Rodjaraeg Wattanapanit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rodjaraeg Wattanapanit
Description de cette image, également commentée ci-après
Rodjaraeg Wattanapanit, lauréate du prix international de la femme de courage en 2016.
Nationalité Thaïlandaise
Pays de résidence Drapeau de la Thaïlande Thaïlande
Autres activités

Rodjaraeg Wattanapanit est une militante sociale thaïlandaise qui agit pour la liberté d'expression, contre la censure et pour la défense des droits de l'homme malgré la junte militaire en place dans son pays.

Elle co-fonde une organisation à but non lucratif Creating Awareness for Enhanced Democracy (CAFÉ), située dans une librairie de Chiang Mai qui a pour objectif de faciliter le libre échange des idées[1]. Elle a également co-fondé, en 2011, une autre librairie, Re:public, qui organise des rencontres entre les intellectuels et universitaires dans le nord de la Thaïlande. Elle est envoyée à deux reprises en camp militaire pour des sessions d'ajustement d'attitude[1], mais à l'issue, en 2015, elle rouvre sa librairie.

En 2016, elle reçoit du département d'État des États-Unis, le Prix international de la femme de courage[2],[3],[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Uayporn Satitpanyapan, « Thailand: Bookstore Owner Airs Views on Junta’s Restrictions on Freedoms », sur le site Benar News, (consulté le 31 octobre 2016).
  2. (en) « Secretary Kerry Honors 14 Women of Courage », sur le site du département d’État américain (consulté le 31 octobre 2016).
  3. (en) « Biographies of 2016 Award Winners », sur le site du département d’État américain (consulté le 31 octobre 2016).

Sources de la traduction[modifier | modifier le code]