Malalai Bahaduri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Malalai Bahaduri
Description de cette image, également commentée ci-après
Malalai Bahaduri, lauréate du prix international de la femme de courage 2012.
Nationalité Afghane
Pays de résidence Drapeau de l'Afghanistan Afghanistan
Profession
Officier de police

Malalai Bahaduri est sous-lieutenant à l'Unité nationale d'interception afghane, instructrice principale[1]. Elle y travaille en tant qu'opératrice en télécommunications, mais décide de rejoindre les services de police en 2002, à la fin du régime des talibans[2]. Elle est alors menacée de mort et agressée physiquement par un oncle qui s'oppose à son choix[2]. Elle est la première femme membre de l'Unité nationale d'interception afghane[3].

Elle participe alors à des opérations de lutte contre la drogue dans les 34 provinces d'Afghanistan[3],[4].

En 2012, elle reçoit, de la part du département d'État des États-Unis, le Prix international de la femme de courage[1],[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « 2013 International Women of Courage Award Winners », sur le site du département d'État des États-Unis, (consulté le 18 novembre 2016).
  2. a et b (en) Lalit K Jha, « Malalai Bahaduri selected for top US award », sur le site Pajhwok Afghan News, (consulté le 18 novembre 2016).
  3. a et b (en) Shannon Zimmerman, « Female Police Lieutenant Faces New Dangers in Transitioning Afghanistan », sur le site USIP.org, (consulté le 18 novembre 2016).
  4. (en) « International Courage Award Presented to Malalai », sur le site Daily Outlook Afghanistan, (consulté le 18 novembre 2016).
  5. (en) « Discours de remise des Prix internationaux des femmes de courage, en 2012 », sur le site du département d'État des États-Unis, (consulté le 18 novembre 2016).

Sur les autres projets Wikimedia :

Source[modifier | modifier le code]