Razan Zaitouneh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Razan Zaitouneh
رزان زيتونة
Razan Zaitouneh.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (40 ans)
SyrieVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Domaine
Distinctions
Liste détaillée
Prix Sakharov ()
Prix Anna-Politkovskaïa ()
Prix Ibn Rushd pour la liberté de pensée (en) ()
Prix international Femme de courage ()
Prix Petra Kelly ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Razan Zaitouneh (arabe : رزان زيتونة), née le , est une avocate syrienne et militante des droits de l'homme, portée disparue depuis le 9 décembre 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Razan Zaitouneh est l'un des membres fondateurs du Centre de documentation des violations en Syrie (VDC), organisation non gouvernementale ayant pour but de documenter les violations des droits humains, et du « Local Development and Small Projects Support », organisation à vocation humanitaire[1].

Razan Zaitouneh, partisane de la non-violence, défend les droits de l'homme en Syrie depuis 2001. Il lui est interdit de quitter le territoire syrien à partir de 2002[2].

Le 9 décembre 2013, elle est enlevée en compagnie de trois autres personnes, Waël Hamada, son mari, Samira Al-Khali et Nazem Al-Hamadi, à Douma, où elle se cachait depuis mars 2011 pour échapper aux forces gouvernementales. L'enlèvement aurait été commis par le groupe salafiste Jaych al-Islam selon des membres des Comités locaux de coordination de Syrie (en), un réseau de militants d'opposition[3],[4], tandis que le dissident syrien Yassin al-Haj Saleh l'attribue au régime de Bachar al-Assad[5].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

Razan Zaitouneh apparaît dans plusieurs épisodes de Democracy Now![6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Syrie : Razan Zaitouneh et ses trois collègues doivent être libérés sains et saufs, fidh.org, 13 décembre 2013
  2. Hala Kodmani, « Le combat par la voix de deux Syriennes », letemps.ch, 13 août 2011
  3. « Le dernier témoignage de la militante syrienne Razan Zaitouneh », lemonde.fr, 13 décembre 2013
  4. Amara Makhoul-Yatim, « Le rapt de Razan Zaitouneh, un tournant », france24.com, 16 décembre 2013
  5. Jean-Pierre Filiu, « Femme, syrienne et révolutionnaire », Un si proche Orient, lemonde.fr, 1er octobre 2017.
  6. Shows Featuring Razan Zaitouneh

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]