Patricia Lalonde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lalonde.

Patricia Lalonde
Illustration.
Fonctions
Députée européenne
En fonction depuis le
(2 ans, 1 mois et 4 jours)
Circonscription Île-de-France
Législature 8e
Groupe politique ADLE
Prédécesseur Marielle de Sarnez
Biographie
Date de naissance (66 ans)
Nationalité française
Parti politique GE puis UDI
Conjoint Brice Lalonde (depuis les années 1980)
Religion catholique

Patricie Marie Raynaud, dite Patricia Lalonde, née le à Arès (Gironde)[1], est une femme politique française, membre de l'Union des démocrates et indépendants (UDI).

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Patricia Lalonde suit des études de droit, qu'elle arrête dès ses 20 ans[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Après avoir travaillé pour Le Sauvage et enchaîné les « petits boulots », elle devient déléguée à la communication de Génération écologie[2] en 1992[3]. La même année, elle est candidate aux élections régionales de 1992 à Paris, en dernière position sur la liste GE[4]. Elle travaille ensuite dans la publicité pour Actuel ou Libération[2].

En 2007, elle est représentante de la Fondation Massoud en France[5].

Elle est chercheuse à l'Institut prospective et sécurité en Europe (IPSE) et secrétaire générale de Mobilisation for Elected Women in Afghanistan (MEWA), ex-Solidarité Panjshir[5], une organisation non gouvernementale[6].

Patricia Lalonde est membre de l'Union des démocrates et indépendants (UDI). Le , elle devient députée européenne en remplacement de Marielle de Sarnez, nommée ministre chargée des Affaires européennes dans le gouvernement Édouard Philippe. Elle est membre du groupe Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe[7].

Patricia Lalonde est connue comme apologiste du régime d'Aliyev en Azerbaïdjan. Suite aux critiques du Parlement européen sur la répression aux droits de l'homme et l'oppression des médias libres en Azerbaïdjan[8], Lalonde a fait une déclaration : "Le Parlement européen opprime trop l'Azerbaïdjan". En outre, elle a également qualifié de "compréhensible" la restriction de la liberté de la presse imposée par l'Azerbaïdjan[9].

Lalonde est également membre du comité de « Global Network for Rights and Development » (GNRD) une ONG controversée. Lalonde a participé à une "mission d'enquête" en Azerbaïdjan, représentant le GNRD. On ne sait pas qui a financé la mission, mais à son retour, le GNRD a salué la situation des droits des femmes et de l'égalité des sexes en Azerbaïdjan. La déclaration se lit comme suit : "Les efforts remarquables de l'Azerbaïdjan, seul pays musulman du voisinage oriental, doivent être reconnus et encouragés par l'UE."[10] Enregistrée en Norvège, le GNRD est financé par une société commerciale émiratie. En 2015, le GNRD a été inculpé par les autorités norvégiennes pour suspicion de blanchiment d'argent. Le journaliste du Guardian, Brian Whitaker a publié dans son blog personnel une recherche approfondie révélant que le GNRD défend les intérêts des pays tels que la Syrie, les Emirats Arabes Unis, l'Egypte et l'Azerbaïdjan en Europe[11].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Catholique, elle est l'épouse depuis 1986 de Brice Lalonde[2].

Sa fille Marie Lalonde a notamment été guitariste de Zazie[12],[13] et de Debout sur le zinc[14].

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Naissance: Arès, Année 1952, Acte no 92, 03h45
  2. a b c et d Hervé Algalarrondo, « Le syndrome Hillary », Le Nouvel Observateur,‎ , p. 11 (lire en ligne).
  3. « Le conseil national de Génération Ecologie Le secrétariat national », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 10 juillet 2017).
  4. « La préparation des élections régionales. Les candidats de M. Brice Lalonde à Paris », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 10 juillet 2017).
  5. a et b Notice BnF.
  6. « Patricia Lalonde », sur Opinion internationale.
  7. « Patricia Lalonde », sur la base de données des députés au Parlement européen.
  8. « Résolution du Parlement européen du 10 septembre 2015 sur l'Azerbaïdjan »
  9. (en) « https://report.az/en/foreign-politics/european-parliament-oppresses-azerbaijan-too-much/ »
  10. (en) « Rights activist defends Azerbaijan »
  11. « The GNRD scandal »
  12. Veronique Mortaigne, Double je, Éditions des Équateurs, (ISBN 9782849905074, lire en ligne).
  13. « Zazie remonte sur scène et vous présente ses "bébés" pour une série de concerts », RTL People,‎ (lire en ligne, consulté le 26 mai 2018).
  14. « Le Groupe » (version du 25 mai 2015 sur l'Internet Archive), depuis le site officiel du groupe.

Liens externes[modifier | modifier le code]