Mariya Ahmed Didi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mariya Ahmed Didi
Description de cette image, également commentée ci-après
Mariya Ahmed Didi, à droite, lauréate du 1er prix international de la femme de courage en 2007, aux côtés de Paula Dobriansky représentant le département d’État américain.
Naissance
Malé
Nationalité Maldivienne
Pays de résidence Drapeau des Maldives Maldives
Profession
Activité principale
Parlementaire des Maldives
Autres activités
Défense des droits des femmes

Mariya Ahmed Didi, née en 1963 à Malé[1], avocate de formation est membre du parlement des Maldives et une militante sociale qui agit pour la défense des droits des femmes. Elle est diplômée en droit au Royaume-Uni et devient la première femme, avocate des Maldives. Elle est élue, en tant qu'indépendante, au parlement de son pays, puis rejoint un parti d'opposition en . Elle prend la présidence du Parti démocratique maldivien de à 2011.

En , en réaction à l'arrestation par la police d'une militante à son domicile, tard dans la nuit, elle organise le premier rassemblement pour les droits des femmes aux Maldives. Ses adversaires lui jettent de l'huile et la poursuivent à moto mais elle poursuit la manifestation, malgré tout.

Elle est battue et arrêtée en , pour avoir protesté contre l'éviction controversée de l'ancien président Mohamed Nasheed.

Elle reçoit, en 2007, le 1er prix international de la femme de courage[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]