Olivier Richefou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Olivier Richefou
Illustration.
Olivier Richefou en 2011
Fonctions
Président du Conseil général puis départemental de la Mayenne
En fonction depuis le
(9 ans, 9 mois et 21 jours)
Élection
Réélection
Prédécesseur Jean Arthuis
Conseiller départemental de la Mayenne
En fonction depuis le
(9 ans et 11 jours)
Élection 22 mars 2015
Réélection 27 juin 2021
Circonscription Canton de Saint-Berthevin
Prédécesseur Yannick Borde
Conseiller général de la Mayenne

(4 ans)
Circonscription Canton de Laval-Nord-Est
Prédécesseur Nicole Peu
Successeur Suppression du canton

(3 ans)
Prédécesseur Roland Houdiard
Successeur Nicole Peu
Maire de Changé
Adjoint de 1989 à 2008

(6 ans et 3 mois)
Prédécesseur Georges Heuveline
Successeur Denis Mouchel
Biographie
Date de naissance (65 ans)
Lieu de naissance Laval (Mayenne, France)
Nationalité Française
Parti politique UDI
Conjoint Françoise Richefou
Diplômé de Université de Rennes-I
Profession Avocat d'affaires

Olivier Richefou, né le à Laval, est un homme politique et avocat français membre de l'UDI, président du conseil départemental de la Mayenne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Olivier Richefou étudie au Lycée Ambroise Paré de Laval et à la faculté de droit de Rennes où il obtient une maîtrise en 1983. Il est diplômé de l'Essec en 1986[1].

Olivier Richefou est avocat d'affaires et possède un cabinet à Laval, avec François Zocchetto, sénateur UDI de la Mayenne et maire de Laval depuis les élections municipales 2014 [2].

Adjoint au maire de Changé depuis 1989, il en devient maire en 2008[3],[4]. À cette occasion, il devient également vice-président de Laval Agglomération.

En 2001, il est élu conseiller général du canton de Laval-Nord-Est, succédant à François d'Aubert, mais il est défait en 2004 par la socialiste Nicole Peu. De nouveau candidat en 2011, il reprend son siège à la gauche et rejoint dans la foulée l'Alliance centriste de Jean Arthuis. De 2011 à 2014, il est rapporteur général du budget au sein du conseil général.

Jean-Louis Borloo, Olivier Richefou et Jean Arthuis en 2014

En , il est élu président de la fédération de l'Union des Démocrates et Indépendants de la Mayenne[5].

Le , il succède à Jean Arthuis à la tête du conseil général de la Mayenne[6], il démissionne alors de ses fonctions de maire et de vice-président de Laval Agglomération[7] mais il reste 1er adjoint de la ville de Changé, chargé des finances.

Le , en pleine affaire du lait infantile contaminé, le président du conseil départemental prit parti pour l'entreprise Lactalis. Cette défense fut critiquée dès le lendemain par l'hebdomadaire Marianne qui démontra de possibles liens entre l'entreprise agroalimentaire et un membre de la famille d'Olivier Richefou[8].

En , Olivier Richefou est soupçonné de prise illégale d'intérêts à la suite d'un achat par le conseil départemental d'un bâtiment qui appartenait au PDG du groupe Actual[9] alors que ce dernier est également client du cabinet d'avocats du président du conseil départemental. Lors de sa garde à vue, Olivier Richefou nie toute forme d'illégalité dans cette transaction[10],[11].

Synthèse des mandats et fonctions[modifier | modifier le code]

Actuels[modifier | modifier le code]

  • Depuis le  : président du conseil départemental de la Mayenne.
  • Depuis le  : conseiller départemental du canton de Saint-Berthevin.
  • Depuis le  : président de l'UDI 53.
  • Depuis le  : président du service départemental d'incendie et de secours de la Mayenne (SDIS-53).
  • Depuis le  : président de la Conférence nationale des services d'incendie et de secours[12].

Anciens[modifier | modifier le code]

  • -  : maire de Changé.
  • 2008 -  : vice-président de Laval Agglomération.
  • 2008 - 2014 : président du Centre de gestion du personnel territorial de la Mayenne.
  • 2001 - 2004 ; -  : conseiller général du canton de Laval-Nord-Est

Décoration[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie du président du Conseil général de la Mayenne »
  2. Site du cabinet Zocchetto, Richefou & associés.
  3. « Olivier Richefou conduira la liste de la majorité sortante », Courrier de la Mayenne, 09/11/2007
  4. Résultats des municipales de 2008 sur le site de L'Express (consulté le 24/06/2014).
  5. Olivier Richefou élu président de l’UDI en Mayenne, le 25 mai 2013 sur le site de Ouest-France.
  6. Conseil général de la Mayenne. Jean Arthuis quitte la présidence, le 13 juin 2014 sur le site de Ouest-France.
  7. « Changé. Olivier Richefou va devoir abandonner la mairie », le 14 juin 2014 sur le site de Ouest-France.
  8. « "Le soutien inconditionnel du président UDI de la Mayenne à Lactalis n'est pas sans intérêts..." », sur Marianne.net, (consulté le )
  9. « Perquisition au conseil départemental de la Mayenne pour des soupçons de conflit d'intérêts - France Bleu », sur ici, par France Bleu et France 3, (consulté le )
  10. « Prise illégale d'intérêt : le président du Conseil départemental de la Mayenne a été entendu en garde à vue - France Bleu », sur ici, par France Bleu et France 3, (consulté le )
  11. Guillaume BOUNIOL, « Face aux policiers, le président du Département de la Mayenne nie toute prise illégale d’intérêts », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  12. « Le président », sur Lamayenne.fr, La Mayenne-le département (consulté le ).
  13. « Décret du 31 décembre 2020 portant promotion et nomination dans l'ordre national de la Légion d'honneur », sur www.legifrance.gouv.fr (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]