L'Alternative (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Alternative.

L'Alternative
UDI-MoDem
Image illustrative de l’article L'Alternative (France)

Fondation
Organisations politiques concernées Union des démocrates et indépendants (UDI)
Mouvement démocrate (MoDem)

Présidents à l'Assemblée nationale Philippe Vigier (UDI)
Présidents au Sénat François Zocchetto (UDI)
Présidents au Parlement européen Guy Verhofstadt (ADLE)
Représentation à l'Assemblée nationale
31 / 577
Représentation au Sénat
42 / 348
Représentation au Parlement européen
7 / 74
Idéologie Centrisme
Radicalisme
Social-libéralisme
Écologie politique
Libéralisme
Europhilie
Européisme
Affiliation européenne Parti démocrate européen
Couleurs Bleu, jaune, mauve, orange

Site Web http://www.leseuropeens.eu/

L'Alternative est une coalition électorale formée à l'automne 2013 à l'initiative de Jean-Louis Borloo et François Bayrou. Elle rassemble le parti centriste Mouvement démocrate et la fédération de partis de centre-droit Union des démocrates et indépendants.

Historique[modifier | modifier le code]

Le 5 novembre 2013, Jean-Louis Borloo, président de l'UDI, signe avec François Bayrou, président du MoDem, une charte qui unit leurs deux partis au sein d'une plate-forme politique commune, "L'Alternative", avec l'ambition de conduire des listes communes aux élections nationales, européennes et régionales. La possibilité d'une primaire commune aux partis centristes en vue de l'élection présidentielle de 2017 est également envisagée[1].

Cette coalition est la troisième force politique française en terme d'élus (en mars 2016) :

  • 31 députés ;
  • 42 sénateurs ;
  • 7 députés européens.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections européennes de 2014[modifier | modifier le code]

Pour les élections européennes de 2014, Jean-Louis Borloo et François Bayrou se sont déclarés favorables à la constitution d'une liste commune centriste, humaniste, libérale et fédéraliste. Dans chaque euro-circonscription, une liste "UDIMoDem • Les Européens • Liste soutenue par François Bayrou et Jean-Louis Borloo" est constituée. L'Alternative obtient 9,93 % des voix au niveau national, ce qui lui permet d'avoir 7 élus qui siègent tous au groupe ADLE, présidé par Guy Verhofstadt.

Voici la liste des 7 élus issus de la liste L'Alternative :

Nom Circonscription Parti Groupe parlementaire
européen
Portrait
Arthuis, Jean Jean Arthuis Ouest Alliance centriste

UDI (2014-2017) REM (depuis 2017)

ADLE Bayrou Bercy 2007-04-18 n5.jpg
Cavada, Jean-Marie Jean-Marie Cavada Île-de-France Génération Citoyens (depuis juillet 2015)
Nous Citoyens (janvier 2015 - juillet 2015)
UDI - Nouveau Centre (jusqu'en janvier 2015)
ADLE Cavada, J. M.-2518.jpg
Goulard, Sylvie Sylvie Goulard Sud-Est REM (2017)
MoDem (2014-2017)
ADLE Sylvie Goulard.JPG
Remplacée en 2017
par
Cornillet, Thierry Thierry Cornillet
UDI - Parti radical (2017)
MRSL (depuis 2017)
ADLE Thierry Cornillet.jpg
Griesbeck, Nathalie Nathalie Griesbeck Est MoDem ADLE Nathalie Griesbeck (Martin Rulsch) 1.jpg
Riquet, Dominique Dominique Riquet Nord-Ouest UDI - Parti radical (2017)
MRSL (depuis 2017)
ADLE Dominique Riquet MEP France 02.jpg
Rochefort, Robert Robert Rochefort Sud-Ouest MoDem ADLE Robert Rochefort.jpg
Sarnez Marielle de Sarnez Île-de-France MoDem ADLE Sarnez, Marielle de-1496.jpg
Remplacée en 2017
par
Lalonde, Patricia Patricia Lalonde
UDI ADLE

En janvier 2015, Jean-Marie Cavada quitte le Nouveau Centre et l'UDI, pour présider Nous Citoyens (qu'il quittera pour former Génération Citoyens quelques mois plus tard).

Lors de l'élection présidentielle de 2017, l'Alliance centriste s'est désolidarisée du soutien de l'UDI à François Fillon en apportant finalement le sien à Emmanuel Macron.

Fin 2017, le Parti radical quitte l'UDI pour fusionner avec les radicaux de gauche et créer le Mouvement radical, social et libéral.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Borloo et Bayrou alliés dans L'Alternative », sur Le Figaro, (consulté le 7 décembre 2015)