Julieta Castellanos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Julieta Castellanos
Description de cette image, également commentée ci-après
Julieta Castellanos, lauréate 2013 du Prix international de la femme de courage
Naissance (65 ans)
San Francisco de Becerra Département d'Olancho
Drapeau du Honduras Honduras
Nationalité Hondurienne
Pays de résidence Tegucigalpa - Honduras
Profession

Julieta Castellanos, née à San Francisco de Becerra au Honduras, est une sociologue et, depuis 2009, la rectrice de l'université nationale autonome du Honduras. Elle a fait campagne contre la violence au Honduras, en se concentrant sur les deux cartels de la drogue et la corruption au sein de la police, préconisant des réformes judiciaires et policières. Elle fonde l'Observatorio de la Violencia (en français : Observatoire de la Violence) en 2004, qui analyse les statistiques de la criminalité au Honduras[1].

Elle est également membre de la commission pour la vérité et la réconciliation chargée de clarifier les faits relatifs au coup d'État de 2009 au Honduras qui renverse le président Manuel Zelaya[2].

Elle reçoit, en 2013, le prix international de la femme de courage[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) JAVIER C. HERNÁNDEZ, « An Academic Turns Grief Into a Crime-Fighting Tool », sur le site The New York Times, (consulté le 21 novembre 2016).
  2. (en) « Honduras sets up truth commission », sur le site Taipei Times, (consulté le 21 novembre 2016).
  3. « Remarks at the International Women of Courage Awards », sur Département d’État des Etats-Unis, (consulté le 21 novembre 2016)

Sources[modifier | modifier le code]