'Amérique française (bande dessinée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Amérique française
1er album de la série Petite Histoire des colonies françaises
Scénario Grégory Jarry
Dessin Thomas Dupuis (Otto.T)
Genre(s) Franco-belge
Histoire
Humour
Politique

Thèmes Colonisation française
Personnages principaux Charles de Gaulle
Lieu de l’action Colonies françaises d'Amérique
Époque de l’action XVIe siècle à 1804

Pays Drapeau de la France France
Langue originale Français
Éditeur FLBLB
Première publication 2006
ISBN 978-2-914553-97-1
Albums de la série Petite Histoire des colonies françaises

L'Amérique française est le 1er album de la série de bande dessinée Petite Histoire des colonies françaises.

Il a gagné le prix Tournesol en 2007 au Festival d'Angoulême.

Description[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans ce premier tome, Gregory Jarry et Otto T. nous font découvrir l'histoire de la colonisation française des Amériques et de la formation de l'Empire colonial français et du premier espace colonial français. Nous assistons à l'origine de la rivalité franco-anglaise, à la colonisation de la Floride, à la découverte et la colonisation du Canada et la fondation de Québec, à la colonisation de la Louisiane, à celle des Antilles, puis à l'effondrement de l'Empire colonial français des Amériques.

Ce tome traverse huit siècles d'histoire de France, depuis la mort d'Édouard le Confesseur en 1066 jusqu'à l'indépendance d'Haïti le .

Personnages[modifier | modifier le code]

L'histoire de la colonisation dans ce premier tome est racontée par l'image d'un Charles de Gaulle gros et portant une barbe. De nombreux personnages historiques font leur apparition : Guillaume le Conquérant, Philippe le Bel, Jacques Cartier, Henri IV, Louis XIV, Benjamin Franklin, Toussaint Louverture, Napoléon Bonaparte.

Analyse[modifier | modifier le code]

Les deux auteurs abordent la première partie de l'histoire coloniale française avec un ton critique très empreint d'ironie. Les peuples autochtones de l'Amérique du Nord sont invariablement appelés « indiens » et parlent en pidgin stéréotypé (« Ça, wien du tout ! Ça scowbut ! »).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]