Thelma Aldana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Thelma Aldana
Illustration.
Fonctions
Ministre guatémaltèque de la Justice

(3 ans, 11 mois et 29 jours)
Président Otto Pérez Molina
Alejandro Maldonado
Jimmy Morales
Prédécesseur Claudia Paz y Paz
Successeur María Consuelo Porras
Biographie
Date de naissance (63 ans)
Lieu de naissance Gualán (Guatemala)
Nationalité Guatémaltèque
Diplômé de Université de San Carlos

Thelma Esperanza Aldana Hernández de López, née le 27 septembre 1955 à Gualán (Guatemala), est une femme politique guatémaltèque. Elle est procureure générale entre 2014 et 2018.

Biographie[modifier | modifier le code]

Procureure générale de 2014 à 2018, elle dirige une enquête révélant un réseau de corruption baptisé « la Linea », impliquant des figures parmi les plus importantes de la vie politique et économique du pays. Son enquête conduit à l'arrestation de 60 personnes, dont l'ex-président Otto Perez. Elle tente par la suite de lancer une enquête contre le président Jimmy Morales, soupçonné de financement illégal de sa campagne électorale. Bien que soutenue par la mission de l'ONU anticorruption et contre l'impunité au Guatemala (Cicig), la requête n'aboutit pas.[1]

Alors qu'elle se porte candidate à l'élection présidentielle de 2019, elle fait l'objet d'un mandat d'arrêt et sa candidature est rejetée par les autorités en raison d'affaires de corruption présumées la concernant. Elle est en effet accusée de l'achat irrégulier d'un immeuble et de la création d'emplois fictifs sous son administration. Elle dément les accusations et les attribue à ce qu'elle nomme le « pacte des corrompus »,composé d'hommes politiques et de chefs d'entreprise du pays[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]