Tapura huiraatira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tāpura huiraʻatira
Image illustrative de l’article Tapura huiraatira
Logotype officiel.
Présentation
Président Édouard Fritch
Fondation
Scission de Tahoeraa Huiraatira
Fusion de A Ti'a Porinetia
Siège 41 rue Colette
Papeete
Premier vice-président Teva Rohfritsch
Secrétaire générale Nicole Bouteau
Positionnement Centre[1]
Idéologie Autonomisme
Social-libéralisme
Anti-indépendantisme[1]
Républicanisme français
Affiliation nationale Union des démocrates et indépendants (2014-2022)
La République en marche (depuis 2022)
Couleurs rouge et blanc
Site web tapurahuiraatira.org//
Présidents de groupe
Assemblée de la Polynésie française Tepuaraurii Teriitahi
Sénat Hervé Marseille (UC) et François Patriat (RDPI)
Représentation
Membres de l'Assemblée
40  /  57
Sénateurs
2  /  348
Maires de communes de plus de 10 000 habitants
39  /  48

Le Tāpura huiraʻatira (nom en tahitien, traduisible en français par « Liste du peuple »[2]), est un parti politique autonomiste de Polynésie française, fondé le sur la base du groupe parlementaire Tāpura huiraʻatira à l'Assemblée de la Polynésie française. Positionné à droite, il est présidé par Édouard Fritch, élu lors du congrès fondateur à Pirae. Sa couleur est le rouge et son logo est une pirogue dirigée vers l'est, avec deux voiles et cinq passagers, représentant les cinq archipels[3].

Le parti soutient François Fillon pour l'élection présidentielle 2017. Cependant, après l'élection d'Emmanuel Macron, tout en gardant l'étiquette Union des démocrates et indépendants (UDI) et le soutien des Républicains, les trois candidats aux législatives se présentent comme faisant partie de la majorité présidentielle et sont soutenus au second tour par En marche[4]. Il remporte les élections territoriales polynésiennes de 2018 avec 49,18 % des voix.

Tāpura soutient la candidature du président de la République française, Emmanuel Macron pour l'élection présidentielle française de 2022[5].

Fondation[modifier | modifier le code]

Au congrès fondateur assistent notamment 38 maires polynésiens, soit Marcelin Lissan (Huahine) et Dauphin Domingo (Hitiaa O Te Ra), Michel Buillard (Papeete), Philip Schyle (Arue), Damas Teuira (Mahina), Anthony Jamet (Taiarapu-Est), Wilfred Tevaearii (Taiarapu-Ouest), Tearii Alpha (Teva I Uta), Putai Taae (Papara), Jacqui Graffe (Paea), Rony Tumahai (Punaauia), Gaston Tong Sang (Bora Bora), Cyril Tetuanui (Tumaraa), Céline Temataru (Tahaa), Frédéric Riveta (Rurutu), Joachim Tevaatua (Raivavae), Hirama Hatitio (Rimatara), Benoit Kautai (Nuku Hiva), Nestor Ohu (Ua Huka), Félix Tokoragi (Makemo), Vai Gooding (Rikitea), Ernest Teagai (Tatakoto), Raymond Tekurio (Hikueru), Calixte Yip (Anaa), Mareta Mapu (Fangatau), Mautaina Taki (Napuka), Philomène Tokoragi (Nukutavake), Thérèse Ly (Reao), Tevahine Brander (Tureia), Teapehu Teahe (Takaroa), Teina Maraeura (Rangiroa), Tuhoe Tekurio (Fakarava), Reupena Taputuarai (Arutua) et Liz Haoatai, la maire de Manihi.

Direction exécutif[modifier | modifier le code]

Le Conseil politique comprend les 25 membres du Bureau exécutif, les 29 membres du groupe Rassemblement pour une majorité autonomiste (RMA) à l'assemblée de Polynésie française et les 38 maires polynésiens présents au congrès fondateur du .

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Nom Dates du mandat Notes
Édouard Fritch

Édouard Fritch

Président de la Polynésie française
Maire de Pirae
Ancien Président de l'Assemblée de la Polynésie française
Ancien vice-président de la Polynésie française
Ancien député de la 1re circonscription de la Polynésie française

Liste des premiers vice-présidents[modifier | modifier le code]

Nom Dates du mandat Notes
Teva Rohfritsch

Teva Rohfritsch

Ancien vice-président de la Polynésie française
Représentant de l'Assemblée de la Polynésie française actuel
Ancien Ministre dans le gouvernement de Gaston Flosse puis dans le Gouvernement de Oscar Temaru puis dans le Gouvernement de Gaston Tong Sang puis dans le gouvernement de Édouard Fritch.

Sénateur de la Polynésie française actuel.

Liste des secrétaires généraux[modifier | modifier le code]

Nom Dates du mandat Notes
Nicole Bouteau

Nicole Bouteau

Ancienne Ministre du Tourisme, du Travail, chargé des Transports internationaux (2017-2021)
Représentante de l'Assemblée de la Polynésie française

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections territoriales[modifier | modifier le code]

Année 1er tour 2d tour Sièges
Voix % Rang Voix % Rang
2018 53 795 43,04 1er 66 730 49,18 1er
38  /  57
2023
 /  57

Élections présidentielles polynésiennes[modifier | modifier le code]

Année Candidat 1er tour
Voix % Rang
2014 Édouard Fritch 46 80,70 1er
2018 Édouard Fritch 39 68,42  1er
2023

Élections législatives[modifier | modifier le code]

Année 1er tour 2d tour Sièges Gouvernement
Voix % Rang Voix % Rang
2017 36 312 43.35 1er 55 229 59.91 1er
2  /  577
Philippe II (2017-2020), Castex (2020-2022)
2022 30 784 35,97 % 1er 46 635 43,15 2e
0  /  577
Castex (2020-2022)

Élections municipales[modifier | modifier le code]

Élections sénatoriale de 2020[modifier | modifier le code]

Résultats des sénatoriales de 2020 en Polynésie française[6]
Candidats Partis Premier tour
Voix % Rang
Lana Tetuanui Tapura huiraatira 494 68,23 1er
Teva Rohfritsch Tapura huiraatira 494 68,23 1er

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Laurent de Boissieu, « Tapura Huiraatira (TAPURA) », sur france-politique.fr, .
  2. Iri Tumatariri, « Ce sera... le Tapura Huiraatira! », sur la1ere.francetvinfo.fr, Polynésie La Première, (consulté le ).
  3. « Le Tapura Huiraatira est né », polynésie 1re,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. « "En Marche" pour les candidats Tapura », sur www.tntv.pf, (consulté le ).
  5. « Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron toujours en tête des parrainages Outre-mer », sur TNTV Tahiti Nui Télévision, (consulté le )
  6. « Résultats des sénatoriales en Polynésie française 2020 / 2020 / Communiqués de presse / Actualités / Accueil - Les services de l'État en Polynesie française », sur www.polynesie-francaise.pref.gouv.fr (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]