Côte d'Ivoire (colonie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Côte d'Ivoire

1893–1960

Drapeau
Informations générales
Statut Protectorat français (1843-1893)
Colonie française (1893-1946)
Territoire d'outre-mer (1946-1958)
Capitale Bingerville (1893-1934)
Abidjan (1934-1960)
Langue(s) Français
Religion Christianisme, islam, animisme
Monnaie Franc CFA

Démographie
Gentilé Ivoirien(e)s
Superficie
Superficie (en 1893) ?
• Superficie en 1919 322 462 km2
Histoire et événements
1843 Création des comptoirs d'Assinie et de Grand-Bassam
1857 Construction du fort de Dabou
10 mars 1893 Création de la colonie
1895 Intégration à l'AOF
1919 Perte de la partie septentrionale par création de la Haute-Volta
1920 Fin des révoltes et pacification
1958 Dissolution de l'AOF
1958 Intégration à l'union Sahel-Bénin
7 août 1960 Indépendance

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La Côte d'Ivoire (Colonie) était une colonie de l'Empire colonial français qui a existé de 1893 à 1960, date à laquelle elle a pris son indépendance pour former la République de Côte d'Ivoire. Elle était des plus riches et des plus peuplées des colonies françaises en Afrique subsaharienne. La Côte d'Ivoire a une superficie de 322 462 km2. Elle est alors limitée au nord par la Haute-Volta, devenue Burkina Faso depuis, et la Fédération du Mali (aujourd'hui Mali et quelques autres pays), à l'est par le Ghana, à l'ouest par le Libéria et la Guinée et au sud par l'océan Atlantique.

Géographie[modifier | modifier le code]

Relief[modifier | modifier le code]

Le relief de la Côte d'Ivoire est peu contrasté: il se présente comme une suite de grands plateaux qui descendent par paliers successifs vers l'océan et lui donnent une apparence de planéité et d'horizontalité[1].

Végétation[modifier | modifier le code]

La Côte d'Ivoire est caractérisée par deux grands types de végétation: la forêt, qui appartient au domaine guinéen, et la savane, qui se rattache au domaine soudanais[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le décret du 10 mars 1893[modifier | modifier le code]

Les années 1800 marquent la signature de plusieurs traités de protectorats entre les européens et les peuples autochtones sur le littoral[3].

Le décret du porte création de la colonie ivoirienne avec pour premier gouverneur Luis Gustave Binger. Sa place dans l'Afrique-Occidentale française (AOF) fut précisée en 1904[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

La Côte d'Ivoire regroupe 4 grands groupes ethniques comptabilisant plus d'une soixantaine d'ethnies.

Économie[modifier | modifier le code]

Carte politique de l'Afrique de l'Ouest en 1875 montrant le comptoir de Grand-Bassam, prémisse à la colonie de Côte d'Ivoire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. MEMORIAL DE LA COTE D'IVOIRE, Edition Ami Abidjan, , 290 p., p. 43
  2. MEMORIAL DE LA COTE D'IVOIRE, Edition Ami Abidjan, , 290 p., P 49
  3. « L'histoire de la Côte d'Ivoire. », sur www.cosmovisions.com (consulté le )
  4. Éditions Larousse, « Côte d'Ivoire : histoire - LAROUSSE », sur www.larousse.fr (consulté le )